L'enfant à l'endroit, l'enfant à l'envers - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

09 mai 2008

L'enfant à l'endroit, l'enfant à l'envers

Couverture


Demain, aux Editions Traces de vie, je présente officiellement ce roman autobiographique
Je dis officiellement, parce que ce livre est sorti officieusement depuis presque un mois, et que il a déjà été lu par certains d'entre vous...

En voici la quatrième de couverture:

Ceci est une histoire de femmes.
Trois femmes, trois destins qui se mêlent et s'entremêlent, dans un méli-mélo de récits d'autrefois, comme des échos assourdis qui de loin en loin se cherchent et s'opposent.
Trois femmes, trois destins qui se tricotent et se détricotent, imbroglio d'histoires du passé renaissant au présent, dans des étreintes essentielles appelées à durer.
Trois femmes qui se suivent à la queue leu leu...éternel cortège de la féminité. Car après elles, il y en a d'autres qui suivent et suivront encore, parce que c'est la loi de la vie, la loi des ventres féconds et des bras en berceau, et cela, à l'infini.
Ceci est une histoire de femmes.
Une histoire de vieux chagrins oubliés dans des photos sépia et des souvenirs inconsistants.
Ou presque.
Ceci est pourtant une histoire d'amour...

"J'ignore où se cache ma vérité, sans doute dans un tiroir oublié, ou peut-être plusieurs, oui c'est ça, beaucoup de tiroirs oubliés, d'armoires poussiéreuses, de greniers inquiétants, de caves fermées à double tour. Serrures têtues. Clés rouillées, corrodées, rongées, qui tournent rauque, qui tournent fou..."

Demain on m'a demandé de présenter mon livre autour d'un thème qui me passionne, et qui est exactement le thème que j'aurais choisi pour parler de ce livre: "Réalité, fiction et vérité"

Ce livre n'est ni fiction, ni reflet de la réalité... Il est exploration de MA vérité. Je reconstruis des pans de l'histoire de ces femmes (dont l'enfant "Elle" c'est à dire la petite Nicole) dans une recherche libératrice qui est MA vérité, celle qui me constitue...Et j'y vais parfois par des chemins buissonniers, dont mes frères (par exemple) pourront à juste titre me dire que j'ai affabulé, inventé, que tout est sorti de mon imagination...

J'ai beaucoup aimé écrire ce livre... parfois avec des larmes dans les yeux, car il touchait des cordes profondément sensibilisées en moi. Je l'ai écrit avec tout mon cœur...l'écriture en est assez différente de celle de Tout d'un blog (plus classique). Ici je me donne des libertés littéraires, j'ai plongé dans une écriture créative, parfois avec une certaine audace...
Je suis fière et heureuse de vous présenter L'enfant à l'endroit, l'enfant à l'envers
 
Armel Job en a fait une préface tout en sensibilisé et en humanité
Je voudrais ici le remercier publiquement
C'est lui qui le premier m'a reconnu un certain talent d'écriture. Il était le président du jury de la Fureur de Lire 2003 dont je fus une des lauréates avec ma nouvelle "Cuisine intérieure"
Si vous voulez la lire, elle se trouve en ligne ici

Je suis donc arrivée très tard à l'écriture, puisque j'ai fait le choix de me consacrer à mes 5 enfants
Mais comme disait l'autre, il n'est jamais trop tard pour bien faire...et mon "bien faire" d'aujourd'hui est d'écrire...



Commentaires

    j'ai évidemment furieusement envie de lire ce livre
    (alors que je suis d'une paresse, et d'un manque de temps en ce moment côté lecture...je l'avoue humblement, je n'ai même pas pris encore le temps d'acquérir "Tout d'un blog")
    mais celui-ci tout particulièrement, je le lirai, car ce sera une plongée dans ta façon à toi, Coumarine, d'évoquer, d'extirper ton histoire

    quoi qu'il en soit : je souhaite une bonne vie à ce "bébé" livre )

    peut-on se le procurer en France ?
    ou sinon quelle est la procédure à suivre ?

