La Blog-Trotteuse: retour! - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

05 janvier 2007

La Blog-Trotteuse: retour!

J'ai pas mal blog-trotté ces derniers jours et me suis demandé quelles étaient les notes qui avaient du succès et qui suscitaient des commentaires ...

- Il y a d'abord les notes drôles, comiques, déjantées (euh...presque méchantes des fois)  où l'on se moque de soi et des autres (surtout des autres) parfois de manière grinçante (comme la craie sur le tableau noir, vous voyez ce que je veux dire?). Ce type de notes qui provoquent de l'autre côté de l'écran des hohoho, des hihihi, et même (pour être complète), des hahaha. Des notes où l'on réfléchit (ben oui!) par rires interposés, notes de préférence bien écrites et rondement menées... et qui feront 150 commentaires assurés! (Les gens adooooooorent rire)

- ensuite il y a les notes pipeules des blogs pipeules de filles pipeules que fréquentent pipeulement des filles pipeules...alors là, ça pipeule à qui mieux mieux au sujet des muscles des bô zacteurs, des faux boops de Britney Spears, de la  libido qui défaille (ah! la vache), des sex-toys petit callebard canard (et autres trucs  vibrants). Les filles pipeules, ça lit les journaux de femme-femme pince mince (anorexique) jeune ( liftée) et jolie (dans des strings transparents) pour apprendre comment draguer sans en avoir l'air, comment se coucher sans coucher, comment perdre en courant dans les couloirs du métro les méchants kilos des fêtes apportés par le Père Noël. Bon j'arrête ici parce que je suis en train de virer au blog pipeule. Les jeux sont faits...130 commentaires, on va dire, et les jours de grand vent, 140 (oui oui, je vous assure)

- ensuite il y a les sujets de société qui polémiquent fameusement, rageusement, transformant le p'tit blog sympa en forum qui s'acharne. où l'on démontre (simple exemple) comment les portables sont capables de TOUT filmer même le faux pas de Saddam boum badaboum dans le trou pouroucontre?...Les 120 commentaires sont assurés les doigts dans le clavier, sans aucun problème (oui, il y en aurait bien 150 mais il faut en supprimer quelques uns qui pétaradent dagada et que ça sent drôlement mauvais.

- ensuite il y a les petites notes un peu cochonnes coquines, celles des siestes crapuleuses et des dessous affriolants, des strings transparents (je l'ai déjà dit mais je le redis pour Monsieur Google, des fois qu'il serait sourd)) des zigounettes qui montent et qui descendent et des soutifs invisibles...) 80 commentaires seulement, car il y a les voyeurs qui lisent en se léchant les babines sans se risquer à mettre un petit mot, mais les stats, madame, les stats sont là qui trahissent leur présence rhoooooooooo...

- ensuite il y a les notes snif toutes en émotion snif qui racontent les portes du garage snif embouties snif snif par une fausse bonne manoeuvre, le mauvais rhume snif qui provoque la sommeil instantané sniiiiiiif, les manoeuvres de la belle-mère pour snif récupérer son fils adoré, snif et resnif...ça pleure dans les chaumières, ça compatit, ça commente à qui mieux mieux, les gens sont trrrrrrrrssssssssss sensibles  (ils lisent  les livres à développement personnel dans les librairies zozotériques et sachent se montrer trèèèès zempathiques

- il y a bien sûr les notes qui parlent des petits zoizos et des zolies fleurs de la prairie, avec des très zoulis mots powétiques et romantotiques...pas beaucoup de commentaires par contre, oui les lecteurs viennent le soir lire ces notes pour s'endormir avec de belles zimages dans les yeux, et des rêves tendres dans leur petit coeur, leur doudou entre les bras...

Signé: la Petite Sardine qui s'est bien amusée à écrire cette note et va guetter combien de visiteurs google vont débarquer dans les semaines qui viennent...

Je vous tiens au courant...


