Une princesse au restaurant - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

15 octobre 2007

Une princesse au restaurant

J'adore aller au restaurant.
J'adore être une princesse le temps d'un soir.
Au restaurant je suis une princesse: on me sert avec les plus grands égards, on me demande si tout va bien toutes les cinq secondes (un peu trop parfois, par pitié, laissez moi tranquille! oui tout va bien! et si quelque chose ne va pas, on le dira, on le dira...!), les plats, le vin, le pain, le sel, le poivre, la moutarde s'il le faut, l'eau... tout est servi ou déjà à table sans que je doive lever le moindre petit doigt... ma chaise de princesse ne bouge pas de toute la soirée, sauf pour aller aux toilettes bien entendu...

Il faut dire que cela me change de mon rôle de mère de famille toujours debout pour servir et reservir les cinq galopins et le mari...et même aujourd'hui, rien qu'à deux, c'est quand même encore moi qui prépare tout et me lève s'il  manque quelque chose...
Les restaurants où je suis une princesse sont des restaurants calmes, feutrés, aux lumières douces, pas de musique qui tonitrue et aboie férocement dans des hauts parleurs plantés comme par hasard juste au dessus de ma table. Éventuellement un peu de musique classique diffusée doucement...tendrement pour mes oreilles délicates de princesse.
Ce calme souverain est absolument impératif pour que je puisse savourer le repas, profiter pleinement de ma soirée, et repartir contente et prête à continuer ma vie dans laquelle je ne suis pas une princesse.

Mais parfois la soirée au restaurant tourne au cauchemar
...
Oserais-je en expliquer ici la raison?
Ne va-t-on pas me juger ? s'écrier que ce n'est pas bien, pas bien du tout, mais enfin Coumarine...jamais on n'aurait cru ça de toi!
Ne va-t-on pas me conduire à l'échafaud, ce qui serait une fin normale pour une princesse qui ne peut plus l'être?
J'y vais...à mes risques et périls...

La soirée au restaurant qui tourne au cauchemar, c'est quand un ou deux enfants en bas-âge, assis avec leurs parents juste à côté de ma table, manifestent d'une voix criarde que naaaaan, ils n'aiment pas ci, que naaaan ils ne mangeront pas ça... des enfants turbulents ou qui pleurnichent tout au long du repas. Et quand ils se mettent à pleurer, que dis-je à hurler sans que les parents n'interviennent, ou que ceux-ci les laissent gambader et courir partout dans le restaurant, particulièrement autour de ma table...alors la princesse risque de faire une crise cardiaque ou carrément de devenir une croqueuse d'enfants

Ben oui...nul n'est parfait

Je supporte difficilement les cris des enfants dans les endroits ou je me la joue princesse


Commentaires

    Moquée, je ne sais pas...Mais prise pour une pauvre demeurée, oui !
    Je me souviens d'une dame, dans un bus à Nancy, qui me voyant avec quatre enfants dont deux qui se suivaient à 11 mois, qui est venue me voir comme si j'avais un QI de 15 et m'a dit :
    - Mon Dieu Madame, vous savez, il y a la pilulle aujourd'hui, vous devriez en parler à votre médecin, vous ne pouvez pas continuer à faire un enfant tous les ans !
    J'ai eu droit aussi à :
    - Mais tu es complètement folle !
    Et même ma belle mère, qui a le cul dans l'eau bénite ' elle a failli devenir carmélite ) :
    - Oh lala...Je suis allée prier, si seulement vous pouviez faire une fausse couche !
    Ca, je ne l'ai pas pardonné. C'était il y 31 ans, et je ne lui ai plus adressé la parole depuis.
    C'est vrai qu'il y en a à raconter sur le sujet...

    Posté par Aédia, 16 octobre 2007 à 22:13
  • Non, mais tu te goures, là... tu étais dans un Macdo, non ?...

    Posté par Vertumne, 16 octobre 2007 à 22:37
  • Aedia...je me reconnais dans ce que tu dis...c'est fou...oups envie d'en parler moi!