    Posté par Tisseuse, 09 mai 2008 à 12:35
  • Je me réjouis beaucoup pour toi que ce livre voit le jour. D'autant que je sais quelque peu par quelles .... disons « étapes »... il t'a fallu passer.
    Alors, je souhaite à ton livre un vrai succès, c'est-à-dire celui qu'il mérite.
    Et je "croise les doigts" avec toi pour que la journée de présentation soit une réussite...

    Posté par alainx, 09 mai 2008 à 12:49
  • Le trouverais-je..

    .. en France celui-ci ?

    J'ai regardé ce matin sur des librairies en ligne françaises pour ton livre sur les blogs.. je ne l'ai pas trouvé

    Posté par annick, 09 mai 2008 à 13:38
  • Whouha!
    Elle ne va plus s'arreter...
    Non, vraiment c'est super. Felicitations, Coumarine!

    Posté par Val, 09 mai 2008 à 14:01
  • Je le dis ici publiquement :ce livre est un petit bijou qui m'a beaucoup émue.
    Bravo Nicole.

    Posté par Charlotte, 09 mai 2008 à 17:11
  • Beau titre pour cette nouvelle publication, bravo.
    Bien des années après vous avoir croisée en classe de poésie, je viens de découvrir votre blog et comme quelqu'un qui vous est proche m'en a parlé avec enthousiasme, c'est volontiers que j'ai indiqué "Tout d'un blog" aux quelques curieux qui fréquentent mon tout récent blog.

    Posté par Tania, 09 mai 2008 à 17:52
  • Alors après "tout d'un blog" je sais ce qu'il me reste à lire.. ! super )

    Posté par brigou, 09 mai 2008 à 19:03
  • Dire que je n'ai pas encore lu le premier !!!
    Mais, sincèrement, je pense lire celui-ci d'abord car tout comme tisseuse j'en ai furieusement envie.

    Posté par kloelle, 09 mai 2008 à 19:22
  • Et la poupée...Elle qui cristallise tant de choses....Quel beau choix de couverture.

    Posté par kloelle, 09 mai 2008 à 19:31
  • Ooohhhh!

    On dirait le fameux poupon Jean-Michel sur la couverture, qui se trouvait chez ma belle-mère, le poupon de ma belle-sœur avec lequel tous les petits enfants ont joué, ma fille en dernier, le laissant après de nombreuses années de fidèles services en déco sur le lit de la chambre d'ami, dans un état irrécupérable!!
    Je comprends tout à fait ce choix d'être "maman" avant de travailler sa carrière professionnelle, puisque c'est le choix que j'ai fait et sans aucun regrets. @+

    Posté par Magel, 09 mai 2008 à 21:35
  • @Tisseuse, je crois qu'avec ton parcours et tes préoccupations de psychogénéalogie, mon livre t'intéressera beaucoup, même si ces thèmes sont évoqués de manière purement littéraires...

    @Alain...merci...à tous points de vue...je raconterai sans doute quelque chose de cette journée de demain

    @Annick...je reparlerai la semaine prochaine du comment on peut se procurer les deux livres...merci pour ton intérêt

    @Val...ben non, je suis bien décidée à ne pas m'arrêter en chemin...)

    Posté par Coumarine, 09 mai 2008 à 21:52
  • @Charlotte...quel beau compliment tu me fais là. Je savais déjà bien sûr que tu aimes beaucoup ce livre...et cela me fait chaud au cooeur

    @Tania...bonsoir et bienvenue...oui, je me souviens de toi...(on tutoie dans la sphère des blogs..d'accord? )
    Ainsi donc toi aussi tu es atteinte de ce virus qui m'a saisie voilà presque 4 ans...façon agréable de me coltiner à l'écriture interactive...je te souhaite beaucoup de plaisir et de belles rencontres grâce à ton blog, et je te souhaite de lire cet excellent ouvrage sur une expérience vécue de blogueuse ))

    @brigou...oui à lire sans tarder )

    @Kloelle...ça c'est un peu l'inconvénient de la publication quasi simultanée de deux livres...qui me sont chers et l'un et l'autre...les blogueurs feront un choix...(snif pour moi...)

