Un jour, j'apprendrai à voler - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

09 octobre 2007

Un jour, j'apprendrai à voler

L'oiseau bat des ailes, on dirait qu'il s'affole.
ensuite il est là-haut, libre et souverain
il glisse sur la pesanteur du brouillard
il célèbre les rires du soleil
il voyage au gré du vent, déserteur du banal
vagabond déterminé à tracer son chemin...

je veux m'arracher à la terre boueuse
où trop souvent j'ai tristement pataugé
Je secouerai les scories de ce monde imbécile
je me laverai de trop de lâchetés
refusant désormais d'être prisonnière du futile

Un jour j'apprendrai à voler...

je prendrai juste ce qu'il faut de distance
pour pouvoir accrocher mon désir dans le vent
je quitterai le glacis de la ville indifférente
où chacun conjugue son avenir au singulier
où les miroirs ne renvoient qu'à l'inconsistance
où les maisons font semblant d'être grandes

Un jour, oui, j'apprendrai à voler...

ville_06

photo oeil à vues


Commentaires

    Envole-toi vers tes rêves.

    Posté par Bernard/Asterie, 10 octobre 2007 à 07:40
  • La piste d'envol est prête, mais reviens surtout.

    Posté par mab, 10 octobre 2007 à 09:06
  • Je crois que c'est deja fait...
    Ca me fait penser a la chanson de Camille, 'Vertige', je ne sais pas si tu connais...

    Posté par Janeczka, 10 octobre 2007 à 09:21
  • comment tu sais poétiquement dire les choses.
    c'est beau,
    léger,,,, comme un vol d'hirondelle.
    (serait-ce celle du 61 qui est arrivée jusqu'à toi ?)

    bonne journée à toi,
    bisous rsylvie

    Posté par rsylvie, 10 octobre 2007 à 09:47
  • Tiens !Une photo que c'est à moi qu'elle est !
    Pour illustrer un si beau texte, c'est un honneur qui m'est fait.... !
    -----

    Juste une remarque, qui ne remet pas en cause la belle poésie d'espérance de ce petit poème,
    Et si tu le ré-écrivait ?
    Avec le titre :

    "Aujourd'hui j'apprends à voler"...

    Posté par Alainx, 10 octobre 2007 à 11:30
  • Astérie, mab, si je "m'envole" c'est pour mieux m'ancrer dans ma vie...

    janeczka...non je ne connais pas Camille, j'essaierai d'écouter cette chanson

    sylvie...oui c'est celle du 61...je l'aime bien celle-là...

    Alainx j'ai mis le lien vers ton beau blog photos...
    Et oui bien sûr...c'est aujourd'hui que j'apprends à voler...j'ai écris ce texte au futur, car hier j'étais au sol...

    Posté par Coumarine, 10 octobre 2007 à 11:54
  • Envole-moi !!!

    C'est trés joli!
    Vraiment!

    Je t'embrasse!

    Posté par val, 10 octobre 2007 à 13:15
  • comme je te comprends... écho savoureux à mon billet de lundi... ce doit être dans l'air du temps cette envie de voler.... léger, léger, léger... y arriverons-nous un jour ?

    Posté par Le Chat, 10 octobre 2007 à 16:56
  • Val merci )

    Le chat...oui j'ai lu
    bien sûr qu'on y arrivera...
    j'y crois, toi pas?

    Posté par Coumarine, 10 octobre 2007 à 18:55
  • Alors d'acc j'y crois aussi...

    Posté par Le Chat, 10 octobre 2007 à 20:17
  • C'est magnifiquement écrit et quitter la terre pour l'air est un bien bel et bien ancien rêve.
    As-tu une fois fait du planeur? Solitaire de l'espace, pendant un temps plus rien n'existe que toi et l'immensité. Sensation trop courte, mais tellement agréable! Amitiés

    Posté par Papa de Lili, 10 octobre 2007 à 20:51
  • le chat...il faut juste garder son courage pour ce qui en vaut la peine

    Papa de Lili..merci pour votre appréciation sur mon petit texte
    Non je n'ai jamais fait de planeur
    Et finalement je ne sais pas si j'y tiens
    l'envol dont je parle est avant tout de l'ordre de la métaphore

    Posté par Coumarine, 10 octobre 2007 à 21:35
  • envol

    prendre son envol "metaphorique" vaut bien tout les vols réels!
    j'aime beaucoup "pouvoir accrocher mon désir au vent".
    Bon vol et bon vent !!

    Posté par fabeli, 10 octobre 2007 à 22:31
  • toi aussi Fabeli
    J'ai eu l'occasion de voir que tu aimes t'envoler grâce aux mots...
    ils sont magiques, tu ne trouves pas?

    Posté par Coumarine, 10 octobre 2007 à 22:52
  • Aujourd'hui j'ai écrit à Débla, sur fond de goélands :
    Vole, ma fille, vole !
    ...mais que le vent te ramène à nous un jour ou l'autre...
    Envolons nous.
    ( entre parenthèse, mon père, qui était pilote de chasse, puis de ligne, fut aussi champion d'Europe de vol à voile ).

    Posté par Aédia, 11 octobre 2007 à 00:59
  • Coucou !!

    Ta page et ses coms me rappellent vaguement le titre d'une chanson... Je me ré-envole en auto quant à moi pour Lyon demain dès l'aube "à l'heure où blanchit la campagne"...
    Mais en ce moment je rêve de m'envoler vers le calme et le repos... Ta poésie donne des ailes à mon imagination... Mais je me sauve, sur les ailes du vent, j'ai du boulot, bonne journée Coumarine!

    Posté par Magel, 11 octobre 2007 à 08:48
  • Aedia...fille de l'air et de la mer..
    et de la terre aussi...bonne journée à toi

    Magel...s'envoler vers le boulot? pourquoi pas...tu seras plus légère...bonne journée aussi

    Posté par Coumarine, 11 octobre 2007 à 10:09
  • C'est une jolie manière de choisir sa vie...

    Posté par heure-bleue, 11 octobre 2007 à 10:12
  • Se sentir plus léger, sans entrave, pouvoir survoler tout ce qui passe en-dessous, sans être touchée ... ! que d'émotions en lisant ce beau texte. merci !

    Posté par brig, 11 octobre 2007 à 13:54
  • oui heure-bleue....j'aime ce que tu dis là: choisir sa vie

    brig...j'aime quand on me dit que c'est un beau texte...tout simplement

    Posté par Coumarine, 11 octobre 2007 à 17:36

Poster un commentaire