Mon autre nom - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

31 octobre 2007

Mon autre nom


On dit souvent que le père est important pour "socialiser" son enfant, pour le séparer de la relation fusionnelle d'avec sa mère
C'est le père qui va déclarer l'enfant à la mairie (en Belgique en tous cas)
Mon père a fait  cette démarche en  effet: mais il a changé d'avis en dernière minute et m'a donné un autre prénom que celui que mes parents avaient ensemble choisi pour moi
Pourquoi? je n'en sais rien...une décision spontanée issue de son inconscient...

(Mes parents m'ont raconté cela bien plus tard...quand j'ai eu moi-même des enfants
Papa disait en riant à mon mari de ne pas faire comme lui...)

En écrivant cet épisode, je réalise que mon père, qui a été le grand absent de mon enfance, choisissant la plupart du temps de laisser sa femme intervenir en tout pour ses enfants, a fait par rapport à moi une démarche que je ne m'explique pas.. il a bifurqué vers un autre nom. Il n'a jamais pu m'expliquer pourquoi il avait fait ça

Je me dis que c'est là une des seules initiatives qu'il prise par rapport à moi, se démarquant de sa femme.

Mais une initiative capitale pour moi, puisqu'elle est à l'origine d'un prénom non prévu au départ..(et que je n'aime pas trop...mais aime-t-on jamais son prénom?)

C'est d'autant plus étrange que le père de mon père a changé de patronyme, faisant officialiser le nom (sorte de pseudo) sous lequel il était connu de tout le monde dans sa petite ville de province. Mon père était déjà né quand le changement a été enregistré à l'Etat  civil... il est né sous l'autre patronyme...

J'ignore pourquoi les gens appelaient mon grand père d'un autre nom que le sien, nom qu'il a fait finalement reconnaître officiellement

Je ne porte donc ni le prénom, ni le patronyme qui normalement auraient dû être les miens...

Et cela me semble bizarre quand j'y pense...


Commentaires

    C'est drôle. Il m'est arrrivé exactement la même chose. Sauf que moi je sais pourquoi il a changé mon prénom au dernier moment, il me l'a dit et répété: il voulait un garçon. Par colère, ou vengeance, ou dépit, je ne sais, il m'a donné un prénom neutre. Je deteste mon prénom!

    Posté par cassy, 31 octobre 2007 à 17:48
  • on dit que le hasard n'existe pas, ça doit donc vouloir dire quelque chose...

    Posté par silo, 31 octobre 2007 à 17:48
  • Encore un point commun, mes parents n'ont pas choisi mon prénom. Ils n'avaient pas envisagé une fille, donc c'est une amie,qui a choisi en catastrophe. Elle lisait Nerval, "Les filles du feu " et en était à Sylvie. Donc va pour Sylvie !
    Je me suis toujours accomodée de mon prénom parce qu'il vient de " forêt " en latin, même si, avant Vartan, il était vieillot et presque ridicule.Il est bien moi.
    En revanche, comme ton père, quand mon aînée est née, j'ai changé de prénom en la voyant.
    J'ai dit à ma mère : M...c'est pas elle !
    Pourquoi ? Je ne sais pas du tout. J'ai donc changé les prénoms. Mon amie Béa a carrément oublié le prénom qu'elle avait choisi pour son aînée aussi, avec son mari depuis des mois pour en donner un autre au moment de la déclarer ( elle était seule pour accoucher, le père était en déplacement ) !
    Quand ma seconde est née, c'était la bonne, elle a donc reçu le prénom abandonné à la naissance de sa soeur.
    Alors pourquoi ? Je n'ai pas de réponse. Peut-être, mais ce n'est pas rationnel, choisit on en naissant dans certains cas ?
    Mais difficile dans ton cas de se construire une identité quand on en a une double.

    Posté par Aédia, 31 octobre 2007 à 18:22
  • Et finalement, tu t'es donnée toi-même un autre nom.... ici en tout cas....
    Coumarine !