Commentaires

    Relu avec plaisir et beaucoup de rires cette note que j'avais déjà lu dans ton livre.

    Posté par Annick, 03 septembre 2008 à 13:08
  • c'est tout à fait vrai,

    Coumarine. Et les notes, un peu longues à lire, avec des liens à cliquer, un peu intello, un peu artistique...qui pourraient amener à découvrir... celle-là, il n'y a pas grand monde... et même des fois, il y a le silence. Cela n'est pas drôle, c'est pas pipeule, c'est pas d'actualité, c'est pas sexy, c'est pas triste, c'est pas des zozios, ni des fleurs, ni même comestible... c'est quoi alors?

    Posté par caroline_8, 05 janvier 2007 à 17:08
  • Il manque encore

    Les notes avec les photos de trucs qu'on vient de s'acheter, (enfin je dis "on" mais c'est surtout des filles):
    "Vous z'avez vu mon nouveau ti' sac à main comment il est krooo meugnon ?!"
    Environ 80 commentaires genre "Hannnnnnnnn !!! koman je le kiffe grave !"

    Et puis aussi les notes avec les recettes de cuisine presque parfaitement pompées de sites dont c'est le fond (de sauce). Mais avec la photo pour attester que la recette a bien été faite à la maison.
    Environ 50 commentaires genre "han ça a l'air trop bon ! je vais essayer ça à la maison pour Choupinou !
    (Plus 250 commentaires d'insultes, si l'ensemble des testeurs virtuels a été malade comme un chien)

    Et j'en oublie encore plein.

    (Et comme ça, juste en passant et pour le plaisir, tous mes voeux Coum').

    Posté par Yojik, 05 janvier 2007 à 18:07
  • Tu as raison Caroline_
    Il y a des notes qui se lisent en silence, parce qu'elles sont culturelles et souvent très intéressantes, d'autres notes qui sont simplement pleines d'humanité...et qui ne provoquent pas tellement de réactions...
    Je le dirai à la Petite Sardine...
    (mais n'oublie pas qu'elle cherche à faire monter ses stats, pour ça que people et sexy, c'est mieux...beaucoup très mmieux

    Posté par Coumarine, 05 janvier 2007 à 18:07
  • yèèèèèèèèèèèèèèèè
    mais qui voilà??? le Yojik!!!(et oui! t'as raison la sardine a oublié tout ça!!!)
    Alors là, si Poulpi s'amène, ca va déconner grave
    Mais Coum s'absente ce soir
    Sages hein! pendant chuis pas là!!!

    Posté par Coumarine, 05 janvier 2007 à 18:10
  • Hey you ! Quitte à faire exploser tes stats, je viens juste pour te souhaiter une belle et heureuse année ! )

    Posté par Morena, 05 janvier 2007 à 21:51
  • Je fuis littéralement ces blogs qui justement disent des trucs que tout le monde sait ou pense et récolte des centaines de commentaires pas très intelligents il faut bien le dire, beaucoup d'onomatopées aussi, pas de quoi s'enquiquiner à répondre, il n'y a...rien à dire !

    Certains billets ont peu de commentaires mais sont lus j'en suis certaine. Mais le plus important c'est de se faire plaisir avant tout !

    Posté par wictoria, 05 janvier 2007 à 22:05
  • Ouh là là, je me demande bien dans quelle catégorie je suis... Pipole, coquin, drôle ou aucune. Mais la question que je me pose surtout, c'est celle là: est-ce si important que certains blogs suscitent plus de commentaires que d'autres ? Ce qui me gène un peu en fait c'est que cette note a l'air d'insinuer que les sites qui récoltent des commentaires sont de mauvaise qualité. Ce qui est parfois le cas, parfois non.

