3. La potion magique - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

02 octobre 2007

3. La potion magique

Il entra. Il y avait longtemps...

Elle s'approcha doucement de lui, frotta la fatigue de la route sur ses épaules courbées.
Puis elle le regarda dans les yeux.

Elle le supplia d'oser l'aimer...

Mais il se détourna de sa requête, s'assit bruyamment à la table, grommela deux ou trois mots agacés lapant la soupe qu'elle avait préparée avec tant d'espoir, comme une potion magique qui lui ramènerait ce voyageur si doué à s'éloigner.

Il parla de tout et de n'importe quoi mais surtout pas de l'essentiel.

Et quand il repartit vers ailleurs, pour un autre temps infini d'absence, la casserole était vide et le pain en miettes sur la table.

Comme elle...en miettes dans sa vie.


Commentaires

    ah!

    Mais pourquoi, on endure une vie comme cela??
    Absence de volonté?? Besoin d'être esclave?
    Aimer les coups? Amoureuse?

    Posté par loup-julien, 02 octobre 2007 à 18:13
  • Bon je vous promets que la prochaine soupe sera JOYEUSE!!!!!!!!!!!

    Posté par Coumarine, 02 octobre 2007 à 20:00
  • Oh moi cela me va même si c'est triste : tout le monde a vécu ceci au moins une fois dans sa vie ...
    Très beau !

    Posté par Guess Who, 02 octobre 2007 à 20:04
  • Que c'est triste!
    On a envie de la secouer, de lui crier qu'elle vaut mieux, et que des hommes tandres il y a en plein!!!!!

    Donne moi son numéro de téléphonne, que je la prévienne hihi!

    Posté par val, 02 octobre 2007 à 21:37
  • Oups!

    tendres

    Posté par val, 02 octobre 2007 à 21:38
  • Guess Who...on ne se connaît pas encore non? bienvenue ici...
    Ben oui, je crois que pas mal de monde peut se reconnaître dans ces petits récits...

    Val...tu crois que tu pourrais la convaincre que il y a d'autres hommes? et des tendres?
    Je crois que souvent l'amour est aveugle hélas...

    Posté par Coumarine, 02 octobre 2007 à 22:10
  • MOIJE dis : personne n'est mort. Il y a donc bel et bien de l'espoir...
    Si tant qu'il fallait encore appuyer que peu importe ce que je dis, puisqu'il s'agissait simplement d'être là, un peu.
    Bonsoir ma Reine...

    Posté par D&D, 03 octobre 2007 à 00:01
  • cher D&D...
    Je RECOMMENCE (sourire gros comme un maison)
    cher mon Prince...tu peux venir autant que tu veux, mais fais attention à ton talon

    Posté par Coumarine, 03 octobre 2007 à 00:12
  • Fichtre... Mon talon a recommencé... C'est le trouble... Qu'y puis je ?
    Ce n'est pas ma faute...

    Posté par D&D, 03 octobre 2007 à 00:34
  • Tous les mêmes, les mecs !!!
    Certains préfèrent ne pas investir, ils restent en location !...

    Posté par Maky, 03 octobre 2007 à 00:56
  • qu'attend t-elle de lui? l'aime-t-elle? est-elle persuadée qu'elle ne vaut pas d'etre aimée par un autre? nul ne sait, tout ce qu'on sait c'est qu'elle a mal. il est difficile de réunifier les miettes quand la vie vous a ainsi morcelé.
    très beau texte, comme les précédents, empreints d'une tristesse qui se lit entre les lignes, douleur de vivre, douleur à vivre qui dévore silencieusement les êtres

    Posté par chrysalide, 03 octobre 2007 à 08:04
  • De plus en plus odieux ces hommes, valent-ils vraiment la peine qu'on les aime ?
    Les femmes sont souvent maso(s), c'est vraiment trop bête !
    Dis, Coum' promis, la prochaine soupe sera rigolotte ?

    Posté par Amanda, 03 octobre 2007 à 09:17
  • C'est que, chère Coumarine, l'essentiel est indicible... mais, parfois, un regard suffit.