    @Magel, j'ai travaillé jusqu'à trois enfants...puis j'ai choisi...

    Posté par Coumarine, 09 mai 2008 à 22:00
  • Bon WE à tous

    Absente durant ces jours...
    Pensez à moi demain
    Et je vous raconterai la semaine prochaine...
    Je vous embrasse tous et vous remercie pour votre amitié. Elle m'est précieuse...TRES!

    Posté par Coumarine, 09 mai 2008 à 22:03
  • Félicitations Coumarine et beaucoup de succès à ce nouveau livre dont j'aime beaucoup le titre.
    Je suis impatiente de lire cette histoire de femmes.
    Beau choix de vie que le tien, mais il aurait été vraiment dommage de ne pas te mettre à l'écriture.
    Bonne journée demain pour la présentation.

    Posté par calliprune, 09 mai 2008 à 22:03
  • Bienvenue,chère Coumarine, à ce nouveau livre dont j'ai le privilège de connaître déjà le texte. Mais j'aurais plaisir à l'avoir en version livre.
    A quand une petite excursion sur les rives de la Seine pour une rencontre présentation à tes nombreux amis parisiens de ta riche production ?

    Posté par valclair, 09 mai 2008 à 22:05
  • Nourrie de ta vie de femme puis de mère tu t'es lancée sur "le tard" dans l'écriture. Tu es la preuve qu'il faut croire à ses rêves et s'en donner les moyens et je souhaite beaucoup de succés à tes bébés littéraires qui suivent ceux de ta "vraie vie " )
    Le programme "réalité, fiction et vérité" de la journée de demain semble en tout cas très intéressant

    Posté par pandora, 09 mai 2008 à 22:46
  • C'est bien vrai qu'au sein d'une famille, chacun a sa vérité. J'en ai eu récemment la confirmation, lorsqu'une de mes soeurs a publié le récit de ses jeunes années, blessant irrémédiablement sa mère (qui est aussi la mienne). Notre frère, outré, l'a accusée d'affabuler, de mentir, d'inventer, en clamant : je sais que tout ça n'a pas eu lieu, puisque j'y étais aussi...

    Posté par Danalia, 10 mai 2008 à 00:05
  • @ Danalia > parce qu'il n'y a pas de vérité, encore moins au sein d'une famille, il n'y a que des ressentis, des vécus très personnels
    chacun, à la place où il est, avec les demandes, ou les manques qu'il ressent, vivra la famille à sa façon, et elle est respectable
    le tout (et ce n'est pas le plus simple....je parle en connaissance de cause, professionnelle, et personnelle) étant d'arriver à respecter la vision de l'autre et ses souffrances

    @ Coumarine > plein de bonnes pensées à toi pour les jours à venir si denses
    qu'ils soient riches et intenses comme il se doit

    Posté par Tisseuse, 10 mai 2008 à 05:55
  • Ne reste plus qu'à faire une expédition en Belgique pour avoir le plaisir de te lire.

    Posté par mab, 10 mai 2008 à 07:52
  • A quand en Suisse ? Tous mes voeux de succès à toi. Savoure chaque seconde de ce bonheur !

    Posté par Constance, 10 mai 2008 à 10:08
  • A quand en Suisse ? Tous mes voeux de succès à toi. Savoure chaque seconde de ce bonheur !

    Posté par Constance, 10 mai 2008 à 10:08
  • Moi aussi je suis impatiente de tenir ce livre dans mes mains. Je lui souhaite un joli succès. A toi aussi, bien sûr, surtout aujourd'hui puisque c'est un grand jour!
    Et je suis très très sensible, tu t'en doutes, à cette idée qu'il n'y a pas d'âge pour réaliser les rêves que l'on fait grandir en soi. Tu es un bel exemple pour beaucoup d'entre nous, quel que soit le contenu de nos rêves ....
    Je t'envoie toute mon amitié, lointaine, certes, mais très sincère.

