Histoire d'une adoption (suite) - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

09 mars 2007

Histoire d'une adoption (suite)

Je me pose une question:

Ça sera comment quand ma fille adoptive aura un (ou des) enfants? (en supposant qu'elle fabrique ses enfants dans son ventre, comme disaient mes enfants quand ils étaient petits)

Ma fille adoptive, j'oublie le plus souvent qu'elle est adoptée...elle fait tellement partie de la famille, tout comme les autres...c'est une enfant du pays, je veux dire qu'elle ne vient pas d'ailleurs, et les gens qui ne savent pas qu'elle est adoptée, trouvent qu'elle ressemble très fort à ma deuxième fille, comique hein!

Mais...comment seront ses enfants? Ils n'auront pas notre sang, bizarre quand même...

Et sa mère biologique, avec laquelle elle a repris contact et qu'elle voit de temps en temps, qu'elle appelle par son prénom, me réservant le nom de Maman...elle sera AUSSI la grand-mère des futurs enfants de M...

Ah oui! je me demande comment ça sera...franchement... une situation pas banale ça!


Commentaires

    je ne suis pas une fille adoptée, mais ma mere est partie quand j'avais 10 ans et je n'ai plus de nouvelles d'elle. Mon pere a connu une autre femme, et quand mes filles sont nées, c'est naturellement qu'elle est devenue leur mammie, leur mamie de coeur. Je pense que pour tes futurs petits enfants, ce sera aussi évident, la filiation ne se fait pas par les liens du sang, mais par l'amour que l'on reçoit et que lon donne. Toi et ta fille, vous êtes les premieres à le savoir....

    Posté par la JD, 09 mars 2007 à 18:59
  • Ca va aller, COUM. Tu verras. Si ta "fille" t'appelle maman, tes petits enfants rappellerons Mamie chérie. Ils ferons la différence.
    Un petit bonjour en passant par la Belgitude. Un de ces jours je resterai plus longtemps coum.
    passe un bon week-end.
    Grosses bises à très bientôt j'espère.

    Posté par Vincent, 09 mars 2007 à 19:15
  • C'est drole que tu parles de "même sang", est ce que c'est une question que tu t'es posée quand tu as adopté ta fille? Je pense que les choses se feront de la même façon avec tes petits enfants.
    Si personne ne se pose la question de la filiation au sujet de ta fille adoptive , tes petits enfants ne se la poseront pas non plus même si on leur explique, et ils seront tes petits enfants comme les autres...

    Posté par tilu, 09 mars 2007 à 19:20
  • en fait c'est plus une réflexion que je me fais qu'une question...je me demande comment cela sera pour moi de voir ma fille adoptée ...ENCEINTE de son propre enfant
    Merci de votre passage, la JD (intéressant ton témoignage), Vincent et tilu...

    Posté par Coumarine, 09 mars 2007 à 19:30
  • Questionnements

    Bien sûr, c'est sans doute compréhensible que tu te poses cette question. Mais imagine le jour où elle connaîtra quelqu'un (si elle ne connaît pas déjà quelqu'un). Où elle t'annoncera la nouvelle. Voilà. Ce moment-là. Bien avant la naissance. A ce moment-là, cet enfant aura une réalité. Une densité. Tu vivras son attente, dans la continuité de la relation que tu as avec ta fille. J'ai bien envie de dire "ta fille". Point. Sans "adoptive" ou pas "biologique". En sachant toujours qu'elle est la fille d'une autre femme - aussi. A ce moment-là, j'imagine que vous serez sur des rails, avec achats de vêtements, préparation de l'arrivée, etc. etc. Avec des points de rencontre peut-être, comme lors du mariage que tu avais vécue et racontée il y a quelque temps déjà. Mais au bout du compte, peut-être que ce qui prendra le dessus (sûrement même), c'est tout simplement... L'émotion. Et l'amour !

    Posté par Pivoine, 09 mars 2007 à 19:36
  • flûte, j'me suis emmêlée dans certains accords de participe tant pis !

    Posté par Pivoine, 09 mars 2007 à 19:37
  • Je voudrais vous raconter une histoire :
    Il y a presque un an, mon fils m'appelait, la voix pleine d'émotion et de joie mêlées,et me laissait ce message : maman, maman, tu n'écoutes pas ton portable, je suis papa, j'ai deux petites princesses, maman je suis papa !!...
    Nous attendions, son papa et moi, ces naissances en nous posions les mêmes questions que toi, et aujourd'hui, comme au premier jour, nous savons : c'est l'amour qui compte, pas le sang qui coule dans leurs veines, qui n'est ni le nôtre ni celui
    de leur papa.
    Nos petites filles sont nées grâce au don de sperme. Mon fils ne pouvait pas donner la vie.
    Aujourd'hui, la seule question que nous nous posons, c'est celle là :Et si un jour, au moment de l'adolescence par exemple, elles nous disaient que nous ne sommes pas leurs "vrais grands parents de sang", comme nous aurions mal....