    Posté par Alainx, 31 octobre 2007 à 18:33
  • Cassy, je connais ton prénom...c'est celui de ma fille ainée...et je l'aime beaucoup...comme quoi...
    Sur mes cinq enfants trois ont de prénoms unisexe...c'est bizarre

    silo...je réfléchis pas mal pour l'instant à tout ça...parce que je suis sûr que il y a un sens à tout cela

    Aedia...j'ai depuis toujours l'impression d'être double...je cherche ma "jumelle"
    peut-être mon père m'a-t-il donné mon vrai prénom, l'autre étant pour celle qui devait être ma soeur
    (c'est étonnant ce "jeu" des prénoms qui s'est passé pour tes enfants...)

    Alain...depuis trois ans j'ai l'impression que mon vrai prénom est en effet celui-la que je me suis choisi! COUMARINE
    prénom que j'aime beaucoup!
    Ceux qui me connaissent via le virtuel m'appellent comme ça d'ailleurs

    Posté par Coumarine, 31 octobre 2007 à 19:02
  • Pas le bon nom, pas le bon prénom hum.
    Tu es sûre que tu es bien toi ?

    Posté par Bernard/Asterie, 31 octobre 2007 à 19:07
  • Ma mere a aussi change le prenom (ridicule) qu'elle avait choisi pour moi apres le succes de 'L'age de Cristal'... bien lui en a prit!
    Coumarine est tres original, d'ou ca vient?

    Posté par Janeczka, 31 octobre 2007 à 20:31
  • Bernard...tu en penses quoi? est-ce que je suis moi?

    Janeczka,...coumarine, j'ai expliqué l'origine de mon pseudo il y a quelques mois, je sais plus quand exactement...c'est avant tout la sonorité, la musicalité du mot que j'aime

    Posté par Coumarine, 31 octobre 2007 à 21:58
  • J'aurais voulu m'appeler Patrick, mais mes parents en ont décidé autrement.

    Posté par Rebert, 31 octobre 2007 à 22:44
  • Rebert...ah bon? (moi j'aime beaucoup ton prénom le vrai...)

    Posté par Coumarine, 31 octobre 2007 à 23:11
  • moi, j'ai de la chance. J'aime mon prénom. Je n'en aurais pas aimé un autre.
    Bisous

    Posté par claire, 31 octobre 2007 à 23:12
  • ah oui Claire...c'est un merveilleux prénom, plein de signification...

    Posté par Coumarine, 31 octobre 2007 à 23:13
  • Le prénom changé au dernier moment...il fallait bien qu'il s'affirme !
    Quant au patronyme, il n'y a rien d'étonnant, puisque l'origine des patronymes est justement le "surnom" qu'on donnait aux personnes qui n'avaient qu'un prénom, suivi généralement de "fils de..."
    Ton est "personne" ???

    Posté par Maky, 01 novembre 2007 à 00:55
  • Oubli... "Ton nom est "personne" ???

    Posté par Maky, 01 novembre 2007 à 00:56
  • Coumarine tu es, Coumarine tu restes pour nous.
    je vais essayer de trouver un moment de calme pour la consigne, quand j'aurais échangé les garçons contre Maminette peut-être.

    Posté par mab, 01 novembre 2007 à 08:39
  • dans une soirée, il y a fort longtemps, une fille un peu éméchée agressait un garçon en lui disant que dans ce bas-monde personne n'était "clair". Pour détendre l'atmosphère, j'ai dit en souriant : et bien, moi , si. J'ai failli me recevoir une baffe avant de pouvoir m'expliquer.
    Bisous

    Posté par Claire, 01 novembre 2007 à 09:08
  • Oui, c'est bizarre...
    Que serais-je si, au lieu de Vertumne, je m'étais choisi Ernest comme pseudo...