    Hello Vertumne!!! content de te revoir...j'attendais ta visite tiens, je te le dis franchement...

    Posté par Coumarine, 16 octobre 2007 à 22:45
  • Pascale, je n'ai pas dit qu'il fallait à tout prix amener un animal au resto. Il nous est arrivé, en vacances par ex; d'emmener notre chien ( un berger ) qui se couchait dans un coin et n'en bougeait plus.
    Pour les allergies, je suis spécialiste, on ne les attrappe pas seulement à cause des animaux.
    Et de un.
    Et de deux : je rentre d'un colloque sur le handicap. Si je suis ton raisonnement aucune personne aveugle ne peut donc aller au resto si elle est accompagnée d'un chien ???
    Discriminons donc et hop, dans la foulée éliminons tout ce qui est " différent" !

    Posté par Amanda, 17 octobre 2007 à 10:59
  • Je constate qu'à l'heure actuelle, beaucoup de parents passent tout à leurs enfants.
    Quant à moi je ne supporte pas les enfants qui courent, crient et pleurent pendant un office religieux alors qu'une garderie est prévue pour eux avec jouets et nounou .
    Non, les parents veulent garder leurs enfants criards avec eux et s'en foutent totalement du dérangement que cela peut provoquer pour tous ceux qui veulent se recueillir et écouter les lectures et l'homélie et je ne parle pas du prêtre qui dans ces conditions a beaucoup de difficultés pour parler...
    Et quand pour se conforter dans leur attitude, ces parents citent une phrase du Christ: "laissez venir à moi les petits enfants" je me dis que c'est une religion bien mal comprise.(je me comprends!)
    Il y a là pour moi un manque de respect total vis à vis de l'autre.
    Quant à moi, j'adore les enfants (j'en ai 5) j'adore les petits enfants (j'en ai 16).Je ne vais pas au restaurant avec tout ce monde là c'est trop cher et comme tout ce monde est très bruyant tous ensemble ,je risque de me faire foutre à la porte avec toute la marmaille.
    Quand je vais au resto c'est à 2 3 ou 4 maximum.
    Avec des petits enfants je vais au MacDo et quand je sors, j'ai mal à la tête et au ventre et je me dis à chaque fois que c'est la dernière fois!

    Posté par Charlotte, 17 octobre 2007 à 16:34
  • Ben tu vois, Charlotte, je te comprends tout à fait

    Posté par Coumarine, 18 octobre 2007 à 08:30
  • Je ne jetterai certainement pas la pierre non plus... ou alors pour le titre du billet... Une princesse ?... Voyons... Tu sais bien...

    Posté par D&D, 20 octobre 2007 à 04:15
  • Ah D&D...heureusement que tu me le rappelles...
    (merci d'avoir été voir du côté de ma première note...c'est très sympa.

    Posté par Coumarine, 20 octobre 2007 à 17:54
  • Bon Coum un mauvais point pour toi : à la lecture de ton billet j'ai cru revoir mon père qui pendant toute ma jeunesse n'avait qu'un seul mot d'ordre quand nous allions au restau "les enfants en bout de table et qu'on ne vous entende pas !".

    Le hic c'est que moi aussi maintenant je me surprends parfois à lever les yeux au ciel et à serrer les poings pour ne pas exploser quant un garnement se met à hurler à côté de moi... c'est grave Docteur ?

    Posté par Le Chat, 15 octobre 2007 à 23:28
  • Te souviens-tu, zut le nom m'échappe, de celui qui passait les enfants à la moulinette à la télé, il n'avait pas tout à fait tort. Ouf ça me revient ; Jean-Christophe Averty.