    Posté par Cathy, 09 mars 2007 à 21:01
  • jolie question comme tu nous fais le beau présent de partager avec nous cette émotion.

    je vais te dire que moi j'ai été en quelque sorte adoptée . Mon géniteur m'avait laissé sur le carreau (suite à ses violences, ses excès de boissons et de femmes)maman a refait sa vie, m' adonné un petit frère et un nouveau père . moi j'ai jamais su l'appeler papa, il n'a jamais souhaité légalement m'adopter . mais il a eu le courage de nous élever tous les trois comme une vraie fratrie, ma soeur et moi ( du précédent mariage) et mon petit frère de lui

    Posté par L_isa, 09 mars 2007 à 21:05
  • et je pense qu'en amour il y a pas de demi
    j'ai pas un demi frère , j'ai un frère !!!mon frère

    alors ta fille , tu laimes, tu l'as élevée, c'est ta fille pas ta demi fille et tu seras un jour la grand mère entière aussi de joli spetits enfants que tu aimeras comme tu l'as aimé elle, sans te poser de questions

    des bises

    Posté par L_isa, 09 mars 2007 à 21:07
  • sur mon blog je viens de mettre une part de cette enfance qui a été heureuse , des photos de mon frère ( pas demi) de mon arrière grand mère (par alliance ) et sur les marches du chemin du paradis, nous trois avec notre papa de coeur !!!!

    je t'offre cette image
    toi tu nous en offriras de toi et tes petits enfants


    re bises

    lisa

    Posté par L_isa, 09 mars 2007 à 21:21
  • http://thevert.canalblog.com

    Une naissance ramène à ses propres enfantements, ravive le sens d'être parent, j'imagine... (n'étant pas encore grand-mère).
    Mais ce qui va compter plus que la filiation biologique, c'est la chaîne d'amour qui vous unit et s'ouvrira pour accueillir le bébé...

    Posté par Forestine, 09 mars 2007 à 21:33
  • Les liens du sang sont-ils si importants?

    Posté par mab, 10 mars 2007 à 08:42
  • Ce n'est pas le sang qui coule dans leurs veines qui est important, c'est l'amour qui innonde notre coeur quand naissent nos petits enfants quelles qu'en soient leurs "origines" biologiques.
    Je voulais préciser aussi, que nous avions déjà 3 autres petits enfants de notre fille, et ceux là de "notre sang", et qu'aucune différence d'amour n'existe à ce jour. Pour ma fille non plus d'ailleurs, ce fut pour elle un bonheur sans pareil de voir son frère "papa" à part entière, et pour ses petites nièces, elle irait au bout du monde !

    Posté par Cathy, 10 mars 2007 à 09:10
  • Cathy...si tu as lu le récit de cette adoption tel que je l'ai réconté dans la catégorie qui le concerne, tu sauras que j'avais 4 enfants avant de prendre en accueil de simple dépannage cette enfant qui nous est tombée du ciel (jamais on n'avait progrmmé d'adopter encore un enfant. Cela s'est fait comme ça et devait durer quinze jours. Si cela t'intéresse va lire ce réct, dans lequel notre fille est intervenue


    A tous, je sais bien pour l'avoir vécu, que les liens d'amour sont les plus importants. Je me faisais juste la éflexion de savoir comment cela serait quand je verrais ma fille enceinte de son enfant
    C'est tout...
    Merci à tous de prendre la peine de me dire que c'est l'amour le plus important
    Bonne journée à vous
    Je vous embrasse

    Posté par Coumarine, 10 mars 2007 à 09:26
  • on m'a toujours dit : on se choisit ses amis, pas sa famille". Mais si on s'était trompé ? On se trompe tellement souvent.
    Bisous

    Posté par Claire, 10 mars 2007 à 10:25
  • Oui Claire, tu as raison
    parfois on se trompe même carrément!
    mais ça fait mal...

    Posté par Coumarine, 10 mars 2007 à 13:02
  • alors là )))
    joker je ne sais comment on peut réagir quand nos enfants attendent aussi des enfants .
    pour ma part je sais que ça a été un peu dur pour maman qui me voyait toujours comme son "bébé" malgré mes 23ans et qui au premier rot de travers de ma Clémentine à la maternité, m' a violemment oté l'enfant des bras pour le protéger.
    première petite mise au point =>j'étais à mon tour maman et même maladroite je devais à mon tour faire mes expériences .

    des bises de maman pas encore maman de maman *sourire*

    Posté par L_isa, 10 mars 2007 à 15:13
  • Mais cela sera de belles émotions à partager, encore plus d'amour ! Et cela sera naturel, tu n'auras même plus besoin de te poser de questions. Car c'est toujours avant qu'on s'interroge, mais dans l'action le coeur parle !

    Bises Coumarine.

    Posté par Fauvette, 10 mars 2007 à 23:45
  • En tant que jeune maman, j'ai été "sous influence" de ma belle-mère, Lisa, je comprends donc ce que tu dis là...j'ai dû me battre pour imposer le fait que désormais c'était MOI la mère!!


    Fauvette ce que tu écris là, me touche beaucoup...dans l'action le coeur parle, c'est tout à fait vrai!
    Merci, je t'embrasse

    Posté par Coumarine, 11 mars 2007 à 09:48
  • Il y a 23, bientôt 24 années d'ici, mes parents m'ont adopté (ou peut-être pas). Je fais partie de leur famille, porte leur nom et ai partagé leur toit 19 ans durant. Nous n'avons rien en commun, nos vies sont aussi différentes que l'est notre couleur de peau. Mais je sais que si demain je devais annoncer à ma mère qu'elle serait grand-mère, elle serait la plus heureuse de toute les grands-mères. C'est là que je retourne la question, car je sais qu'elle ne se poserait pas de questions, mais moi bien...

    Posté par LN10, 23 mars 2007 à 00:44
  • bonjour

    je viens faire un petit tour dans de dossier, car je suis quelque peu en travaux dans ma tete.

    j'ai moi aussi été adoptée (adoption pléniaire) et il n'y a pas de doute, avant les liens du sang, il y a les liens du coeur !
    mais chez une femme adoptée, le sentiment qu'est celui de la maternité renvoie a d'importantes questions et constatations :
    j'étais un bébé comme celui que je vais avoir(ou que j'ai eu) et elle m'a laissée !
    ce constat est violent !!!
    et rien dans ma vie de femme, ne m'avait préparée à une telle violence !un tel boulleversement !

    Posté par rsylvie, 19 juillet 2007 à 14:41

Poster un commentaire