novembre 2006 : Tous les messages - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

26 novembre 2006

Eternuer trois fois de suite

Très chers agrégateurs, Moi et mes jolis souliers vernis, nous avons marché courageusement en file indienne, au bord d'une terrible tempête, parsemée de vents violents. La moitié du chemin s'est envolée en chemin. La souris de la toile m'a aussitôt cloué le bec. Elle a cru que j'étais un oiseau pour le chat. Mais non, mais non, voyons... Je ne suis qu'une sardine coincée dans une boite à chaussures, bien cachée tout au fond d'une chaussette trouée. C'est dire qu'il m'est vraiment difficile de m'envoler. De plus je... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 16:56 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

21 novembre 2006

L'autruche a bien dû sortir sa tête...

C'était un soir de l'été dernier. Nous dînons au jardin, et la table est familiale, la plupart des enfants sont là. Atmosphère douce, rires et tendresses, on est bien... Soudain, ça craque dans ma bouche, zut une dent s'est cassée sous les assauts d'une viande un peu rebelle. Bon c'est embêtant, mais pas grave, même pas mal comme disent les enfants... La dent est une molaire, la dernière du fond, bien cachée dans le coin extrême de la mâchoire. Pour un peu elle se ferait oublier, elle se fait oublier d'ailleurs...demain le... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:06 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
19 novembre 2006

Elle est repartie la louve...tant pis!

Avis au blogmonde Coumarine en a assez d'accueiller cette Kaila qui ne fait que se démener dans ses trucs sombres de louve sauvage, rebelle et solitaire. Elle lui a cloué le bec...sa part positive se révolte, peine trop à garder l'oeil ouvert vers le soleil. Surtout en ces jours ci, ben oui... Kaila contrite a réintégré son antre. Là où elle a le droit de pousser ses cris discordants, violents,  sanguinolants, gueulants,  larmoyants et tout et tout...elle n'y dérangera personne, sinon elle, mais c'est ça qu'elle... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 18:07 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
15 novembre 2006

Gris, morne, pressé, silencieux

Elle glisse dans l'univers froid et sombre du métro. L'escalator l'entraîne vers le fond. A côté d'elle, du monde, derrière elle du monde, devant elle du monde...Rien que du monde qui s'enfourne avec elle dans cet antre, glissement mécanique, rien que du monde gris, terne, pressé, silencieux, morne. Chacun dans son monde. Arrêt sur image. Le quai long comme un jour sans pain. Elle s'est figée, comme tout le monde. Elle attend la rame, comme tout le monde, mon dieu qu'il y a du monde, gris, terne, silencieux, pressé.... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:43 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
14 novembre 2006

La nuit danse le silence

Silence...Nuit...Cri...Danse le silence lance son silence dans la nuitla nuit le silence lance son cri de silencela nuit du silence se lance dans le silence du criun cri soudain dans le silence de la nuitsoudain la nuit lance son cri de silencedanse la nuit dans le silence de la dansela nuit danse en silence, le cri lance la danselance la danse de la nuit, en silence, dans un criune nuit pour une danse en silence, la danse du cri un cri de silence, et la danse se lance en silenceun cri, un seul, un seul cri, et le silence de la... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 21:32 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
12 novembre 2006

Bon à jeter à la poubelle

Je viens de retrouver un petit truc écrit il y a un certain temps...Un temps où j'étais pas mal en bagarre avec l'Homme. Le voici: Dieu créa l’Homme... A son image. La Femme se créa toute seule. Mais elle eut pitié de Dieu et de l'homme. Alors elle fit semblant de leur être soumise et d'avoir besoin d'eux. La femme est l'avenir de l'homme disait Aragon, elle est aussi l'avenir de Dieu... mais Dieu ce grand homme, ne le sait pas... pas encore... La Femme hélas, au fil de sa détresse, a oublié sa condition divine, son... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 21:53 - - Commentaires [21] - Permalien [#]

09 novembre 2006

Ecrire, ça rapporte énormément...

Une controverse  s’est allumée dernièrement à propos d'un blog qui propose, vu son succès et le temps que la bloggeuse y passe, de se faire rémunérer… A ce sujet, j’ai moi aussi mon petit mot à dire, vu de mon côté, celui d'une personne qui écrit… Quelque chose m'étonne en fait. Lorsqu'on va au "vernissage" d'un(e) artiste peintre tout à fait amateur(e), il ou elle vend ses oeuvres au minimum 50 euros le tableau (si pas davantage!!). Et cela l'air le plus naturel du monde, avec une apparente facilité (Normal hein,... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:40 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
07 novembre 2006

Seuls les marins peuvent comprendre

Je suis allée voir l'exposition consacrée au peintre belge Léon Spilliaert. Je pense que d'autres Belges  l'ont vue et admirée. (à Bruxelles, au musée de la rue de la Régence, à voir absolument si d'aventure vous passez par là)J'ai beaucoup aimé l'atmosphère un peu étrange, un peu "nuageuse" et la plupart du temps maritime de ses peintures (il est originaire d'OSTENDE, à la mer du Nord si tourmentée parfois, balayée par les vents  et les embruns) . J'ai beaucoup moins aimé je l'avoue, ses auto portraits qui... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:42 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
06 novembre 2006

Sorcière ou princesse

Photo de Lilya Cornéli La nuit, en s'endormant, elle ouvrait sa mémoire. Elle entrebaillait la porte de chêne lourd de sa grande armoire et s'y glissait en silence. Il ne fallait surtout pas que quelqu'un soupçonne qu'elle allait pendant deux ou trois heures partir dans les profondeurs de sa vie, qu'elle alllait selon son humeur se déguiser sorcière ou princesse. Elle se nichait bien serrée dans une couverture qu'elle avait placée là pour accueillir ses rêveries solitaires. Elle s'abandonnait à l'ivresse de partir dans sa... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 10:39 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
03 novembre 2006

Et pourquoi pas le changement?

Coumarine en visite chez son taillleur préféré, a revêtu une tenue nouvelle. C'est vrai, j'aime le changement, source de nouvelles richesses prometteuses. J'essaie de ne pas me fixer dans des univers ou situations sécurisantes simplement parce que c'est du connu. Ma nouvelle tenue est sûrement plus conforme à ce que je suis aujourd'hui: non pas une jeune femme comme Femme Lycos.fr (ben oui,  les stats consultées ce soir m'apprennent  que je suis épinglée là depuis quelques jours, comme une jeune femme dont les petites... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 18:55 - - Commentaires [23] - Permalien [#]