    Posté par Caroline, 05 janvier 2007 à 23:41
  • Aaaah je me réjouis de retrouver le style si enlevé de la Petite Sardine, ça faisait longtemps !
    Sinon, c'est vrai ça, si on lançait des sujets porteurs ici et ailleurs ? Par exemple, l'hiver il est doux non ? Il y a pus de saisons ? De mon temps y avait de vrais hivers et de vrais étés, nespa ?
    Et les soldes ? Zavez commencé à faire les soldes ? Eske y a eu déjà une émission sur la radio pour demander si les commerçants sont contents, si y a boucou de clients, plus qu'en 2006 allez ?
    Et pis Ségolène elle va ptêt devenir présidente de la France, eske c'est une bonne chose ou pas ? Les femmes elles savent mieux gérer les finances d'un pays ou pas, elles sont pus sensib' ou pas que les zommes ?

    Posté par nuages, 06 janvier 2007 à 00:08
  • Aaaah je me réjouis de retrouver le style si enlevé de la Petite Sardine, ça faisait longtemps !
    Sinon, c'est vrai ça, si on lançait des sujets porteurs ici et ailleurs ? Par exemple, l'hiver il est doux non ? Il y a pus de saisons ? De mon temps y avait de vrais hivers et de vrais étés, nespa ?
    Et les soldes ? Zavez commencé à faire les soldes ? Eske y a eu déjà une émission sur la radio pour demander si les commerçants sont contents, si y a boucou de clients, plus qu'en 2006 allez ?
    Et pis Ségolène elle va ptêt devenir présidente de la France, eske c'est une bonne chose ou pas ? Les femmes elles savent mieux gérer les finances d'un pays ou pas, elles sont pus sensib' ou pas que les zommes ?

    Posté par nuages, 06 janvier 2007 à 00:14
  • C'est du pareil au même ,mais c'est plus ouvert...

    Tu sais, je ne vois pas trop de différence au premier regard entre les conversations ou les malversations de blogs et celles que tu peux capter sans le vouloir, lorsque tu peux t'asseoir à une terrasse de café bondé et que tu es « intrusée » puis amusée par ce que tu entends. N'empêche, la terrasse de café se retrouve dans le loft que constitue le blog internet interactif, il y a des micros et des haut-parleurs presque partout ( Une plate-forme qui s'appelle Haut-et-Fort par exemple indique bien l'intention...). Sauf dans les pieux et dans les toilettes, mais on se demande parfois si on ne va pas enlever les targettes tant la scatologie et le lunaparking ont du succés dans le lexique de certains blogueurs...
    Que tu t'inquiètes de ton Audio-Blogo-Mat ne me paraît pas très crédible, c'est ton côté déluré qui prend son petit bol de grand air du large qui s'exprime sans doute. Oui, se moquer est jouissif quand on a l'impression de viser quelques uns sans atteindre personne, y compris soi... Finalement la question de fond est de savoir quel plat de plaisir on sert à la table commune...
    La cuisine est éternelle, même si on n'a que des pies ou des moineaux à becquetter en temps de disette intermittente... Mais la vraie, belle écriture qui donne envie d'écrire ce qu'on se sent retenus d'écrire et qui ne sera peut-être jamais accessible aux autres, ça se tient dans les blogs ? Après trois ans de pratique, je sais pour moi que c'est Non ! J'ai toujours considéré le blog comme un atelier, un laboratoire où les mots gravitent sous des formes éphémères, en cela , je rejoins ,parfois, celle que je vois plus comme une sirène que comme un poulpe, et que je préférais de loin , oiseau de mer...
    Mais il faut aussi "résister" contre le sentiment de dérision qui envahit l'esprit par vague, lorsque l'absence ou la raréfaction de l'authenticité des appels et des réponses confine au brouhaha simpliste et manichéen. Cela arrive tellement fréquemment que parfois le doute prend le dessus. Je sais que tu as le souci de l'ouverture et de la qualité et que tu sais rire aussi. Mais tout cela demande de l'attention et tout le contraire de la désinvolture. Tu sais tout cela... Dire ce qu'on pense, se laisser traire et taire, et laisser braire ou brailler...
    Le Monde est vaste et il absorbe tout , même les cris les plus tonitruants et tuants...

