Non, ce n'est pas dans notre culture occidentale... - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

28 janvier 2006

Non, ce n'est pas dans notre culture occidentale...

Comme me l'ont fait remarquer un certain nombre de blogueurs par mail, il est bien évident que l'auto louange n'entre absolument pas dans notre culture occidentale, et judéo-chrétienne...

On apprenait la vertu d'humilité, complimenter un enfant, c'était prendre un fameux risque: qu'il apprenne à se vanter, à devenir orgueilleux...alors dire soi-même des choses positives à son sujet...on dit davantage ses défauts, ses faiblesses...peut-être en espérant que l'autre démente

Vous avez compris j'espère qu'il ne s'agit pas du tout de se vanter

Je pourrais vous dire que j'excelle dans les interviews d'auteurs...je ne le dis pas comme ça PAF sur le blog, (s'il faut que je me "vende" alors oui, je vais le faire...mais pas ici, je crois que cette info assez inutile ici serait de l'ordre de la vantardise..quoique...)

Ce dont je parle ici est bien un genre littéraire, pas pratiqué dans nos pays, c'est un genre poétique

Ce que je dis de moi, en me comparant par ex à un tigre (ou à un oiseau ou à une gazelle, par ex...)dit des choses de moi, sans les dire, tout en les disant quand même...et je touche je crois les autres qui peuvent s'y reconnaître...je touche donc à l'universel

Bon, vous avez compris que je suis TRES enthousiaste de cette formation de hier

Edité dimanche 18h

Ce type de "louange" peut bien sûr s'écrire pour quelqu'un d'autre que soi...on peut alors tenter de trouver la métaphore la plus parlante, plonger dans les hyperboles les plus délirantes...tout en restant dans l'authenticité.

A quoi vais-je comparer l'autre dont je veux faire la "louange" comme j'en ai donné les règles dans les notes qui précèdent...? à partir de là...tout est possible

C'est assez super! (même très!)


Commentaires

    Et moi je dis que tu excelles, notamment, dans tes récits de la Petitesardine blog-trotteuse !

    Posté par nuages, 30 janvier 2006 à 00:36
  • Merci Jean...cela me fait plaisir tu sais
    Ouf, recevoir un compliment, malgré tout (même s'il faut pouvoir s'assurer soi-même,) permet de se conforter, se réconforter parfois
    Je continuerai les épisodes de la Petitesardine, de temps en temps, car j'ai encore bien des choses à dire à ce sujet

    Posté par coumarine, 30 janvier 2006 à 09:44
  • Je ne connaissais pas ce "genre" littéraire, mais je pense en effet qu'on ne nous apprend pas - voire on nous décourage ! - à parler de soi, comme tu l'expliques très bien. Et pourtant, il me semble qu'un "narcissisme sain" est nécessaire au renforcement de l'estime de soi, elle-même base d'une personnalité "saine", pour faire de nous des êtres à part entière, lucides, conscients de leurs forces et de leurs faiblesses. Cela éviterait bien des malentendus, y compris dans les relations de couple... On n'aurait moins besoin du regard de l'autre pour se sentir exister, on se laisserait moins "définir", valider, par l'autre... mais c'est un long apprentissage, dont je commence seulement à faire l'expérience. Peut-être est-ce pour cela que ce post me touche autant. Merci Coumarine...

    Posté par Tristana, 30 janvier 2006 à 09:49

Poster un commentaire