    Posté par mab, 16 octobre 2007 à 07:23
  • Pareil que toi Coum, passons les parents des enfants-rois à la moulinette

    Posté par Bernard/Asterie, 16 octobre 2007 à 07:49
  • il ne me viendrait pas à l'idée d'emmener mes garnements, le soir dans un resto feutré où les gens jouent aux princes et princesses...
    parce que moi même, ça me dérangerait

    Posté par silo, 16 octobre 2007 à 08:50
  • je crois qu'en effet il y a des endroits où il y a des règles, notamment le respect des autres, et ça ça doit être inculqué aux enfants, sans quoi c'est la dérive, la liberté des uns ne doit pas entraver celle des autres, le tout est une question d'équilibre et de savant dosage

    Posté par chrysalide, 16 octobre 2007 à 08:52
  • Bien d'accord avec toi, ce n'est pas la place des enfants à ce genre de restos, il y a des restos pour enfants.

    Cela ne coûterait pas plus cher d'avoir une gardienne à la maison et faire une belle sortie à deux que de payer le repas des enfants qui généralement mangent très peu.

    Voici mon opinion là-dessus, sur les enfants rois, car il y en a des enfants sages.

    Bon mardi et bisous d'une p'tite cousine du Québec. xoxox

    Posté par Rosie, 16 octobre 2007 à 08:54
  • C'est vrai, on devrait écrire
    "interdit aux chiens et aux enfants !"...
    sauf que souvent, enfin toujours les chiens sont accueillis à bras ouverts y compris par les autres clients (sauf moi) et qu'on leur sert même une écuelle d'eau sans oublier de s'extasier.
    Je connais même des restaus où les gens n'ont pas le droit d'entrer avec des poussettes. Voilà des gens qui savent vivre !!!

    Désolée d'être aussi caustique pour mon premier comm. mais j'ai trouvé cette note assez révoltante, je précise que je n'ai pas d'enfant en bas âge.

    Posté par Pascale, 16 octobre 2007 à 09:09
  • Je suis exactement comme toi. Ven soir, nous sommes alles au restau, et non seulement les enfants de la table voisine etaient turbulents, mais les parents etaient pires! que faire? ficher des baffes aux parents?...

    Posté par Janeczka, 16 octobre 2007 à 09:12
  • Et pourtant

    Il existe de merveilleux restaurants pour famille où les enfants ont leur salle, leur table et des milliers de jeux pour s'amuser avec les enfants des autres parents pendant que ceux-ci profitent de leur soirée. Des restos qui devrait être connu de tous les parents.
    A quand un permis enfant? Qui vérifierait tout un tas de notions de base avant de pouvoir procréer?

    (heu ce n'est qu'une question, hein)

    Posté par fred lambin, 16 octobre 2007 à 09:48
  • A tous..

    Je vois que nul ne me condamne...ouf
    Mais surtout, nul ne s'imagine que je n'aime pas les enfants...je rappelle que j'en ai cinq
    Simplement que dans certains endroits je ne supporte pas les enfants envahissants et mal élevés


    A fred...voilà! ça c'est la solution: un endroit où les enfants sont les bienvenus et peuvent s'occuper sans déranger les autres convives...

    Posté par Coumarine, 16 octobre 2007 à 09:55
  • Après les restos interdits aux fumeurs ; interdits aux chiens...bientôt interdits aux enfants !!! je plaisante bien sûr ! Je reconnais que certains parents n'ont donné aucune limite à leurs enfants et n'arrivent même plus à les gérer. Ceux-ci sont devenus des "enfants rois"... regardez-les dans les fast food, ils y sont très à l'aise !

    Posté par brig, 16 octobre 2007 à 11:26
  • Et quand les enfants éblouissent les princesses; et quand les enfants sont princes de charme, alors les yeux scintillants de la fée Coumarine embrassent tous les enfants du monde si espiègles, si habiles, si sages...

    Posté par Jacques, 16 octobre 2007 à 12:22
  • Sais-tu qu'il existe des résidences interdites aux enfants ? Leurs propriétaires y vivent entre eux, et ne reçoivent qu'exceptionnellement leur progéniture et leurs petits enfants. Moi, ça me fait froid dans le dos. Mais je suis bien d'accord avec toi sur l'irritation que provoque la promiscuité avec des enfants mal élevés. Encore que dans ce cas là, ce sont les parents qui sont à réprimander !
    J'aime bien quand tu joues à la Princesse ...

