B comme ..ben vous verrez... - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

29 mars 2006

B comme ..ben vous verrez...

J'avais pensé parler de Bigoudi... J'ai changé d'avis, cela fait trop mémère

J'avais pensé parler de Bonsaï (encore? faut changer le disque mémère...) J'ai changé d'avis, j'ai d'ailleurs assassiné tous les bonsaïs du quartier, et si on retrouve la coupable (moi!) je risque de devoir écrire un article sur les vertus thérapeutiques des bonsaïs régulièrement et obligatoirement cisaillés. Non merci!

J'avais pensé parler de Bordel, de Bander, de Branlette, mais je suis Fille de Marie (et du Saint-Spripri), alors vous comprenez mon horreur (et le mot est bien  dessous de la ceinture réalité) pour ces mots poisseux du Bas-ventre  et autres lieux visibles uniquement à la lueur des Bougies de la déBauche.

J'avais pensé parler de Bravo (bravo Coumarine  pour ce que tu es devenue, pour ce que tu as réalisé malgré les Bobos de toutes sortes ). Avouez que c'était nettement mieux puisqu'on était remonté du bas-ventre jusqu'au  nomBril, lieu très intéressant du moi, du sous-moi, du sur-moi, de l'à côté du moi...mais Bon, ce mot (Bravo) je le dis pour moi, rien que pour moi...dans le secret de ma chambre, NA!

Alors soudain j'ai trouvé le mot dont j'allais parler ici: BOUCHE!

Non pas le bouche à oreilles qui fait des dégats semble-t-il dans la blogosphère, selon des communiqués de fesses frelatées...non pas le bouche d'égoût qui adore les pipis et les cacas (yèèè, je me sens comme une gamine qui s'en donne à coeur joie de prononcer les mots qui horrifient papa-maman...tiens j'en rajoute une couche: caca Boudin, prout (Google va m'amener des visiteurs je le crains)...non pas Bouche trou (lequel??? rhoooooooo je me reconnais pas là...) non pas Bouches-du Rhone (oui bon un peu de géographie pourtant, ça fait pas de mal...)

Mais...BOUCHE A BOUCHE

Alors, voilà...savourez:

Les visages, à pas de loups, à pas de prudence
glissent doucement l'un vers l'autre
les bouches en viennent à s'effleurer
frissons...en spirales de feu jusque dans le ventre

Les lèvres s'apprivoisent, peau contre peau
les yeux se ferment pour mieux sombrer dans l'ivresse
Les lèvres mues par l'impatience, s'ouvrent
s'écartent, puis font semblant de se fuir

Les lèvres s'étreignent pour ne plus se perdre
et commence la danse des langues amoureuses
Intrusions consentantes, elles se happent
et sucent et respirent et savourent l'extase

Jets de feu jusque tout au bas du ventre


Commentaires

    Quel plaisir de te lire Coumarine.. ce qu'une simple lettre peut t'inspirer !

    Posté par Annick, 07 juillet 2008 à 19:46
  • Reste Bouche Bée devant la Beauté de ces mots si Bienvenue et si joliment assemBlés.
    Ce Baiser a Bouche perdue, a Bouche passion, a Bouche que veux tu est si reel.

    Bravo et merBi... heu merci

    Posté par Myriel, 29 mars 2006 à 15:47
  • Le bouche à oreille a bien fonctionné! De Belgique au Brésil , de Brasilia au Bénin, de Bruges aux Bermudes...
    Pas banal tout ça! Bien normal...Tu nous as mis l'eau à la bouche, Coum!
    Tes mots sont des "mises en bouche", des desserts que l'on déguste du bout des lèvres, de peur de les abîmer...
    Nous sommes suspendues à tes lèvres!
    Bravo à toi, l'artiste!

    Posté par colette, 29 mars 2006 à 16:12
  • ah, ben ça, alors!!!
    Dis voir, Coum, tu vas nous faire quoi quand tu vas arriver à X ?
    )

    Posté par claude, 29 mars 2006 à 16:57
  • Je connais une petite bêbête qui monte qui monte...
    Je commence aussi mon alphabet .Je disais donc:A comme ange!
    B comme bêbête!!!
    Pascal , il disait quoi encore de tout cà?!
    Bravissimo.Charlotte

    Posté par Charlotte, 29 mars 2006 à 18:41
  • .....

    Ah Bin Dis-donc C'est Drolement Epatant.....

    Posté par chiette, 29 mars 2006 à 21:19
  • Bigre, Bon dieu, Bof, Burps, Badaboum, Boum, Bing, Bang, Bardaf, Bon sang ! Le chapeau des Bouches-du-Rhône est tombé dans l'égout ! Banzaï !

    Posté par nuages, 29 mars 2006 à 21:44
  • J'en suis bouche bée... J'aime le feu jusque tout au bas du ventre.

    Posté par Caroline, 29 mars 2006 à 22:35
  • J'ai ton mot pour demain CHAUD, comme hier

    Posté par Asterie, 30 mars 2006 à 08:24
  • bonne idée Astérie...chaud...ou... je sais pas encore, j'ai plein d'autres idées

    Posté par coumarine, 30 mars 2006 à 09:11
  • Sublime, je sais pas quoi dire d'autre, alors je répète, SUBLIME. Merci à toi

    Posté par gourmande, 30 mars 2006 à 09:43
  • J'adore !
    J'imagine surtout comme tu as dû t'amuser à écrire ce texte.
    Tiens, à propos de bouche à oreille, j'ai bien reçu ton mail et y réponds as quick as possible (mdrrrr)

    Posté par Pralinette, 30 mars 2006 à 13:40
  • C'est formidable cette idée d'abécédaire (jalouse de ne pas l'avoir eue, je suis )

    Et puis on est contents rien qu'à l'idée des 24 autres épisodes qui nous attendent...

    Posté par Traou, 30 mars 2006 à 18:24
  • Merci à vous tous pour vos mots doux...
    Figurez-vous que ...ben que...j'en avais besoin...

    Posté par coumarine, 30 mars 2006 à 19:34
  • Oui, je sais, le billet et déjà loin, tant pis.
    "Les visages, à pas de loups, à pas de prudence"
    pourrait se lire : les visages, à bas les masques, point de prudence". Cette ambiguïté, qui n'était peut-être pas voulue, me plaît bien.

    Posté par théo, 29 avril 2006 à 14:49

Poster un commentaire