    Posté par MthP, 06 janvier 2007 à 08:24
  • On trouve souvent ce que l’on cherche et on a de toutes façons la liberté de revenir ou pas.
    Ce sont des portes vers les humains qui se cachent derrière les mots et le images.Et quelquefois ces portes s’ouvrent et on y trouve l’amitié.

    Posté par Asterie, 06 janvier 2007 à 08:57
  • les blogs refletent souvent l univers de leur écrivain. Ils sont aussi varié et personnel que la salade niçoise

    Posté par lio, 06 janvier 2007 à 10:37
  • Blog-trotter j'aime beaucoup ce mot, très rigolo.
    Bonne journée !

    Posté par Fauvette, 06 janvier 2007 à 14:00
  • Amusant de se livrer à une observation sociologico-comique des thématiques bloguiennes et de leur taux d'intérêt indexé sur la hausse du commentaire.

    Je constate déjà qu'on ne parcourt par le même type de blogs puisque je ne crois pas avoir passé beaucoup de temps sur les blogs de filles pipeule (ça existe aussi en version mâle ?). Par contre j'arpente parfois des sites (souvent mâles...) où il est question de la blogeoisie, des blogs en vue dont parlent les médias ou les politiques (c'est vachement tendance, les blogs...). Là où la tendance et la "blog-attitude" se font sentir et ou enflent les "buzz". C'est dingue comme certains se laissent prendre dans ce genre de trucs, semblant même s'étonner que les médias traditionnels ne se fassent pas l'écho de tel ou tel évènement qui anime furieusement cette part de la blogosphère !

    Et puis il y a aussi les blogs thématiques, sérieux, très réfléchis, sur lesquels il ne me viendrait pas à l'idée de laisser le moindre commentaire tant il semblent rigoureux.

    D'ailleurs, j'ai bien l'impression que plus un blog développe son sujet avec rigueur, moins il a de commentaires, mais plus ceux-ci sont argumentés et pertinents.

    Ce qui n'implique pas que le peu de commentaires soit un signe de qualité, évidemment...

    Mais là où je te suis à 100%, Coumarine, c'est sur le fait que l'humour est vraiment quelque chose qui fait du bien et qui déclenche les commentaires. Pas si fréquent, hélas [dit-il en lorgnant du côté se son propre blog...]

    Posté par Pierre, 06 janvier 2007 à 16:11
  • J'adore la blog-trotteuse! Elle dit si bien tout haut ce que je pense si souvent tout bas ! "150 commentaires assurés, les doigts sur le clavier" (genre le petit doigt sur la couture du pantalon...)... Mais où vas-tu les trouver ?!? Blogs que Petite Sardine appelle Pipeule, à l'image d'un monde Pipeule, auquel on ne peut échapper, qu'on le veuille ou non... Ex. J'attends à la caisse de ma grande surface, je vois le nouveau flair l'hebdo: à la Une et en grand "les nouveaux hommes: comment leur plaire -les retenir-les séduire- les rendre heureux". Une civilisation qui chosifie, transforme tout en Star Academy, brise les bases culturelles de la chanson, de l'écriture ou de la photo, bref, une civilisation de l'ignorance, de l'exceptionnellement exceptionnel mais sans plus, de l'événement, du non-événement... Et des blogs à l'image de tout ça, même si, indéniablement, ils sont de qualité.

    Mais tant qu'on ne reconnaîtra pas au blog un statut d'oeuvre à part entière, tant que le blog sera méprisé par les intellos eux-mêmes, comment espérer ou attendre que le blog à vocation culturelle ou simplement artistique, atteigne un nombre de visites supérieur à 33 (dans les jours fastes ?)

