Kaila, louve ou déesse de la lune - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

19 septembre 2006

Kaila, louve ou déesse de la lune

alone

"De grands miroirs renvoyant son image à l'infini...la louve timide s'étonne de se voir surprise par tous ces visages indiscrets. Elle scrute, se reconnaît, se rassure...

lire la suite ici

Kaila est le nom que la pianiste Hélène Grimaud a donné à une de ses louves au New York Center Wolf Center.

Kaila évoque la déesse du ciel dans une légende Inuit.

Je me suis approprié ce nom qui me parle et  me rappelle un livre que j'ai dévoré: "Femmes qui courent avec les loups" de Clarissa Pinkola Estes, et qui raconte les histoires et les mythes de la Femme Sauvage

"Femme sauvage" je me sens, bien souvent en porte à faux avec le quotidien.

Kaila est donc la face littéraire de Coumarine, une face parfois un peu sombre, mais l'écriture ne s'éclate-t-elle pas dans le sombre souvent, et dans l'émotion à tous coups?

Kaila, ce sont des mots comme Coumarine les aime, dans le mystère, le poétique,  l'étrange, le rêve...

C'est un projet littéraire qui me tient à coeur, j'y ai simplement supprimé des notes vraiment trop sombres (ceci pour ceux qui lisent Kaila depuis un certain temps et qui n'y retrouveraient pas certaines notes.)

Bonne lecture, pour ceux qui le veulent


Commentaires

    Très intéressant votre Project, je croix. Courage !

    Posté par Victor Flyte, 19 septembre 2006 à 22:41
  • Une louve qui danse la salsa avec un homme au corps d'éphèbe, je m’imagine très bien la scène

    Posté par Asterie, 20 septembre 2006 à 08:45
  • Victor...merci pour cet encouragement


    Astérie hiiiiiiiiiiiiiiiiiii
    On disait que c'est pas la louve qui danse la salsa (avec un homme au corps d'éphèbe...) c'est la déesse de la lune... TRES différent, non?? )

    Posté par Coumarine, 20 septembre 2006 à 08:49
  • Kaila...ce mot résonne aussi pour moi. Le nom d'une chienne husly merveilleuse qui, enfant, me protégeait, m'accompagnait. J'avait oublié le sens de ce nom qui n'était pas choisi au hasard. J'aime et j'admire aussi les personnes comme Hélène Grimaud, tellement libres, tellement créatrices !

    Posté par Miss Line, 20 septembre 2006 à 12:14
  • Merci Miss line...
    Kaila est en effet un beau nom, pour une chienne husky, particulièrement

    Posté par Coumarine, 20 septembre 2006 à 15:04
  • J'ai lu l'ouvrage de C. Pinkola. Je l'avais trouvé bouleversant, presque au sens propre: à chaque fois que je le reposais, j'avais du mal à revenir dans mon rôle social... Je m'aperçois qu'il t'a produit un effet comparable, cela me fait plaisir.
    Je suis heureuse de faire la connaissance de Kaila aussi.

    Posté par Forestine, 20 septembre 2006 à 22:13
  • Il a dix ans ce livre...il est un de ces livres que j'ai toujours sous la main
    Une de mes filles encore très jeune me l'a offert, je regarde sa dédicace
    "A ma maman louve"
    De temps en temps j'en relis un passage, comme ça, au hasard
    Et la plupart du temps, ce sont les mots que j'avais besoin de relire

    Posté par Coumarine, 20 septembre 2006 à 22:27
  • Hello ... Ce livre a longtemps été mon livre de chevet. Je me sentait à la fois moins seule avec lui, et plus forte de devenir.
    Et curieusement, il m'a ouvert une porte presque par hasard ... j'ai commencé à conter. Parce qu'il ya une force énorme dans les contes et fasciner un auditoire avec une histoire qui vient de la nuit des temps tient de la magie.
    Je vais venir lire souvent kaila !

    Posté par planeth, 21 septembre 2006 à 09:35
  • Bonjour PLaneth...oui, tu as raison les contes dans ce livre sont fascinants...
    Je me souviens en particulier de celui qui raconte l'histoire de Vassilissa...
    Merci de lire Kaila, je l'aime beaucoup ma petite louve...

    Posté par Coumarine, 21 septembre 2006 à 10:06
  • Dédicace

    Le livre doit prendre une dimension affective toute particulière si tu l'as reçu d'une de tes filles avec pareille dédicace en plus...

    Posté par Forestine, 22 septembre 2006 à 16:20
  • oui, c'est une fille qui a l'intuition de qui je suis...
    Merci Forestine

    Posté par Coumarine, 22 septembre 2006 à 22:05
  • ben en voilà une
    de peinture
    que j'aime...

    Posté par yann, 28 septembre 2006 à 15:05

Poster un commentaire