    Posté par Vertumne, 01 novembre 2007 à 09:28
  • je n'aime ni mon prénom réel ni celui qui m'était destiné avant ma naissance. le prénom de ma fille je l'ai choisi parce qu'il plaisait à ma mère, et que je cherchais toujours à la satisfaire pour trouver son amour... quelle erreur, ma fille n'aime pas son prénom

    Posté par chrysalide, 01 novembre 2007 à 10:10
  • dis tu savais que la coumarine servait à sucrer les cigarettes?
    j'ai appris ça hier soir et bien sûr j'ai pensé à toi

    Posté par silo, 01 novembre 2007 à 11:48
  • Sais-tu que lorsque je t'ai rencontrée pour la première fois, je pensais que ce nom n'était pas un 'vrai' nom? Un nom qui sonne si bien, quelque chose de décadent et de poétique. Je me disais que ce devait être ton nom de plume...
    En fait, ce que tu dis là ne m'étonne qu'à moitié...
    Et je comprends que ce doit être troublant. Surtout si tu connais le nom que tu aurais dû porter...

    Posté par Sabine, 01 novembre 2007 à 15:26
  • Maky...mon nom de famille, en fait je l'aime beaucoup...lis le commentaire de Sabine (un peu plus loin) qui a participé à des ateliers d'écriture et qui connait mon nom...
    Ce nom est un peu spécial...
    très français finalement...

    mab...j'ai donné cette fois une consigne que je crois facile...oui, j'attends un chouette texte de toi...

    Claire...je ris en te lisant...c'est amusant cette anecdote

    Posté par Coumarine, 01 novembre 2007 à 15:33
  • Vertumne...évidemment Ernest...c'est plus commun, moins "divin"...

    chrysalide...même adulte tu (et moi, car je m'y reconnais) cherchais encore à plaire à ta mère pour provoquer son amour...c'est dingue quand même!
    (et maintenant? encore le cas?)

    silo...non je ne savais pas et tu m'apprends quelque chose sucrer les cigarettes??? et dans quel but???)

    Sabine...c'est vachement intéressant ce que tu me dis là...pas mal de gens croient que ce nom de famille est mon nom de plume, et pourtant non! c'est bien le mien..
    Oui, je connais le nom d'origine, il ne me déplait pas...mais je préfère celui que je porte
    Tandis que celui de mon époux...hum je n'en dirai rien hum hum

    Posté par Coumarine, 01 novembre 2007 à 15:38
  • Quand j'étais au lycée j'avais un copain qui s'appelait Cattre. Et ses parents l'avait prénommé...Henri! Vous pouvez imaginer ce qui se passa au premier cours d'histoire à l'entrée en 6éme! Amitiés.

    Posté par Papa de Lili, 01 novembre 2007 à 18:25
  • Papa de Lili > MDR!!!

    Posté par Coumarine, 01 novembre 2007 à 18:41
  • Le plus important n’est pas le nom, mais c’est de garder dans le cœur le charme énigmatique et parfumé de Coumarine faite de secrets, de mystères jamais devinés…

    Posté par Jacques, 01 novembre 2007 à 20:25
  • Je trouve ton entrée très intéressante. Concernant le patronyme, c'est le genre d'histoire qui me passionne. (Le côté historique, l'histoire des gens dans l'histoire de l'humanité). Je trouve aussi les coïncidences que tu relèves très intéressantes. Un nom de famille qui aurait pu ne pas être le tien, ton père qui est à l'intersection des 'noms'... Oui, vraiment, c'est très intéressant.

    Quant à ton prénom, je trouve parfois dommage que tu ne l'aimes pas trop trop. Je trouve que cela va si bien avec ton nom de famille. Bien sûr, quand je parle de toi, je te prénomme toujours Coumarine... Mais bon. J'ai eu plusieurs copines qui portaient le même prénom et tous ces prénoms de nos générations avaient au moins la particularité de tenir. Ils étaient beaucoup plus beaux que ceux que portaient nos mères, grands-mères, etc. et peut-être moins chicos que ceux des amis des enfants, neveux, nièces, etc. Mais voilà, ils 'tiennent'.

    Evidemment, nos pseudos, pour beaucoup, ont du charme. Vertumne (que j'aime particulièrement), Astérie, Aedia, (et Pivoine), finalement, ils tiennent aussi.

    Posté par Pivoine, 01 novembre 2007 à 22:06
  • C'est vrai que c'est drôle, ces histoires de prénoms. Je n'aimais pas le prénom de mon ex-mari (j'avais lu des histoires où des hommes qui portaient le même prénom avaient des sales rôles).