    Rhôoooo, j'ai été longue là, bon, je vais partir à la recherche de mon canard de quand j'étais petite, pour ne pas prendre mon bain toute seule

    Posté par Pivoine, 06 janvier 2007 à 17:16
  • Plus sérieusement, à voir tout ça, qu'est-ce qu'il faut faire ? Rire ou pleurer ? Rire parce que ça ne vaut pas plus qu'un franc éclat de rire? Comme Nuages qui rajoute un peu de crème? Comme Yojik qui fournit quelques idées en plus? Rire? Ou pleurer... Et se dire que le blog vraiment, ne sera jamais ce qu'on pourrait en faire... Quel dommage ! Mais à l'image de ce qu'est le tout-venant, 1000 blogs-trottoirs (comme les micro-trottoirs) pour deux ou trois blogs variés, agréables, sympa, ouverts, et qui apprennent quelque chose sur quelqu'un - quelqu'un qui ne se contente pas d'être un ou une consommatrice...

    Posté par Pivoine, 06 janvier 2007 à 17:34
  • @Morena...bonne année à toi aussi, et fais nous toujours de plus belles photos...bises

    @Wictoria, tu dis vrai, se faire plaisir avant tout...(tu écris sur PP? pour te faire plaisir? sourire...

    @Caroline...ce n'est pas Coumarine qui a écrit cette note, c'est la Petite Sardine, blog-trotteuse...
    Sa note n'insinue rien du tout...elle fait une nomenclature tout simplement...et ton blog se situe...ben...comme bientôt le blog de Mis Canalblog...c'est dire...!

    Posté par Coumarine, 06 janvier 2007 à 21:27
  • aaaaahhhhhhhhhh, nuages qui est tellement content de revoir la Petite Sardine qu'il en bégaie!!!
    et puis tous les sujets que tu proposes de traiter, je les transmets à la Sardine dac?

    Mthp...c'est la sardine qui s'exprime ici, c'est une fiction que j'ai commencée il y a un an, et que j'oublie d'alimenter...alors...
    Moi, tu vois je crois à la valeur des blogs, enfin de certains blogs, un faible pourcentage il est vrai
    Des blogs culturels, ou de réflexion, ou de beaux écrits, ou de simple humanité
    Oui j'y crois, sinon je fermerais Coumarine, et je n'irais plus rien lire nulle part
    Mais cela n'empêche que le tableau que la Sardine brosse du monde des blogs n'en est pas moins (tristement) exact
    Le doute je l'ai vécu je sais pas combien de fois deuis les deux ans que je pratique, pour moi cependant cette écriture (surtout chez Kaila je dirais), est une écriture authentique quui ne cherche aucun coommentaire, mais qui les accueille s'ils viennnent
    Je trouve dommage de considérer l'écriture des blogs comme éphémère
    Laboratoire sans doute, et même sûrement, laboratoire des mots qui progressent au jour le jours
    mais aussi laboratoire du l'humain...oui bon je me comprends...
    Kaila est un projet littéraire qui je l'espère ne sera pas éphémère...mais bon je ne sais si j'en parlerai un jour ici
    Merci de ton intérêt comme toujours

    Posté par Coumarine, 06 janvier 2007 à 21:42
  • Astérie, oui derriière ces portes on trouve parfois l'amitié comme un trésor précieux (et nous le savons hein...)


    Lio...la salade niçoise peut-elle se préparer de façon variée? es-tu niçois? merci de ton passge


    Fauvette, l'histoire de la Sardine, Blog-Trotteuse est une fiction (qui a été publiée)...à lire dans son entièreté si tu le souhaites dnas la catégorie ad hoc

    Posté par Coumarine, 06 janvier 2007 à 21:47
  • Pierre tu écris:
    "D'ailleurs, j'ai bien l'impression que plus un blog développe son sujet avec rigueur, moins il a de commentaires, mais plus ceux-ci sont argumentés et pertinents."
    Je te rejoins il y a deux ou trois blogs (dont le tien oui oui, qui sont comme cela

    Posté par Coumarine, 06 janvier 2007 à 21:51
  • je crois que le blog ne reflète qu'une partie de son auteur, tant de choses sont si faciles a écrire, bien plus qu'a dire ou faire, je ne saisis pas le sujet évoqué et le nombres de coms, y vois plus la façon de narrer ce que l'on veut dire, j'ai eu quelques étonnements, étant sur, que tel message serait commenté comme je voulais qu'il le soit, ben non....
    je préfère de loin le contenu, que l'illisible caché par un style évident mais que personne ne comprend...ou n'a pas envie de décrypter.