    Posté par amaily, 16 octobre 2007 à 12:30
  • Ton billet me fait sourire Coum.... je l'adore... je suis comme toi pour ça.... Les enfants je les aime , je les respecte,les enfants c'est tout mon boulot, mais quand je suis en vacances et au resto en particulier j'ai du mal avec ceux qui braillent ou qui font à peu près tout ce qu'ils veulent sans que leur parents ne bougent....
    Et sincèrement je ne pense pas que nous soyons des monstres... Il y a des comportements adaptés à chaque situation, et les enfants n'ont pas à y echapper sous prétexte qu'ils sont des enfants... l'apprentissage des règles et du respect des autres fait partie de la vie des enfants... c'est le devoir de leurs parents...

    Posté par tilu, 16 octobre 2007 à 12:36
  • De tout coeur avec toi, Coum'.
    J'ajouterai que les chiens (bien élevés aussi ) sont nettement moins bruyants que certains enfants.
    Et je rajoute que dans les restos, il y a aussi de grands enfants mal élevés qui n'arrêtent pas de raconter leur vie par portable interposé, ce qui m'incommode aussi fortement, à fortiori si le goujat en question est accompagné !!!

    Posté par Amanda, 16 octobre 2007 à 12:51
  • Au restau ou ailleurs, je ne supporte pas les enfants mal élevés et bruyants... J'ai toujours l'impression que les parents se servent d'eux pour se venger de je ne sais quoi !
    Mais je dois reconnaître qu'il y a aussi des enfants très agréables, si cela existe !

    Posté par Fauvette, 16 octobre 2007 à 13:40
  • BON...

    disons que le commentaire dans lequel je me retrouve bien..c'est celui de tilu
    c'est exactement comme elle dit
    j'aime les enfants, je peux pas dire le contraire j'en ai cinq...
    Je ne veux pas parler d'une société enfants non admis, ou qui se protégerait des enfants
    Mais les enfants mal élévés par des parents irresponsables...NON
    Et manda a raison quand elle évoque dans ces mêmes restaurants, des conversations haut et fort de personnes qui ne se soucient ni de la personne qui les accompagne, ni des autres convives...

    Posté par Coumarine, 16 octobre 2007 à 17:59
  • Je reste quand même choquée par tout ce que je lis.
    Les enfants mal élevés, c'est une réalité mais je m'aperçois que ce sont toujours les enfants des autres qui le sont... comme ça on est sûr que personne ne se remet en cause !
    Le plus incroyable est quand même de lire "les chiens (bien élevés aussi ) sont nettement moins bruyants que certains enfants." ALors là, il ne faut pas tout confondre. A mon avis AUCUN animal n'a sa place dans un restaurant pour des raisons évidentes (qui le sont de moins en moins, car si l'enfant est roi, l'animal est empereur aujourd'hui) d'hygiène, sans parler des personnes allergiques (j'en connais...) qui sont obligées de côtoyer des animaux dans des endroits où ils n'ont rien à faire.
    Bref.

    Posté par Pascale, 16 octobre 2007 à 18:17
  • Ah ! Je ne suis donc pas la seule !

    Je ne supporte pas non plus les cris des enfants mal élevés, les " ceux " qui cavalent partout en criant, montent sur les chaises, renversent les leurs, rentrent dans les autres clients en leur vrillant les oreilles, jouent à la console ( oui, je l'ai vu il n'y a pas longtemps ! ), laquelle émet des sons électroniques qui me font coincer le foie gras dans le gosier d'indignation, et autres joyeusetés que les parents trouvent normales aujourd'hui.
    Sauf que moi je le dis ! Gentiment, mais je le dis. Je leur conseille même le Mac Beurk où tout est prévu pour !
    Mais je crois que c'est le côté non respect des autres qui me gène, parce que je vis à côté d'une cour d'école primaire où les enfants hurlent en jouant et en courant sous les platanes comme des dératés...et là, ça m'attendrit...
    Les animaux, je n'ai encore pas vu, sauf en extérieur.