    Finalement, je lui donnais toujours un diminutif (lol, j'oserais pas l'écrire). Par contre, le féminin de son prénom est fort joli je trouve. (Ca commence par un E et c'est un vieux prénom, je te laisse deviner).

    Ah oui, dans les jolis pseudos, j'oubliais Cassymary aussi.

    Posté par Pivoine, 01 novembre 2007 à 22:10
  • Jacques...merci le poète...j'aime quand tu parles de Coumarine de cette manière...

    Pivoine...je t'en apprends donc des choses...je savais que ce genre d'info t'intéresse bcp...
    Et c'est vrai, je préfère qu'on m'appelle Coum' ou Coumarine
    Les pseudos que tu cites sont en effet de beaux pseudos...il y en a d'autres encore...
    L'important c'est que chacun se trouve bien avec le pseudo qu'il ou elle a choisi...
    Bonne soirée

    Posté par Coumarine, 01 novembre 2007 à 22:23
  • Danalia

    Mon prénom aussi a été changé. Mes parents avaient décidé de m'appeler Alia. Et puis, on les a persuadés que c'était trop connoté (dans la France de l'après-guerre...). Ils ont donc opté pour Danielle, qui est aussi un prénom utilisé par les Juifs, mais beaucoup plus courant. Je comprends leur choix, mais le regrette. Aussi, avec mes deux prénoms, j'en ai fait un, qui me sert de pseudo...

    Posté par Danielle, 02 novembre 2007 à 00:10
  • Ben ça alors

    Prochaine fois qu'on se verra, connaître ce nom est la première chose que je te demanderai.

    Tu le sais, je n'aime pas trop non plus le prénom que... tu m'as donné (avec Papa). Parce qu'il n'est pas bien original. Et à me connaître tu sais combien être différent et faire différemment est important pour moi, un mode de vie même.

    Je crois profondément que recevoir un prénom rare, sans aller jusqu'au bizarre (comme Dorian par exemple) est une chance, notamment dans la construction identitaire. Un tel prénom peut aider à se distinguer (surtout quand c'est vrai que le nom de famille n'est pas des plus flatteurs)

    Au diable aussi les prénoms mixtes, encore plus lourds à porter par un garçon un peu perdu dans ses jeux d'enfants au milieu de 4 soeurs...

    Voilà un peu pourquoi je l'ai emputé de moitié à votre grand désarroi.

    Cela écrit, sache aussi que je ne vous en veux pas une seule seconde.

    Amour.
    Ton garçon.

    Posté par Dorian, 02 novembre 2007 à 01:55
  • Danalia...j'aime bcp ton pseudo, je le préfère au prénom Danielle qui est courant et peu original...

    Attends Dorian (tiens c'est nouveau ce pseudo? Il me plait!) tu n'es pas au courant de cette histoire? J'étais persuadée de l'avoir raconté à toute la famille...
    Une de tes sœurs (celle qui s'intéresse à la généalogie) connaît bien cette histoire...)
    De même, j'apprends ici ce que tu vis par rapport à ton prénom que je ne savais pas bien...
    Amour aussi.
    La mujer

    Posté par Coumarine, 02 novembre 2007 à 09:18
  • Ma mère voulait des garçons, on porte toutes les trois des prénoms mixtes, mon fils, les deux fils de ma soeur aussi, Freud n'est pas loin...

    Posté par heure-bleue, 02 novembre 2007 à 10:32
  • Filiation

    Tu portes donc le non/nom du père.. acte symbolique s'il en est de la séparation fusionnelle d'avec la mère.

    Posté par Cile, 02 novembre 2007 à 10:34
  • heure-bleue...ah oui! c'est étonnant!

    Cile...le non/nom du père...oui, c'est un acte symbolique, un des seuls qu'il ait accompli me concernant
    (merci pour ta visite)

    Posté par Coumarine, 02 novembre 2007 à 14:49
  • Ah moi j'adore Coumarine... on y sent la mer... la mère ?? et il a une consonnance cristalline..

    Rigolo ces histoires de prénom qu'on nous inflige... le mien j'ai eu du mal à le porter aussi !

