mai 2007 : Tous les messages - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

30 mai 2007

Ecris-moi le silence

Je pars demain pour quatre jours de co-animation...toute petite co-animation, faut dire... je serai là simplement pour "diriger" le partage par l'écriture des participants à une session de réflexion à Hurtebise.Le thème de cette session est "Ecris-moi le silence"Au lieu que les "retraitants" se rassemblent en petits groupes de blablabla, je serai là pour les faire écrire (brièvement vu le nombre (20), à partir d'une idée évoquée par celle qui anime la retraite.Donc pour moi, aucune préparation, mais... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:42 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

30 mai 2007

Des poupées abandonnées

Elles sont là, petites choses abandonnées...couchées sur le tapis d'un brocanteur Ces poupées malmenées par la vie me posent question. Ont-elles été trop aimées par des petites mains malhabiles? Ont-elles au contraire été négligées, oubliées dans le coin d'une grande commode, ou malmenées par les gestes des grands frères un peu trop vifs? Je crois bien qu'il y a des grands frères qui jettent les poupées de leur petite soeur à terre, quand ils jouent à la guerre. Peut-être même qu'il y en a qui les coupent en deux, pour voir ce... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 00:15 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
28 mai 2007

Mon ventre a perdu la bataille

Un texte qui parle d'une souffrance que beaucoup de femmes connaissent, que j'ai moi-même vécue deux fois... --------------- J’ai la tête qui tourne. Il vient vers moi… Il me parle doucement. Il me dit : je t’aime. Mais moi, je ne suis pas là. Je suis ailleurs, dans mes longs cheveux noirs, derrière mes silences, au plus profond de mes pensées perdues, dans mes terres désolées. Vaincue, à genoux. Il me dit doucement : je t’aime. Mais moi, je ne suis pas là. Je... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:19 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
26 mai 2007

Rien ne vaut un petit marathon

Alainx est à l'origine d'une initiative vraiment intéressante Il s'agit d'un marathon d'écriture, ouvert durant toute cette semaine Le principe en est simple, on s'engage à écrire toutes les heures (même quelques lignes) durant un bout de journée...pas de sujet imposé, juste de la persévérance et les encouragements des autres participants... Le site du marathon est ici Allez voir, c'est sympa, convivial... Et peut-être que entre deux fêtes de famille, communions, travaux de jardin et autres promenades, vous serez... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 19:52 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
25 mai 2007

Silence, on blogue!

D'autres questions iintéressantes (si si!) 1) Allez vous à la recherche de blogs encore inconnus, (par exemple en cliquant sur les liens de vos favoris) ou vous limitez-vous, par manque de temps ou pour tout autre raison, à votre blogomonde? 2) Votre blogosphère est-elle la même aujourd'hui qu'il y a un an par exemple? Si non, en voyez vous les raisons.- les blogs se sont évanouis dans le grand néant de la Toile mystérieuse- les blogs ont évolué dans un sens que vous n'aimez plus- vous n'allez pas chez les blogueurs qui vous... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:08 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
23 mai 2007

Pour le 1) tapez un, pour le 2) tapez deux etc

Je réalise en ce moment un travail sur les blogs...(on s'amuse comme on peut hein!) Serait-ce possible de répondre aux questions que je vous pose (chers lecteurs ;-)) j'ai terriblement besoin de votre avis, ne restez pas silencieux please) Quels sont le blogs qui vous attirent particulièrement? Que vous fréquentez assidûment? 1) Sont-ce les blogs type "journal intime ou de réflexions personnelles", qui vous émeuvent parce qu'ils dévoilent la personne dans sa vérité, dans laquelle vous vous reconnaissez? Ou qui vous... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 15:05 - - Commentaires [57] - Permalien [#]

22 mai 2007

Des yeux noisettes, un teint chocolat, des cheveux noirs de noirs...

Hier midi... Je déjeune avec elle, une jeune femme que j'ai d'abord connue en live...comme on peut croiser des gens dans la vie, sans se connaître vraiment, sans s'intéresser vraiment l'une à l'autre. Puis elle commence à tenir un blog, où elle se raconte au jour le jour, et d'un seul coup je la "découvre". D'une tout autre façon. Elle vient lire Coumarine et elle me "découvre". D'une tout autre façon. Les mots que nous écrivons dans nos espaces personnels, parce qu'ils décrivent l'intime dans le plus... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 10:23 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
20 mai 2007

"...et que demeurent vivantes les mémoires"

Ainsi concluait la conteuse que j'ai entendue ce matin, raconter la légende d'Ys Je réfléchis sur cette phrase: "...pour que demeurent vivantes nos mémoires" La mémoire de quoi? du passé qui a blessé? ou de la leçon qu'on peut en tirer? Pourquoi est-il bon que nos mémoires demeurent vivantes? Y-a-il obligation à dire, à ne pas se taire? Y-a-il un héritage, une expérience de vie à transmettre absolument ? Faut-il parler à ceux qui nous suivent de ce qu'ils n'ont pas connu? Pourquoi transmettre les horreurs... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 19:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
18 mai 2007

Cages

Elle est belle, tendre, elle aime son homme, infiniment..."Il n'est pas un jour où je ne t'ai pas aimé", lui dit-elle au début du film Lui est barbu, viril, il aime sa femme infiniment...c'est un couple qui s'aime, ça se voit, ça se sent. Ce n'est pas un simple coup de foudre, ils sont ensemble depuis quelques années déjà. Lui exploite un café, elle est infirmière. Coup de tonnerre: un accident de voiture  la blesse physiquement mais aussi et surtout moralement: elle reçoit un morceau de verre planté dans la... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 00:00 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
15 mai 2007

Veux-tu bien être ma mère pour un instant?

Je me souviens d'un temps ou j'étais croyante, très...c'était un temps où j'étais en recherche de sens pour ma vie. Je me rendais régulièrement en retraite écouter des théologiens connus ou moins connus expliquer la Bible ou les Évangiles. J'étais affamée de paroles nourrissantes, je prenais des notes fiévreusement que je ne relisais d'ailleurs jamais, je me posais des questions interminables et récurrentes, je cherchais les réponses et ne les trouvais jamais, du moins définitivement. Je me souviens d'un endroit où je suis allée... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:16 - - Commentaires [47] - Permalien [#]