juillet 2007 : Tous les messages - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

29 juillet 2007

Atomium...grandeur et frémissements

Doucement je m'approche, un peu subjuguée par la hauteur, le volume, les étincelles de lumière sur les énormes boules. C'est un jour de soleil, alors elles font les belles, se sont parées de lumière, et m'appellent du haut de leur brillante stature...elles ont vu les coquines que la Bruxelloise que je suis, égarée par hasard dans un coin que je ne fréquente guère, surtout en été car je le laisse aux touristes, elles m'ont vue l'appareil à la main, ont pressenti que je ne résisterais pas à leurs sourires de métal blanc. Et en effet,... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 12:40 - - Commentaires [19] - Permalien [#]

26 juillet 2007

Il a fallu le grand jeu

Ça m'arrive hélas, trop souvent à mon goûtLes mots s'entortillent tout au fond de ma gorge, rebelles, inaccessibles...Ils sont là, je le sens, mais ils font leur crise, ils s'emberlificotent dans les mailles de mes cogitations.Je leur parle doucement, je tente de les apaiser et je sors ma plume en or espérant les allécher... mais ils s'en foutent de l'or, ils préfèrent humer les rondes senteurs des épices colorées, respirer deux ou trois notes de violoncelle et regarder dans les yeux un enfant rieur... J'essaie autre chose alors:... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:42 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
24 juillet 2007

La beauté danse doucement...

Ni ange ni démon un peu des deux sans doute...il y a dans ma vie des histoires orphelinescanopées indociles où se posent les brumesoù s'orage le tumulte des questions inutiles. La beauté, je la tricote avec acharnementelle danse doucement dans le grenier de mes nuits
Posté par Coumarine à 18:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
22 juillet 2007

Sur un chemin montant, sablonneux, malaisé...

Une gentille petite fourmi va son chemin tranquillement, sur un chemin montant, sablonneux, malaisé... Elle avance vaillamment, le sommet approche, encore un peu de courage ma vieille...heureusement pas de mouche du coche. Mais des doutes à chaque coin de page...   C'est un chemin passionnant mais difficile, alors entre deux respirations, elle dépose son fardeau, respire et parle de ce qui la préoccupe.   Ça fait vachement du bien de parler, ça évacue le trop plein de doutes et le tranchant des cailloux qui... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 13:11 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
18 juillet 2007

Le sourire était dans le saule

Un sourire s'est accroché au plus haut du saule géant de mon jardinJe l'ai cherché pendant des heures sans le trouver nulle part, même pas dans le tiroir où je planque mon cahier rouge. Celui où je raconte des choses, avec ou sans sourires Personne n'aime perdre un sourire, même s'il ne pèse que quatre centimes, c'était un tout petit sourire, un sourire jaune je crois...non un sourire de pacotille, ce qui ne l'empêchait pas de briller vaillamment au bonheur. J'en avais fait mon deuil, me disant que les sourires en... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 18:58 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
16 juillet 2007

Réduction mammaire

Ma fille a fait une réduction mammaireVoilà je le dis tout haut, tout clair, tout net! Saviez vous que c'est (quasi) une opération honteuse?Si si je vous explique: Je rencontre une "amie" échange de blablablaOu plutôt j'écoute l'énumération de ses petits et gros soucis! (un quart d'heure...)Puis elle me demande comment je vais, et le mari, et les enfants...?J'hésite un moment puis je lui dis que ma fille vient d'être opéréeah bon elle me dit et...pas trop grave j'espère?je réponds à ses questions inquiètes:... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:09 - - Commentaires [34] - Permalien [#]

10 juillet 2007

Jeudi il y a un an

Un an après, quasi jour pour jour...La voilà qui  replonge dans le rêve du corps parfaitLa première fois elle a maudit le ciel, qui a brisé son rêve de corps parfait Lamentable pantin abandonné assis, disloqué, à côté d'une poubelle.Et les chiens lèvent la patte sur la figure en chiffon figée dans un sourire stupideMais dans la poitrine de chiffon une colère à renverser toutes les statues de pierre Lamentable pantin qui ne peut que bouffer, encore bouffer pour effacer sa rage de ne jamais se reconnaître dans les... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:35 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
09 juillet 2007

Une histoire de mère Michel qui a perdu son chat

Il est 22h3OJe quitte un ami, je sors de son immeuble, il est tard...Une voisine m'interpelle: "mon petit chat ne serait-il pas entré dans l'immeuble? Ne l'auriez vous pas vu?Je commprends aussitôt son souci: son chat est sorti, a été surpris par l'orage, n'est toujours pas rentré. Or il ne part jamais aussi longtemps, c'est un jeune chat encore...Alors elle angoisse, elle est dehors à le guetter, interpelle les voisins, elle frissonne et ce n'est pas de froid. Non je n'ai pas vu le chat, non il n'est sûrement pas entré dans... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 13:58 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
06 juillet 2007

Je préfère les nuages aux cacas de chien

Il y a des jours comme ça où il y a du chagrin dans l'air, des petites choses un peu lourdes, des doutes et de petits et gros cailloux dans le sac à doset ça pèse un peu..et parfois cela pèse beaucoup...Si je sors pour aller respirer le vent qui souffle dans mes cheveux tout courts et la pluie qui fouette mes joues toutes froides, je regarde par terre, je marche vite et avec détermination vers le boucher, ou le boulanger, ou l'épicier du coin, je me dépêche, je ne vois rien, je ne sens rien...je regarde par terre et ...il n'y a... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 19:17 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
04 juillet 2007

Anonymat? oui? non?

Bonjour à tous,J'aimerais vous poser une question.. plusieurs questions plutôt...Est-il important (capital même) pour vous qui tenez un blog, de garder votre anonymat? et pourquoi?Avez-vous au fil du temps semé des indices qui permettent (ou ont permis) de trouver votre identité?Acceptez vous de rencontrer d'autres blogueurs, et si non, quelle est la raison pour laquelle vous tenez à cantonner absolument le virtuel dans le...virtuel?Avez-vous donné librement l'adresse de votre blog à des gens qui vous connaissent en vrai?Cela a-t-il... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:54 - - Commentaires [55] - Permalien [#]