Les vélos sont descendus sur la ville - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

18 septembre 2006

Les vélos sont descendus sur la ville

Albertinela_Bourse

C'est comment une ville sans voitures (sauf les "essentielles") pendant une journée?

Je vais vous l'expliquer, j'y étais...

Trois heures de marche dans une ville animée, frétillante de soleil et de bonne humeur, où les gens se saluent avec le sourire au coin des lèvres et du coeur, des vélos en veux-tu en voilà, un peu brouillons, se sachant maîtres du monde pour une journée, des chevaux sur le bitume, des rollers, des skate, des patins à roulette, et surtout et surtout, des pieds prêts à marcher, à découvrir la ville autrement...

Pas ou peu de bruits, pas de klaxons énervés, pas d'odeurs toxiques, juste le bruit des vélos qui glissent tranquilles sur les routes endimanchées, juste les plaisanteries des passants, des enfants, des jeunes te des plus âgés...tous ensemble dans la joie de cette journée pas si ordinaire

Dans les transports en commun, gratuits et bourrés, où les poussettes et les vélos s'entassent, que des sourires, que de la bonne humeur: tous nous allons à l'assaut de notre ville, et tous nous sommes heureux

Bruxelles s'est transformée en une immense place de village

J'y ai marché trois bonnes heures, dans une atmosphère oubliée de convivialité, de franche gaité

J'ai adoré...

pr_s_grand_place


Commentaires

    Tu m'as donné envie d'aller participer et l'an prochain je serai sûrement parmi les piétons qui flânent.

    Posté par Asterie, 18 septembre 2006 à 08:11
  • bonjour

    Ah si chacun pouvait être aussi agréable une fois assis dans son auto. Un petit évènement comme ce dimanche sans voiture peut tellement vite changer les coeurs et ouvrir des portes vers un autre vie, plus sereine et plus pleine. Grnd bonjour de Luc D.

    Posté par courage, 18 septembre 2006 à 09:13
  • A Toulouse, c'est un dimanche par mois, mais seulement dans l'hyper centre. C'est vraiment une autre manière de savourer la ville. Et de la protéger de la pollution qui défigure les facades.
    Il faudrait sûrement élargir ce genre d'initiative.
    Mais tout le monde ne partage pas cet avis. Dommage!

    Posté par Madame Proprette, 18 septembre 2006 à 09:18
  • La voiture est -elle vraiment nécessaire? Combien de choses faisions nous avant que n'existe ces monstres de progrès qui abîment notre planète?
    Prendre sa voiture pour faire trois cents mètres devrait être classé acte d'incivisme notoire et durement réprimé...

    Posté par Muse, 18 septembre 2006 à 10:24
  • :)

    moi, je me souviens de la découverte d'un champ de lavande, en plein coeur de ta ville...

    et c'était beau, tout simplement )

    Posté par pati, 18 septembre 2006 à 12:37
  • Ok, Astérie, tu sais que tu es le bienvenu...


    Bonjour Courage...je suis vraiment très heureuse de te lire ici
    J'ai essayé de t'envoyer un mail, mais il m'est revenu...n'y-t-il pas une erreur dans le libellé de ton adresse?(j'avais perdu ton adresse dans la déroute d'un virus) peux-tu m'envoyer toi un mail? Je te remercie beaucoup

    Posté par Coumarine, 18 septembre 2006 à 15:16
  • MP, la voiture est bien sûr la solution de facilité, et l'on est tenté de l'utiliser même pour de petits trajets
    Si on ne veut pas périr sous nos déchets polluants et autres,, il faudra bien faire des efforts
    Pas d'autres solutions

    Posté par Coumarine, 18 septembre 2006 à 15:17
  • Muse, idem, ce que j'ai répondu à Proprette rejoint complètement ton point de vue
    Je crois qu'il est temps qu'on prenne nos responsabilités


    Pati, oui, je m'en souveins aussi, ce fut un beau moment, coloré de senteurs bleues )

    Posté par Coumarine, 18 septembre 2006 à 15:21
  • J'adore ces journées sans voitures !
    Dans mon ex-commune (Watermael-Boitsfort) on rencontre aussi pas mal de cavaliers ... j'aime entendre le bruit calme et serein d'un cheval au pas qui s'approche...