    Bisous

    Posté par ilescook, 02 novembre 2007 à 23:44
  • Ah je te trouve ce récit troublant.
    Surtout la rebellion de dernière minute de ton père.

    Coumarine, j'aime bien, on dirait que c'est ton vrai nom.
    Je t'embrasse.

    Posté par Fauvette, 03 novembre 2007 à 11:44
  • ilescook...on y sent la mer, l'infini de la mer..(non pas la mère, ou alors c'est à mon insu...
    Ton prénom est beau pourtant...comme quoi il s'y attache sans doute des souvenirs plus difficiles...

    Fauvette...la rébellion de mon père. Son acte d'autorité par rapport à ma mère...j'aime penser à ça...
    Je t'embrasse aussi

    Posté par Coumarine, 03 novembre 2007 à 13:10
  • beaujour Coum.

    le prénom, le nom ... où làlàlA... quelle galère;
    jamais content avec le choix fait... ou super heureux;
    en fait de tout cela, ressort le sentiment que l'on porte au donnateur. peut-être ?
    moi j'ai changé (allé soyons fou ! les 2)

    -à ma naissance on m'a donné le JOLI prénom de Carole. puis adoptée j'ai eu droit au passage de Madame VARTAN et voilà une SYLVIE de plus.
    -quant au patronime. aprés avoir eu celui de ma mère naturelle, puis celui d'une fameuse parque de chaussures durant le temps du placement à l'Assistance publique, j'ai ensuite reçu celui de mes parents adoptifs puis enfin aprés avoir longtemps hésité, j'ai enfourché selui de mon 3/4 le jour des épousailles "
    mais j'm'y retrouve.. enfin j'fais tout comme.

    bisous à+ rsylvie
    attention "piège de douceur" sous képi bleu !!!
    bon WE à toi.
    si tu veux un peu de culture à la lettre C ?
    un p'tit tour dans le 61
    affectueusement, SYLVIE

    Posté par rsylvie, 03 novembre 2007 à 15:47
  • oui sylvie...j'ai été voir
    ma culture s'est enrichie..merci

    Posté par Coumarine, 03 novembre 2007 à 18:15
  • Salut Coum',
    ça faisait longtemps que je n'était pas passée (ça occupe de faire un bébé), et j'ai plaisir à te lire, à te retrouver là.

    Nommer quelqu'un, quelle responsabilité quand tu y penses, quel poids, quel impact pour la vie, quelle empreinte en fait!
    Pour moi ton père en faisant ça, dans cet élan, a manifesté quelque chose de fort, de l'ordre de la transmission, et t'a doublement déclaré comme sa fille. Lui qui ne porte pas le nom de son père.

    Ma maman pensait m'appeler du prénom très original de sa grand-mère, peintre dont toute la famille aprécie les tableaux laissés derrière elle. Une personne a qui elle l'a dit lui a répondu "et si en plus elle n'était pas jolie?". Effet glacial qui l'a fait renoncer -ce qu'elle regrette un peu- pour me donner un prénom qu'elle trouvait très joli, et auquel elle avait renoncé pour ma soeur parce que son frère avait gloussé en l'entendant(en fait il s'est avéré que c'était le même prénom que celui de celle qu'il allait épouser).
    Je n'aime ni ne déteste mon prénom, assez peu donné pour ma tranche d'âge et j'ai le plus grand mal à savoir l'effet qu'il fait. Mais je crois qu'il est bien moi, même si je me sent un peu l'autre.
    Quant à moi, j'ai 4 garçons qui portent -je trouve- terriblement bien leurs prénoms. J'espère qu'ils les aime(ro)nt.

    Posté par lulu la luciole, 06 novembre 2007 à 14:31
  • Merci Lulu..pour ce commentaire qui m'a fort intéressée...et me fait du bien dans ce que tu dis par rapport à mon père...merci!

    Posté par Coumarine, 06 novembre 2007 à 16:49
  • Je recommence...
    Enfin !
    Et quelle étonnante et belle histoire que celle que tu nous livres ici...

    Posté par D&D, 19 novembre 2007 à 19:47

Poster un commentaire