février 2006 : Tous les messages - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

28 février 2006

Pile ou face...?

Il y a des mots comme ça qui n'ont l'air de rien, qui ressemblent à des mots ordinaires, des mots de tous les jours, et quand on les entend, ils vous déchirent  l'estomac de haut en bas. Et la personne qui a prononcé ces petits mots ordinaires ne se rend pas compte du désastre qu'elle a bien involontairement déclenché...pendant qu'elle va son chemin, vous restez là, brisé(e), pantelant(e)... Il y a aussi des mots que vous vous entendez prononcer, et que c'était pas du tout ces mots là que vous vouliez dire, pas adaptés,... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:17 - - Commentaires [21] - Permalien [#]

26 février 2006

L'eau des rivières

Envie moi aussi d'apporter mon grain de sel au débat qui fleurit ici ou là sur le thème "Mensonges et Vérités". (Ca fait titre de film ça...) Je mettrais à part le difficile sujet des secrets de famille, qui je crois en effet, oppressent ceux qui en sont l'objet (et le sujet). Comme si pesait sur eux une menace dont ils ignorent tout, d'où elle vient, ce qu'elle est, mais qu'ils encaissent inconsciemment dans leur corps, dans leur vie. Il suffit d'en lire ça et là des exemples dans les témoignages donnés par des... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 11:24 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
25 février 2006

Une odeur d'amour empoussiéré

C’est au bout du monde. Là-bas, tout en haut. Trois volées d’escaliers en bois qui craquent. Alors là, ça fait tant de bruit que cela ne passe pas inaperçu !Ce n’est pas grave : aujourd’hui on est seule dans la maison.On quitte les odeurs chaudes et familières d’en bas. On monte et ça devient froid et mystérieux. Alors on hésite un peu. On n’aime pas quand c’est froid. On a un peu peur du mystérieux.Mais on continue. Les escaliers rouspètent de plus en plus.Là, la porte. Et sur la porte une grosse clé. On la tourne, ce n’est pas... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 19:24 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
23 février 2006

Quand Philippe Besson nous parle de ses romans

Mardi 21 février, de 13h à 14h, dans l'Auditoire P. Lacroix (UCL, Bruxelles)Un midi littéraire passionnant: rencontre avec Philippe Besson Voici quelques notes que j'ai prises lors de cet interview (j'espère recevoir une photo de l'événement...que je vous mettrai) J'écris aussi à Philippe Besson pour qu'il vienne lire et mettre un petit commentaire...surprise...en général, s'il n'est pas parti à l'étranger, il répond très vite aux courriels Quand naît un roman Au commencement surgit une idée. Une idée... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:40 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
22 février 2006

Avis aux amateurs

Je viens de déposer la nouvelle consigne d'écriture sur Paroles Plurielles Elle est très différente des précédentes...je n'en dis pas plus pour vous laisser la surprise (héhé)
Posté par Coumarine à 23:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 février 2006

On y va...

Ce blog devient donc un blog à thème...j'ai en fait plein de choses à dire et à partager: - essentiellement au sujet de tout ce qui a trait à l'écriture: les ateliers que j'anime, les recyclages que j'ai la chance de pouvoir suivre dans ce domaine, les auteurs que je rencontre, ceux que j'interroge et ceux que je lis...et ma propre expérience de l'écriture, menée au jour le jour... Je ne me sentais plus à l'aise, partagée entre ce que j'avais envie d'annoncer de manière plus "officielle" et que je ne pouvais pas (car... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]


21 février 2006

Changement de cap

Je vais vous rassurer...j'ai fait plein de thérapies, ou plus exactement plein de formations de tout acabit. Mon petit argent de poche, je le consacrais à cela, pas à des vêtements ou des produits de beauté...j'étais assez belle par moi-même (rires) J'ai beaucoup lu aussi, et forcément beaucoup écrit , ce qui "liquide" pas mal de choses En fait, ma note d'hier était avant tout une note de provocation, à prendre surtout au deuxième degré Je voulais moins parler de thérapie faite ou pas, que des... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 11:02 - Commentaires [31] - Permalien [#]
17 février 2006

Un samedi passionnant, un dimanche qui l'est encore plus

Demain journée de formation: je fais partie du réseau des animateurs d'ateliers d'écriture de la Communauté française de Belgique Nous avons ponctuellement des journées de "recyclage" (je crois que le terme est belge), qui nous permettent soit de faire le point sur notre propre animation, soit de recevoir un éclairage original d'un animateur venu d'ailleurs Je vous ai parlé de ma première journée de cette année, autour de l'auto-louange, genre littéraire poétique peu connu en Europe. J'ai beaucoup aimé cette... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:17 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
16 février 2006

Tempête sous un crâne… (Alauda)

Elle n'en sait rien Mais j'ai envie de la mettre à l'honneur: Alauda J'aime ce qu'elle écrit et comment elle écrit Hier sur Paroles plurielles je mets une aquarelle de Folon (que j'aime...ben oui) et sur laquelle Syldia a mis deux vers de Boris Vian Tout pour me plaire, l'aquarelle de Jean-Michel, et les mots de Boris Alors, je reçois ce matin ce texte de Alauda, texte que j'aime beaucoup. L'allégorie me parle énormément, qui explique comment nous les hommes et les femmes sont toujours en questionnement. Du moins ceux... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 20:05 - Commentaires [5] - Permalien [#]
16 février 2006

People or not people

Une fois de plus, je fais une réflexion concernant les blogs, le pourquoi de cette écriture régulière Coumarine n'est plus ce qu'elle était... Au début, j'avais besoin et envie de parler presque en confidence de certaines "choses" de ma vie. Le confier à la vaste toile anonyme était un moyen de m'en libérer, de mettre certains poids pesants, certaines questions existentielles à distance de moi Je n'avais pas de lecteurs...ce que je disais de moi n'avait aucune espèce d'importance, j'étais protégée par... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 14:24 - - Commentaires [14] - Permalien [#]


  1  2  3    Fin »