avril 2006 : Tous les messages - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

30 avril 2006

Les yeux qui en disent long

Hier soir, mon petit Trio s'est produit à l'occasion d'un anniversaire, devant un public convivial J'avais pas mal d'appréhensions: je n'ai pas encore énormément de résistance physique, "tenir" plus d'une  heure debout, comment allais-je m'en sortir? (comme quoi, ce qui semble tellement évident quand on est en pleine forme, apparaît problématique dès que le corps peine...) Mais avec mes deux comparses, on est tellement en symbiose, en entente fondamentale sur ce qu'on veut faire passer, que je me suis sentie très... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 15:38 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

27 avril 2006

O comme...Ordinateur bousillé

Un virus virulent qui virule, vérole et c° Mon PC attaqué par ce virus, malgré Norton, malgré le pare-feu, malgré ma naïveté que cela n'arrive qu'aux autres...le disque dur a donc rendu l'âme, il a reçu un coup vache, il ne s'est pas relevé! Le con! (j'ai essayé pourtant , je l'ai gifflé, secoué, injurié, peine perdue, mais quel con!) Ce soir, le PC déjà réparé et rendu, propre, net, clean, nettoyé, impeccable...ça lui fait une belle jambe ouais! Parce qu'il est vide, vidé, vide , bien vidé, vide, VIDE...mais quel con!!! ... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:32 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
25 avril 2006

N comme ...Nathanaël Archer

Dimanche 23, dimanche ensoleillé à Aubel (Belgique) J'ai rencontré un blogueur que bon nombre d'entre vous connaissent de réputation: Nathanael Archer Scientifique d'une part: enseignant-chercheur (en quoi encore Nat???), artiste de l'autre: ses calligraphies thibétaines sont belles (les participants à mes ateliers en savent quelque chose, nous sommes partis un jour de ses calli comme inducteurs d'écriture), ses mots sont émouvants... Parce que Nathan écrit, et Nathan écrit ...bien C'est lui qui a remporté le prix... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 14:41 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
24 avril 2006

Une petite mort

Ce matin dans mon courriel...ce mail qui m'interroge Voici ce que entre autres m'écrit cette personne: "Tu sais, c'est normal qu'un choc opératoire te laisse un peu perturbée. Onn'élimine pas l'anesthésie en quelques jours, ce qui te donne cetteimpression d'être un peu "sous-marine"...Et quelque part, cela s'apparente à une "petite mort", donc cela faitremonter certainement certaines souffrances enfouies.. Tu as changéd'univers, même si artificiellement et ton retour parmi nous est un peulaborieux" ... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 10:25 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
22 avril 2006

M comme..mais où est passée ma joie de vivre?

Si quelqu'un a un bon truc pour se sentir mieux? Méditation? sophrologie? voir un psy? un curé? un gourou? Regarder ses tulipes pousser? écouter le chant des fourmis sur le carrelage de ma cuisine? faire le grand nettoyage de printemps? Laver tous les armoires de la dite cuisine? téléphoner à la tante Ursule (que je n'ai pas?) Je supporte très difficilement les anesthésies...chaque fois je galère...pendant une semaine ou deux après Les larmes sortent sans que je les invite...zut alors... Hypersensibilité, irritabilité,... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 14:11 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
21 avril 2006

L comme...Lettres rouges sur fond noir

C'est le titre d'une de mes nouvelles J'ai appris la semaine dernière qu'elle avait gagné un prix Prix que je dois aller chercher dimanche prochain (j'ignore encore lequel...prix du jury ou prix du public m'a-t-on dit au téléphone..) Il s'agit d'un concours belge. Le prix attribué aux "étrangers" (oui, curieusement ce concours fait la différence entre les Belges et les Français et autres francophones), eh bien, c'est un internaute français que j'avais mis sur la route de ce concours qui l'a remporté...j'en suis... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:55 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

19 avril 2006

Rien que cela...mais tout cela...

Je reviens de mes "vacances".. Deux jours dans les Ardennes Trois jours d'hospitalisation Rien de grave. Du moins je l'espère J'avais mon cahier, j'avais mon stylo. Mais je n'ai pas écrit. Je me suis roulée en boule autour de la douleur. Pas trop violente, j'ai de la chance...J'ai dormi, tenté de récupérer un max et beaucoup observé, ce monde que je connais pourtant... J'ai observé ces deux mondes qui se côtoient: le monde des soignants, médecins, iinfirmières. Et le monde des soignés, de ceux qui ont... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 16:50 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
14 avril 2006

Dans ma valise, le cahier et le stylo

Quelques petits jours de pause Quelques heures de "retraite" Loin du Net...mais dans ma valise,  mon grand cahier et ma plume de calligraphie: il me semble que j'ai tant de choses à écrire encore A tout bientôt
Posté par Coumarine à 10:33 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
13 avril 2006

K comme ...kèskecèbô un brin d'herbe

Hier, j'ai été très touchée par la note de Traou (Le pot de terre) Elle évoque la force d'acier qui semblait être la sienne autrefois (avant les souffrances de la vie) et la fragilité qu"elle reconnaît comme sienne aujourd'hui... Je me suis demandé si la force qui est parfois (pas toujours) la force de la jeunesse, ne s'apparente pas à une forme d'inconscience ou d'insouciance, à cette assurance sans doute prétentieuse que cette vie qui m'attend, j'en ferai ce que je veux, comme je veux, parce que...eh bien parce que.... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 11:07 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
11 avril 2006

J comme...J'aimerais

J’aimerais apprivoiser le bonheur comme un fruit juteux que l’on croque  au plus chaud de l’été. J’aimerais au delà des doutes interminables, au delà des questionnements souvent stériles, reprendre jour après jour le chemin de ma vie, comme un parcours initiatique qui me serait éminemment personnel, ou comme un mystérieux et passionnant mystère à élucider.Non pas une fois pour toutes, me laissant figée comme une statue dans un parc immobile, me laissant assise au bord de la route à regarder le voyage des autres.Un... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 16:16 - - Commentaires [19] - Permalien [#]