    Posté par Amaily, 10 mai 2008 à 10:42
  • Coum, j'aime beaucoup ton dernier paragraphe, c'est bien ainsi que je percevais ta soif d'écrire, une sorte de revanche (pacifique) sur ces années où tu as tant donné pour les autres. Il était temps de penser à toi et rien qu'à toi et c'est ce que tu fais.

    Longue vie à ton roman.

    Posté par telle, 10 mai 2008 à 13:10
  • J'ai commencé à lire "cuisine intérieure", wouahou ! j'ai du arrêter car je dois sortir
    Pour moi aussi la vérité est propre à chacun de nous, une projection des faits sur nos sens, avec des problèmes d'angles, de visibilité, de distance. Une projection qui par chance sera révélée plus ou moins comme une encre sympathique par notre chimie personnelle.
    La réalité d'une personne peut être une vérité ou une fiction pour une autre, comme les ombres du mythe de la caverne. En généralisant le mythe de la caverne, imaginons une grotte sans soleil, avec nous autres ayant tous notre bougie. Nous avons tous (théoriquement) autant d'ombres que de bougies et chacun notre réalité, comme dans un grand jeu d'ombres chinoises. Des chimères hantent les murs comme autant de vérités difformes, heureusement parfois on touche une main, on se serre, on réunit nos bougies, on a plus peur ...

    Posté par ppm00, 10 mai 2008 à 17:25
  • Beau Titre !

    Bientôt dans La Cause !
    J'en profite pour remercier tes créateurs de Paroles Plurielles, j'aurais besoin des adresses postales, mails et sites de ceux qui souhaitent faire partie de l'expo 2008 des Vendanges d'Art Postal et Poétique chez Les Causeuses. Ils peuvnt faire ce nouveaux envois jusqu'en Octobre et venir nous rejoindre pour la Fête D'Octobre s'ils sont dans les parages ou ont envie de venir jusqu'ici. Bises.

    Posté par Mth P, 10 mai 2008 à 19:30
  • j'aimerais beaucoup le lire ce livre qui te tiens tant à coeur..ces thèmes de recherche de soi à travers le vécu de ceux -et celles - qui nous ont directement précédés me passionnent, et les nons-dits qui nous hantent et comment les exorciser....je note donc ce titre dans mes priorités et je te souhaite succés et bonheur d'ecriture encore et encore...

    Posté par bel gazou, 11 mai 2008 à 12:20
  • @Calliprune...merci pour ta gentillesse et ta présence...

    @valclair...ce serait une bonne idée (de venir à Paris y rencontrer tous mes amis blogueurs...je pense à organiser ça...)

    @pandora...sur le tard ou pas...c'est vrai que l'écriture m'est à présent très nécessaire
    Oui tout s'est bien passé hier...j'en parlerai peut-être. Merci de ton souci

    Posté par Coumarine, 11 mai 2008 à 21:54
  • @danalia...ben voilà! hier mon frère ainé n'est pas venu, alors qu'il habite tout près du lieu où s'est faite la présentation du livre...il a peur je crois...mais cela me fait de la peine, c'est sûr

    @Tisseuse...merci pour tes commentaires et aussi pour tes souhaits...tout s'est très bien passé!

    @mab.. j'attends de voir comment se fera la diffusion en France (à supposer qu'il y en ait une!) Sinon...on trouvera des solutions!

    Posté par Coumarine, 11 mai 2008 à 21:58
  • @Constance...je ne sais pas pour la Suisse (sans doute l'envoi, si tu le souhaites...)
    merci aussi à toi...