    Posté par Walrus, 03 octobre 2007 à 09:24
  • et coum. ?

    t'as prévu te mettre au régime "soupe mangeGraisses"
    t'as un soucis avec l'alimentation,
    t'as peur d'une pénurie de légumes frais ?????
    tu sais faut pas culpabiliser d'aimer l'potage.
    dans l'61 on a pour habitude de dire.
    le soir,
    une p'tite soupe,
    une claque au cul
    et oust, au lit !
    -----------------
    et ben t'as les idées tristounettes.
    pourquoi toutes ces femmes s'infligent-elles de pareils compagnons ?
    moi, j'proposerais de partir avec lui, et d'laisser les miettes sur la table

    (pour les p'tits oiseaux qui seraient arrivés par la porte laissée entr'ouverte dans la précipitation du départ,,,,,
    qu'elle n'avait pas prévu bien sur, puisqu'elle ne pensait pas avoir le courage de le suivre.
    mais il y avait cette petite voix,
    cette ritournelle qui l'obsédait
    "suis le, suis le, suis le...
    vas y tu peux le faire, vas y tu peux le faire
    suis le, suis le suis le..."
    alors soudain,
    a sa grande surprise, elle s'est levée
    l'a suivi ...

    bon j'm'arrête là,
    j'vais quand même pas faire tout ton boulot.
    après tout
    c'est à toi de nous la finir cette histoire...

    je plaisante, mais tu sais que j'aime bien les histoires qui finissent bien.

    bisous et bonne journée à toi.
    rsylvie
    un p'tit jeu dans le 61.

    Posté par rsylvie, 03 octobre 2007 à 10:14
  • D&D...encore là???
    Ah ce talon quand même...)

    Maky...aie toi qui es un mec qui t'investit, tu trouves peut-être que je les accable, que je les attaque (littérairement s'entend!!)

    Chrysalide...tu poses je crois une question essentielle: qu'est-ce qui fait qu'une femme continue à croire envers et contre tout...qu'elle soit souvent incapable de tourner la page...??

    Amanda...promis la prochaine sera drôle...ce sera une soupe à la sardine (si j'y arrive...!)

    Posté par Coumarine, 03 octobre 2007 à 11:08
  • Walrus , je suis contente que des hommes viennent mettre leur grain de sel dans cette soupe...et comme tu as raison...les regards peuvent dire beaucoup, même (et surtout) l'indicible

    Sylvie...tu es un rayon de soleil décidément...j'aime tes commentaires toujours optimistes. Je sais que tu aimes les histoires qui finissent bien...en fait il faut du courage pour cela...merci à toi

    Posté par Coumarine, 03 octobre 2007 à 11:11
  • tu ne crois pas que le temps est venu passer aux desserts qui chantent et rient. j'ai bien raison de ne pas être fan de soupe...

    Posté par mab, 03 octobre 2007 à 11:56
  • mab...oups on dirait que je me fais taper sur les doigts...promis, promis, si je mens je vais en enfer

    Posté par Coumarine, 03 octobre 2007 à 12:29
  • Quel couple! une bonne maso et un sale ours.
    Il y en a qui se contente de miettes... il y en a même qui ramassent les miettes jetées par terre.

    Posté par Charlotte, 03 octobre 2007 à 18:10
  • Bah quoi moi j'aime bien la soupe aux cailloux de Coum' et sa soupe à la grimace, au sel de larmes... Bref encore ! encore !

    Posté par Chiara, 03 octobre 2007 à 19:28
  • Charlotte...elle n'est pas maso la femme...elle aime son homme, elle espère...

    Chiara...merci, cela m'encourage à continuer

    Posté par Coumarine, 03 octobre 2007 à 22:56
  • En réponse :
    Non, tu n'attaques pas, tu n'accables pas, tu constates...
    Je répètes...Nous ne sommes pas très bons sur ce coup, mais, mais...ne nous en demander pas plus qu'on peut donner. (CQFD)

    Posté par Maky, 04 octobre 2007 à 00:40
  • Il est tard...merci correction fautes !
    répète
    demandez

    Posté par Maky, 04 octobre 2007 à 00:43
  • Décalage

    Sans doute cet homme se dit-il que s'il n'aimait pas cette femme il ne serait pas là, qu'il ne rentrerait pas, qu'il irait manger sa soupe ailleurs, qu'il travaillerait moins, ou à autre chose.
    Elle, attend autre chose. Elle attend ce que nous attendons toutes...
    Aux attentes les réponses ne sont pas les mêmes qu'elles émanent du masculin ou féminin.
    Souvent le désamour et lassitude viennent de ce décalage.
    Mais le savoir ne comble pas toujours la frustration.

    Posté par Aédia, 04 octobre 2007 à 13:03
  • Maky > je crois en effet que un certain nombre d'hommes ne tient pas à s'engager dans et par le dialogue

    Aedia > je ne sais pas ce que se disent ce genre d'homme (il faudrait pour cela qu'un dial soit possible...mais je sais que les femmes ont beaucoup d'attente (trop sans doute) concernant la relation homme/femme...qui finissent par provoquer lassitude et désamour, comme tu le soulignes ...

    Posté par Coumarine, 04 octobre 2007 à 13:12

Poster un commentaire