    Posté par Gabbel, 18 septembre 2006 à 17:01
  • Tiens, ils ont eu à peu près la même idée à Dijon, dimanche matin, mais de 8h à 10h, hum... je n'ai pas eu le courage de participer. Le principe était un parcours à travers la ville, c'était pas mal, mais j'aurais mieux aimé quelque chose comme chez toi, une sorte de "ville ouverte", ouverte à la déambulation... l'après midi, la ville était rendue aux voitures et seules quelques banderoles adhésives aux couleurs de la manifestation témoignaient encore qu'il s'était passé quelque chose.

    J'aime beaucoup l'ambiance de bonne humeur qui se dégage de ta description, ça laisse vraiment entendre que c'était sympa !

    J'aime beaucoup aussi le nouvel habillage du site !

    Posté par Sammy, 18 septembre 2006 à 18:34
  • Moi aussi...

    Oui... j'adore les couleurs de ton blog et la bannière aussi.

    Posté par Dan, 18 septembre 2006 à 19:02
  • C'est vrai...

    Gabbel, tu as connu Bruxelles...
    Et oui, il y avait des chevaux aussi clap clap clap tout tranquillement qui circulaient


    Coucou Sammy...à Bruxelles c'était pas avnt tout une manif...on a bcp parlé écolo bien sûr, mais c'est surtout l'occasion de vivre quelque chose en dehors du stress, de la rapidité
    Et c'est vrai que ça souriait de partout...

    Et mmerci, ainsi qu'à Dan de me dire que vous aimez mon nouveau look
    je le dirai à celui qui m'a confectionné cette nannière

    Posté par Coumarine, 18 septembre 2006 à 22:40
  • Bon

    Bon alors je te préviens, si c'est pour que tu postes des photos de Bruxelles qui me font baver et regretter la période où j'y vivais, je ne réponds pas à ton mail.
    Là.



    J't'ai impressionnée, là, hein, t'as eu peur, nan ?

    Posté par Morena, 18 septembre 2006 à 23:46
  • Bon

    Bon alors je te préviens, si c'est pour que tu postes des photos de Bruxelles qui me font baver et regretter la période où j'y vivais, je ne réponds pas à ton mail.
    Là.



    J't'ai impressionnée, là, hein, t'as eu peur, nan ?

    Posté par Morena, 18 septembre 2006 à 23:46
  • J'ai tellement voulu t'impressionner que j'ai du cliquer deux fois sur le bouton...
    C'est décidé, je file sous la couette.

    Posté par Morena, 18 septembre 2006 à 23:47
  • Mais oui Coumarine j'ai connu Bruxelles !
    Je suis belge !!
    J'ai vécu 25 ans à W-B et 5 ans près de Wavre !

    Posté par Gabbel, 19 septembre 2006 à 01:26
  • Dimanches sans voitures...

    Beaucoup plus souriant, ce dimanche sans voitures, que ceux de 1973... Quand, par économie, on fermait les écoles le week-end, et qu'on interdisait la circulation le dimanche. Combien de temps cela a-t-il duré? Quelques mois il me semble. A cause de la crise du pétrole, qui sonna le commencement de la crise tout court.

    Vive une ville sans voitures. Effectivement, nos centres anciens ne sont pas conçus pour une circulation effrenée, vive une ville aussi avec des transports en communs nombreux, confortables et pas chers (on peut rêver)...

    Mmmmh, le vélo à Bruxelles, je suis plus réservée (c'est une ville tout en vallons et en collines) et les conditions climatiques ne donnent pas trop envie de circuler dans le vent, la pluie et le ciel gris...

    Et pourtant, où sont passées toutes nos pistes cyclables?

    Posté par Pivoine, 19 septembre 2006 à 10:57
  • J'aime beaucoup les endroits sans voitures (et pourtant je conduis beaucoup !). J'ai un souvenir ému de 2 semaines passées il y a longtemps sur une petite île grecque où tout ce qui est motorisé est interdit : un rêve...

    Posté par euqinorev, 19 septembre 2006 à 13:54
  • Oh c'est trop bête, j'y étais venue de Paris en train pour une journée avec mon fiston. Nous aurions pu nous rencontrer.

    Nous nous sommes peut-être croisées sans savoir ?

    (nous aussi nous avons adoré cette ville sans voiture d'autant que nous étions surpris, pensant bêtement venir pour une "simple" journée du patrimoine).

    Posté par gilda, 21 septembre 2006 à 00:00

Poster un commentaire