    Posté par SanAntonio, 06 janvier 2007 à 22:37
  • Pivoine
    Rien que pout le plaisir d'écrire, ou de chercher de quoi alimenter des aticles intéressants, le blog vaut la peine
    Il est simplement le reflet du monde que nous côtoyons tous les jours, comme tu le rappelles.
    Etre vrai, authentique devrait être notre seule qu$ete

    Posté par Coumarine, 06 janvier 2007 à 23:16
  • Ben moi, je ne comrprends pas bien le sens de ton comm SanA
    Faut pas cherhcher dans cette note autre chose que ce que j'y ai mis: un éclat de rire, quelque remarques qui se veulent amusantes
    Oui, La Sardine s'ennuie parfois dans sa boite en métal, alors elle aime en sortir des fois

    Posté par Coumarine, 06 janvier 2007 à 23:19
  • Bravo petite sardine ! J'ai bien ri !
    Tu as oublié un type d'article dans tes pérégrinations : l'article de bonnanné ! Sans rire, il devrait être obligatoire afin que le visiteur perdu, le visiteur lambda ou l'égaré amené par Gogole sache où présenter les siens. Mais la politesse se perd et le visiteur se contente de gonfler les stats. En silence ma pauv' dame, en silence et c'est bien triste.

    Mais ce ne sera pas mon cas ! C'est avec grand plaisir que je te souhaite une bonne année, petite coumablogosardine-trotteuse !

    Posté par Sammy, 06 janvier 2007 à 23:45
  • Coumarine, je raffole de cette petite sardine-là qui sait si bien mettre en boîte les travers des uns et des autres et je m'amuse à imaginer dans quelle catégorie tu mets le blog de chacun de ceux qui ont commenté ici !

    Je t'embrasse.

    Posté par telle, 06 janvier 2007 à 23:52
  • Telle, je raffole aussi de la petite Sardine...Elle ose dire des choses que Coumarine la gentille n'oserait pas dire...
    Elle s'amuse beaucoup à écrire ce genre de note...

    Sammy , viiiiiiiii tu as raison: tous les articles de bonanné )
    Mais ça peut être gentil non? moi j'aime que tu me souhaites une bonne année, et je fais pareil pour toi..

    Posté par Coumarine, 07 janvier 2007 à 00:02
  • Ce qui reste des mots...comme ces livres qui prennent la poussière, mais qui existent, c'est vrai, à portée de main ? comme les notes qui s'archivent dans des catégories ? Mais qui va ouvrir les centaines de notes ? Il y en a, c'est vrai. J'ai trouvé des notes anciennes d'un oiseau, écrites il y a plus d'un an, qui avaient trouvé une autre vie, ailleurs. J'ai crié, au début ! Puis ai compris que cela n'avait pas d'importance. Si j'ai écrit ces mots, pourquoi faudrait-il qu'ils restent sous un pseudo, et pas celui d'un autre ? Ils ont trouvé un autre lieu où s'ébattre, où ils drainaient jusqu'à 80 commentaires, dix fois plus que quand je les avais écrits ... Oui, je suis devenue blog éphémère, mais parce que je ne veux plus que mes é-mot-ions durent plus qu'elles n'ont à vivre. C'est le plateau de la balance des notes écrites à base de vie. J'efface hier pour que demain vive libre. C'est un processus de digestion. N'est-ce-pas le but des sirènes de dévorer les marins ? MtHP ne s'y trompe pas en me voyant ainsi. Sirène de mon blog, je dévore mes mots après les avoir attirés sur mon blog.

