octobre 2007 : Tous les messages - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

31 octobre 2007

Mon autre nom

On dit souvent que le père est important pour "socialiser" son enfant, pour le séparer de la relation fusionnelle d'avec sa mèreC'est le père qui va déclarer l'enfant à la mairie (en Belgique en tous cas)Mon père a fait  cette démarche en  effet: mais il a changé d'avis en dernière minute et m'a donné un autre prénom que celui que mes parents avaient ensemble choisi pour moiPourquoi? je n'en sais rien...une décision spontanée issue de son inconscient...(Mes parents m'ont raconté cela bien plus tard...quand... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:00 - - Commentaires [42] - Permalien [#]

29 octobre 2007

Pour toi ma fille

Juste semer quelques grainespuis les abandonner à la patienceSurtout surtout ne rien précipiterTirer sur la pousse fragile la déchireirrémédiablement Il n'y a pas de certitudesrien que de fragiles espérances Va ton chemin ma fille...quelque part, je ne sais oùje ne sais commentune aube se prépare et tes larmes et les miennesdeviendront de petits éclats de perles Je t'aime Eric Massar
Posté par Coumarine à 00:06 - - Commentaires [45] - Permalien [#]
27 octobre 2007

Meilleur = Authentique

Vos commentaires sur mon billet précédent provoquent en moi plein de réactions.Il est évident que quand je dis que "écrire rend meilleur", je n'évoque pas une seule minute le point de vue moral. Il est capital pour moi que ce ne soit pas ce message là qui passe...comprenez-moi bien!Je parle plutôt de cette impression d'être en connexion, en lien, en connivence profondes avec l'Humain dans tous ses aspects, douloureux, heureux, joyeux, terribles, émouvants, tendres, vibrants,  pourvu qu'ils résonnent dans... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 11:53 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
25 octobre 2007

Ecrire rend-il meilleur?

Envie simplement de vous offrir un peu de beauté cueillie sur le marché de mon quartier...Quelqu'un (merci rsylvie) m'a fait aujourd'hui un compliment qui me touche au plus profond du cœur: elle m'écrit que de me lire rend meilleur...rien que ça!Elle ne sait pas qu'elle a touché en moi quelque chose de très sensible: ainsi écrire sur moi, au sujet de moi rendrait meilleur mon ou ma lectrice?Et je me suis souvenue  que j'ai ressenti bien des fois la même impression en venant vous lire au jour le jour avec cette faim de bien,... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:58 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
24 octobre 2007

Pour quelques euros

Je vous remets un petit texte publié ici il y a déjà quelque temps...Je mets un peu d'ordre dans mes souvenirs écrits sur ce blog depuis trois ans. Et ce texte m'a soudain très fort parlé, peut-être encore plus que quand je l'ai écrit, c'est bizarre... J'ai toujours connu ce fin bijou que Maman portait au cou. Je ne sais pas d'où il venait… Etait-ce un cadeau de mon père? Un héritage de sa mère? Difficile de le décrire. La chaînette, très fine,  faisait corps avec le bijou. Souvent d'ailleurs, entraîné par le poids,... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 12:08 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
22 octobre 2007

La poupée de son enfance

Quand elle était petite, elle a reçu une poupée. C’est normal toutes les petites filles jouent à la poupée n’est-ce pas ? Tandis que les garçons eux font d’autres choses, ils jouent à la guerre en général pif paf pan pan, ou avec des voitures vroum vroum, ou avec des trains tutut.Un jour, sa maman décide qu’il est plus que temps que cette enfant si secrète, qui ne dit pas grand-chose, qui voyage beaucoup dans la lune, s’occupe à des jeux normaux de petite fille normale. Désormais elle a sa poupée, comme toutes les petites filles de... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:27 - - Commentaires [44] - Permalien [#]

21 octobre 2007

Les magazines en ligne

Depuis cette semaine je collabore à un journal en ligne: "Elles par Elles" De plus en plus de journaux ou magazines en ligne se créent...il y en a euh...qui me plaisent, d'autres...disons moins et même beaucoup moins.J'ai été contactée par deux ou trois de ces magazines...après lecture attentive d'un certain nombre des articles qui les alimentent, et de la présentation par les auteurs des sites de leur politique éditoriale (très important de lire cela, si on veut se faire une idée de la valeur du journal en question)... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 12:04 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
19 octobre 2007

Les bruits du grand Vide

Parfois c'est comme une montée de vagues féroces, qui bondissent avec violence en dehors des bornes sages. Et ça rage, ça écume, ça tonitrue, ça explose, ça hurle comme les loups à la lune. Ou comme des kamikazes qui croient résoudre les problèmes par la haine Et les gens assistent horrifiés à cet incroyable et effrayant concert...Pas moyen de faire autrement d'ailleurs, car le sol tremble et la rumeur de ces orages de mort gronde chaque jour un peu plus et les veines se vident sous le coup des peurs les plus... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 12:10 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
17 octobre 2007

Quand les paroles sont difficiles

Etre en communication avec l'autre, les autres...quelle aventure...! Quand je lis, je "rencontre" les autres dans le silence d'une lecture attentive. Je ne parle pas, j'écoute, je me plonge dans un univers différent du mien que j'explore et tente de comprendre avec intérêt le plus souvent, mais parfois lassitude quand il s'agit d'une lecture obligatoire...Cette communication-là n'est pas difficile à priori. Elle ne m'engage pas. Même démarche quand je regarde la TV, quand je vais au cinéma..même si je ne suis... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:20 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
15 octobre 2007

Une princesse au restaurant

J'adore aller au restaurant.J'adore être une princesse le temps d'un soir.Au restaurant je suis une princesse: on me sert avec les plus grands égards, on me demande si tout va bien toutes les cinq secondes (un peu trop parfois, par pitié, laissez moi tranquille! oui tout va bien! et si quelque chose ne va pas, on le dira, on le dira...!), les plats, le vin, le pain, le sel, le poivre, la moutarde s'il le faut, l'eau... tout est servi ou déjà à table sans que je doive lever le moindre petit doigt... ma chaise de princesse ne... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:45 - - Commentaires [33] - Permalien [#]