octobre 2006 : Tous les messages - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

31 octobre 2006

Le tambour résonne encore

Une fois n'est pas coutume Je vous mets ici une de mes nouvelles parue dans la revue Jibrile (déc 2004). Elle s'intitule: "Le tambour résonne encore" Je sais, je sais, cette nouvelle n'est pas particulièrement réjouissante. Mais puisque plein de gens se sont mis à la lecture des  "Bienveillantes", ils ne bouderont pas je suppose, ce texte qui aborde cette réalité de la guerre et de ses atrocités par un autre bout de la lorgnette. Les points de vue se valent après tout. Dans ... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 11:09 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

29 octobre 2006

Ca se passe près de chez moi...

  Chaque année, à la même période, je vis des sentiments de culpabilité, et sans doute de déprime mais c'est plus difficile à reconnaître. Sentiments que je m'efforce de colmater au plus vite. Quelques jours embêtants à passer, puis fini! On peut passer à autre chose... Ça commence invariablement le samedi matin (hier donc). Comme chaque semaine, un grand marché sur la belle place de Paloindechémoi, offre ses montagnes de fruits, de légumes variés et plus appétissants les uns que les autres, de... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 11:04 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
26 octobre 2006

L'horaire du métro ne me convient pas...

Moi, habitante d'un pays de cocagne, je jure sur l'honneur que je peux: - boire une eau fraîche et pure, autant de fois par jour que je veux, dormir sous une couette chaude dans une maison qui a un toit (et un garage pour ma petite auto) - marcher librement dans la rue, sans craindre de me faire tabasser pour délit de sale gueule, sans craindre de sauter sur des mines perfidement oubliées, de m'effondrer dans des tremblements de terre dévastateurs, d'exploser dans des attentats en veux-tu en voilà, sans ... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 15:44 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
25 octobre 2006

Les âmes en bois

J'ai lu cette phrase sur la devanture du théâtre de Toone, célèbre théâtre de marionnettes qui joue des pièces du répertoire classique en bruxellois  (à voir absolument si vous passez par Bruxelles, le langage est très savoureux) "Il y a trop d'âmes en bois pour ne pas aimer des personnages en bois ayant une âme" J. Cocteau Ca m'a fait rêver ça (enfin si l'on peut dire...) des âmes en bois...et je me suis dit que oui, j'en connaissais, des âmes en bois...
Posté par Coumarine à 23:48 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
24 octobre 2006

Les regards qui se dérobent

Il y a de ces regards qu'on ne peut capter, des regards qui se dérobent. La personne est là, assise ou debout devant vous, mais son regard s'égare à gauche ou à droite. Ou alors juste à dix centimètres au dessus de vos yeux, en train d'observer si passe à portée de ses yeux une personne bien plus intéressante (que vous bien entendu) et qui la délivrera de cet entretien qui semble lui peser, lui apparaître si fastidieux... Ah! ces regards arrogants qui cherchent mieux au dessus de vos têtes... Impossible d'accrocher ces... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 12:07 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
23 octobre 2006

C'est quoi cette désinvolture???

Je suis passablement énervée... J'ai été contactée pour animer une série de cinq ateliers sur le site universitaire de ma ville, destinés aux étudiants. J'ai accepté (je l'ai fait l'année dernière déjà, c'était sympa) J'ai proposé des dates...cinq lundis en soirée, en disant que je ne m'engageais que s'il y avait un minimum de six personnes (oui, faut dire que c'est la période des "baptêmes" et autres festivités estudiantines) Jusque là, tout va bien, sauf que je n'ai eu aucune confirmation...J'ai relancé... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:44 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

22 octobre 2006

Un des quatre...ou les quatre?

Je me demande ce que je préfère au fond Est-ce l'AIR, et les caresses multiples du vent qui tempêtent ou murmurent des mandalas initiatiques, des sonorités mouvantes ou des crissements de turbulence, des silences flottants, inconsistants? Est-ce le FEU et ses crépitements de fougue rouge, ses danses étranges et déformées, ses tendres chaleurs ou ses violentes explosions de fournaise passionnée? Est-ce l'EAU et ses rêves primitifs de fusion à la mer, à la mère, ses enveloppements indécis, insaisissables, sa... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 15:47 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
21 octobre 2006

La Blog-Trotteuse...sur la sellette (8)

La blog-trotteuse Petite Sardine est dans le 40ème dessous des coraux. Elle est très nerveuse agitée frétillante, se ronge les ongles, a besoin de faire pipi toutes les 15 minutes (mais dans la mer on s’en fout hein ça devient pas bleu comme dans les piscines !), se triture les lèvres, son piti cœur de beurre bat à 100 à l’heure, elle tourne et retourne dans sa boite à sardines, bafouille sur son clavier, bredouille dans sa salle de bains en tentant de se faire belle …elle va mourir si personne ne vient la secourir, ça c’est sûr !Au... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 16:24 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
20 octobre 2006

Et si je tombais sur moi...?

Et si, au détour d'une route, je tombais soudain sur moi? Serais-je étonnée comme devant une étrangère qui n'aurait avec moi rien de commun? Serais-je déçue de n'être que moi, si quelconque, si banale, si terne? Serais-je au contraire et d'emblée en pleine connivence, émerveillée de me trouver dans une étrange complicité  sans avoir eu à prononcer une seule parole? Passerais-je mon chemin, indifférente ou impassible? Tenterais-je au contraire d'entrer en contact avec ce double dont j'ignorerais... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:39 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
18 octobre 2006

Ecrire le Moi (suite)

Quelques réflexions encore suite au séminaire à Toulouse dont j'ai parlé dans ma note précédente Il y a toujours de soi dans une écriture fictionnelle.Il y a toujours de la fiction dans l’écriture de soi. Je crois en effet que c’est très vrai J’ai souvent fait remarquer que je prends l’inspiration où elle m’est donnée : dans mes souvenirs, les événements vécus, entendus, les gens rencontrés, les livres, les films, bref tout ce qui, d’une manière ou d’une autre me touche et m’interpelle .Dans mes fictions, il y a du... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:31 - - Commentaires [14] - Permalien [#]