    @Amaily...je suis si contente qd je vois un petit mot venant de toi...je pense souvent à toi, à ce que tu deviens
    Oui je crois qu'il était important pour moi de me consacrer avec persévérance à ce qui trottait en moi depuis toujours...
    Oui c'est tard, mais c'est sans doute très bien ainsi
    Je t'embrasse

    @Telle...voilà..;tu relèves aussi ce qui est important pour moi...je ne suis certes pas une mamie gâteau...mais je suis moi, en train de réaliser un rêve important! et de m'y consacrer prioritairement

    Posté par Coumarine, 11 mai 2008 à 22:03
  • @ppm...tu sais que cela me fait plaisir que tu prennes le temps de lire "Cuisine intérieure"?
    C'est une nouvelle à laquelle j'ai consacré le plus grand soin d'écriture...je l'aime beaucoup...
    A propos du mmythe de la caverne de Platon, je me suis amusée un jour à l'écrire à ma façon...oups je sais plus quand, mais si tu fais une recherche sur google, tu dois pouvoir trouver...

    @MthP...je vais faire un copié-collé de ton comm sur PP...tout le monde pourra le voir et faire ce qu'il faut...
    Cela me plairait de venir jusque Lyon en octobre...j'y pense)

    @bel gazou...cela me fait plaisir ce que tu écris là...j'essaierai de dire très bientôt comment se procurer le livre...merci! )

    Posté par Coumarine, 11 mai 2008 à 22:10
  • Tout le plaisir est pour moi sache le.
    J'ai lu cette version où l'homme ose sortir, et se fait tuer en revenant : http://coumarine.canalblog.com/archives/2006/06/index.html

    Mais c'est une histoire vraie ! la plupart des inventeurs et découvreurs sont morts fous, suicidés ou brûlés. L'histoire ne retiens que ceux qui l'ont écrite et beaucoup d'imposteurs. Noir c'est noir, ce soir, heureusement on en réhabilite certains ... pour en sacrer d'autres en remplacement, on ne peut quand même pas s'empêcher de croire en des idoles
    Je retourne de ce pas à la cuisine, picorer quelques pignons.

    Posté par ppm00, 11 mai 2008 à 22:45
  • une bien belle surprise ! Profite bien de la promo et je croise les doigts pour les ventes... J'aime bien l'idée du "roman autobiographique" Alex

    Posté par iskander, 11 mai 2008 à 23:17
  • J' aime te lire Coumarine, parce que dans tes mots je sens tant de force, de puissance malgré les doutes et les questonnements. Tu me donnes d' autres questions et une façon d' envisager du positif à travers tout çà.merci.

    Posté par luisasi, 12 mai 2008 à 09:20
  • @ppm...MERCI à toi d'avoir mis ici le lien vers ce billet (j'étais trop paresseuse pour le faire moi-même...
    Je crois en effet que le monde résiste à tous ceux qui apportent du neuf
    Tiens tu me donnes l'idée d'un billet...
    Bonne journée à toi!

    @Iskander...merci pour ta fidélité... (alors que trop souvent le temps me manque pour aller visiter mes blogamis

    @luisasi...merci, et tu sais que moi aussi j'aime te lire...

    Posté par Coumarine, 12 mai 2008 à 09:41
  • J'arrive bien tard pour te féliciter à mon tour. J'imagine la joie immense que cela doit être de toucher son rêve du doigt. Tu dois être très fière, ainsi que toute ta famille. On peut dire que tu auras vécu plusieurs vies en une )
    Bravo Coumarine. Tu m'impressionnes!

    Posté par cassy, 12 mai 2008 à 15:05
  • @cassy...oui j'aurai vécu plusieurs vies, je crois bien
    merci pour ton passage ici qui me fait plaisir...

    Posté par Coumarine, 12 mai 2008 à 18:41
  • Chère Coum, je pensais pouvoir aller à la présentation de ton livre, mais, fête des mères oblige, mes fils ont choisi samedi midi pour me fêter...
    Je vais l'acquérir (et le lire...) le plus vite possible.
    Bisous

    Posté par dan, 12 mai 2008 à 20:43
  • J'attends avec impatience la semaine prochaine pour savoir comment se procurer tes deux livres. Merci pour ta visite et bonne semaine à toi.

    Posté par tanette, 12 mai 2008 à 21:21
  • @dan...no problem...on se reverra une autre fois

    tanette...je le dirai oui...
    merci à toi...