    Posté par Aédia, 16 octobre 2007 à 18:27
  • ouiiiiiiii Aedia...les trucs électroniques qui font un bruit énervant au possible!!! Horreur!!!
    (moi j'ose pas encore dire...mais ça viendra...)

    Pascale...il me semble que la plupart des commentaires vont dans le sens du respect..et l'attitude des enfants mal élévés et surtout celle de leurs parents est INADMISSIBLE!
    Il m'est arrivé de ressortir d'un resto aussitôt entrée quand j'ai vu qu'il y avait de cette sorte d'enfants attablés qui allaient me gâcher ma soirée tranquillos!

    Posté par Coumarine, 16 octobre 2007 à 18:43
  • C'est vrai que c'est pénible parfois le chahut des enfants...

    mais, (et tu m'en veux pas, hein? je dis pas ça pour toi...) je reprend le propos de Pascale:
    c'est toujours les enfants des autres, qui sont mal élevés...

    Bon, aller j'me tais , je sors !

    Je t'embrasse

    Posté par val, 16 octobre 2007 à 19:41
  • Val et Pascale :

    Pour avoir emmené mes cinq enfants partout, restaurants, musées, cinémas, expos, trains etc...je peux dire qu'un seul regard suffisait à calmer l'un ou l'autre s'il risquait de déranger qui que ce soit, riait trop fort.
    Aucun ne s'est jamais permis le dixième de ce que les parents tolèrent aujourd'hui. Même pour se lever de table pour aller aux toilettes ils demandaient l'autorisation et y partaient discrètement, à la maison aussi d'ailleurs.
    Mais c'était une autre époque. Et j'admets que j'ai été dure, je ne laissais rien passer.
    Mes enfants ont pourtant repris les mêmes critères d'éducation concernant mes sept petits enfants...que l'on peut emmener partout sans risquer de mettre la panique où l'on se trouve.

    Posté par Aédia, 16 octobre 2007 à 20:45
  • Parfois...

    ... c'est les parents qu'il faut éduquer avant les enfants, lol. Je comprends ta rage si c'est le "souc" autour, quand enfin tu peux passer un moment à rien faire si ce n'est te faire dorloter par ton amoureux et te faire servir dans un restau sympa.
    La princesse que je suis aussi, parfois, aurait eu légèrement la moutarde qui lui monte au nez dans un cas tel que le tien, !$£#§!!...
    J'apprends un "truc" nouveau sur toi ce soir, tu es maman de 5 enfants, je te dis BRAVO, et je te tire mon chapeau. J'admire sincèrement, car moi j'en voulais 4 enfants, je les adore les pioux-pioux, mais le courage m'a manqué arrivée au deuxième. @+

    Posté par Magel, 16 octobre 2007 à 21:00
  • Je crois Aedia, qu'en "cadrant" tes enfants, tu leur a fait le cadeau de les structurer...
    Les parents n'osent plus trop mettre des limites, ils ont tort...
    Je suis aussi de cette génération et j'ai de mon mieux cadré mes enfants aussi

    Magel...tu me donnes l'idée d'écrire sur le fait que tu me dises BRAVO pour mes 5...
    Je ne sais si c'est le cas d'Aedia (qui en a cinq aussi) mais je me suis fait moqué, sifflé d'oser avoir tant d'enfants...

    Posté par Coumarine, 16 octobre 2007 à 21:30
  • Val...parfois en effet, on ne se rend pas compte (ou on ne VEUT pas se rendre compte) que réellement les enfants dérangent
    Ou alors, et c'est possible...on s'en fout!
    Je t'embrasse aussi

    Posté par Coumarine, 16 octobre 2007 à 21:32

Poster un commentaire