    Posté par Miss Poulpi, 07 janvier 2007 à 11:00
  • Poulpi, tu me fais réfléchir
    Ma VIE, je tente de la vivre pleinement dans le moment présent...
    Mais mes mots...c'est vraiment différent...
    Je ne crois pas que j'écris pour garder trace de moi, si je disparais de la blogo, il y aura deux trois personnes pour le regretter pendant deux trois jours...
    J'écris pour moi, parce que cela m'est devenu indispensable, vital...et je ne suis pas capable (encore?) d'effacer ces mots, de les considérer comme éphémères
    Pourtant ta phrase m'interpelle: j'efface hier pour que demain vive libre...
    Bisous à toi , bonne journée...

    Posté par Coumarine, 07 janvier 2007 à 11:17
  • Oui, Coum, c'est tellement impérieux d'écrire...presqu'une souffrance parfois. Je crois que nous partageons cela. Cette violence des mots qui ont besoin d'être tracés. Pour moi, le temps efface sur le blog, c'est la seule différence.

    Posté par Miss Poulpi, 07 janvier 2007 à 11:48
  • oui, c'est cela...une souffrance parfois...mais aussi souvent (pour moi) un plaisir intense, une excitation iincroyable quand les mots coulent et viennent presque sans les avoir sollicités...
    Ils me dépassent alors comme sils m'étaient comme imposés par une puissance qui me traverse
    Je suis souvent étonnée de ce qui s'est inscrit sur le papier...(encore une fois surtout pour ce que j'écris sur kaila...ça sort sans que je contrôle, puis je RECONNAIS ces mots comme faisant partie de moi, je les adopte, et les retravaille
    Bises à toi qui comprends si bien cette rage qui peut nous animer

    Posté par Coumarine, 07 janvier 2007 à 12:25
  • Ah ben voilà, ta conclusion me l'ôte de la bouche. Sûre qu'avec le tour d'horizon que tu viens de faire, tu vas donner du blé à moudre aux utilisateurs de Google...
    Je salive à l'idée d'une prochaine chronique de ta part sur les mots-clés

    Posté par reevolution, 07 janvier 2007 à 13:58
  • à vot service madame...
    la petite sardine te donne RV dans quelques semaines

    Posté par Coumarine, 07 janvier 2007 à 15:18
  • Écrire pour soi, parce que c'est indispensable...

    Effacer ou conserver...


    Finalement l'acte d'écrire et la pérénnité de l'écriture ne sont pas du tout du même ressort. Écrire correspond à une nécessité du moment, qui va au delà de l'instant (sinon on pourait effacer tout de suite après avoir écrit), mais sans nécessairement avoir besoin de durer indéfiniment. Peut-être est-ce dans ce rapport au temps que nous nous différencions les uns et les autres ?

    Pour ma part la motivation première est bien cette nécessité d'écrire, ce n'est qu'ensuite que je me dis que la conservation des écrits peut avoir un intérêt. Finalement je n'écris pas pour garder trace, mais je garde trace parce que j'écris.

    Et dans ma démarche d'écriture il y a quelque chose qui compte beaucoup: l'exposition au regard d'autrui. Là se situent le plaisir ou la douleur, selon les textes. Et parfois les deux simultanément, comme si j'arrachais quelque chose de moi (douleur) avec satisfaction d'y être parvenu (plaisir).

    Posté par Pierre, 07 janvier 2007 à 15:31
  • Ton billet m'a beaucoup fait rire, mais il donne à réfléchir, et le plaisir du visiteur provient aussi de la qualité des commentaires qu'il suscite.
    C'est peut-être un critère de réussite d'un billet: un texte intéressant mais qui sache également être déclencheur et des lecteurs qui répondent, réagissent.

    Et en plus, toi tu as la quantité aussi!

    Posté par Forestine, 09 janvier 2007 à 23:33

Poster un commentaire