    Posté par Coumarine, 12 mai 2008 à 22:44
  • alors j'attends la semaine prochaine pour savoir où me procurer en France...
    Bravo Coum... bravo pour toute cette créativité, cette rigueur à laquelle il faut forcément s'astreindre pour écrire, bravo pour ce courage...

    Peut-être la semaine prochaine enfin le billet que je porte sur l'histoire des femmes de ma famille que je porte aussi en moi... peut-être... je manque de ton courage...

    Posté par Le Chat, 16 mai 2008 à 19:58
  • @Le Chat...ce n'est pas tant une question de courage que de motivation...
    parce que du courage...tu l'as...

    Posté par Coumarine, 16 mai 2008 à 20:50
  • Mémoire quand tu nous laches

    J'ai sorti Parfums de ma bibliothèque, avec Cuisine intérieure,de Nicole Versailles que j'avais lu il y a quatre ans et que j'avais oublié (Pardon). Je répète après les autres: beau titre. Où est le bon bout, à droite ou à gauche, pile ou face, devant ou derrière. Vous êtes dans l'air du temps, Couma&rine, je ne me fais pas de souci pour votre réussite littéraire. C'est bien parti...Vos correspondants vous procurent déjà un bon public. Je suppose que je vais trouver votre livre en librairie. J'ai bien envie de le lire car je suis moi-même fort "récit de vie"...Vous êtes comme un torrent de montagne Coumarine et tout coule de source...A bientôt.

    Posté par jean botquin, 18 mai 2008 à 16:49
  • Ah! Jean!

    quel bonheur de vous lire...
    Vous savez quoi? vous me donnez du bonheur de vous lire...
    J'aime la comparaison du torrent de montagne qui coule, coule...je me sens un peu comme ça pour le moment
    Ce livre-là, je doute fort qu'il se retrouve en librairie...
    La maison d'édition est trop confidentielle
    Il me faudra jouer au facteur, mais j'en parlerai sur mon blog (au cas ou vous ne venez pas lirema réponse...
    Tenez, je vous embrasse, si vous le permettez

    Posté par Coumarine, 18 mai 2008 à 19:58
  • J'ai bien reçu l'enveloppe. Je termine le "en-cours" et je lis un des deux ! Bises !

    Posté par BelleSahi, 20 mai 2008 à 15:01
  • @Bellasahi...pas de problème, je sais que tu es une grrrrrande lectrice )

    Posté par Coumarine, 20 mai 2008 à 21:42
  • Quelle productivité !

    Arrivée tard, peut-être, mais tu te rattrapes bien. Félicitations pour ta productivité littéraire, Nicole ! Deux ouvrages en l'espace de quelques mois, plus de nombreux billets !

    Posté par Jean-Marc, 21 mai 2008 à 09:42
  • Merci Jean-Marc...ta visite me fait plaisir...

    Posté par Coumarine, 21 mai 2008 à 09:46
  • Tu recommences ?

    S'il te plaît...Encore....
    J'ai tellement envie de savoir ce qui lui est arrivé ensuite à ELLE....
    Comme un refrain lancinant, Coum' reprend dans ce livre bouleversant " Je recommence "
    Je suis sûre qu'ELLE a encore des choses à nous dire, d'ouvrir cette bouche "cousue d'un fil doré"
    Bravo, d'avoir "osé" dire tout cela et Merci !
    Bises

    Posté par Amanda, 22 mai 2008 à 18:27
  • merci Amanda...
    Cela me touche ce que tu dis
    Non je ne crois pas que je raconterai la suite de Elle...
    Elle n'en a pas...
    Mais j'écris déjà autre chose...ça oui!
    Je t'embrasse

    Posté par Coumarine, 22 mai 2008 à 21:32
  • Je lis un livre qu'on m'a prêté puis celui-ci.

    Posté par BelleSahi, 28 mai 2008 à 19:26
1  2    Dernier »

Poster un commentaire