Blog-trotteuse 3 - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

12 janvier 2006

Blog-trotteuse 3

Au début les visiteurs de "Silences Bavards" étaient des pelés et des tondus…

Comment je sais ça ? Parce que le serveur qui pense à tout, a mis à ma disposition un outil clairvoyant et diabolique : des miroirs euh non… des statistiques. Je surveille ainsi le cœur battant si mes pelés sont venus aujourd’hui, combien de temps les tondus sont restés (aie, une minute seulement c’est pas beaucoup ça…) à quelle heure précisément ils sont venus, si c’est avant leur douche, après le déjeuner, ou quand ils sont en pyjama. Je sais de quel endroit du vaste monde ils viennent (oui ! je m’en suis rendu compte très vite : on vient me visiter du monde entier! Alors là, ça me change de ma petite rue quand même !).

En fait je vous le dis comme c’est : mon premier geste le matin en ouvrant le PC, c’est d’aller sur mon petit blog bien aimé consulter les stats  et voir si un visiteur y a laissé un commentaire. Si c’est non… zut, une petite pointe de déception mais je me raisonne en me disant que j’écris là pour moi, rien que pour moi, et nanani et nanana, pas pour les autres (croix de bois croix de fer, si je meurs je vais en enfer). Si c’est oui, j’ai une petite pointe d’excitation, je clique sur les commentaires que je lis avec délectation, un peu déçue s’il n’y a qu’un seul mot vite fait bien fait (il s’est pas foulé cui-là !). Ensuite j’entreprends d’y répondre avec application, c’est fou hein je me dis comme ça, je communique avec des gens que je ne connaissais pas hier et qui sont comme des…ben oui, des amis. Puis je ponds ma petite tartine quotidienne ou presque, je ferme le blog mais il reste dans ma tête toute la journée et même la nuit des fois. Ma vie est devenue un long blog tranquille (pardon Kundera !)

Bien sûr, j’ai été voir ce qui se passe ailleurs et …tenez-vous bien,  j’ai découvert que certains blogs génèrent une cinquantaine, voire même une centaine de commentaires. Mince, mince et remince ! Mais franchement, qu’est-ce qu’ils ont qu’ils de plus que le mien ? Parce que franchement hein ces successblogs… je les trouve plutôt bof bof… il doit y avoir un truc qui m’échappe. (C’est pas de la jalousie, PAS DU TOUT). Ça doit être un truc de haute influence sûrement, un truc à gauche ou un truc à droite, un truc au milieu ou un truc de …(je n’ose pas le dire mais l’idée m’a effleuré l’esprit.. un truc de fesses). Et je suis bien d’accord avec Soleild’hiver, Brind’herbe et Silhouetteronde, moi c’est pas du tout mon truc d’être  populaire !

Mais mais mais… J’ai beau proclamer que je m’en fous du nombre de visites, que d’ailleurs je  ne regarde jamais les stats (ou si peu que cela ne vaut pas la peine d’en parler… dix fois par jour, c’est pas beaucoup hein) et que parfois même j’« oublie » de lire les commentaires… je reconnais humblement (pardonnez-moi mon Père, parce que j’ai péché) que ce n’est pas vrai, mais faut que je fasse ma désinvolte, faut qu’on voit bien que j’ai l’ « anti-ego attitioude ». Quand même pour me faire connaître un peu, j’écris quelques commentaires originaux et frappants de ci de là (pas sur les blogs à mille commentaires, bien sûr, aucune envie de me noyer dans la masse de ce clan fermé)…Non ! Chez d’autres, des gentils, des sympa, des simples, des comme moi quoi… et où je retrouve d’ailleurs certains de mes lecteurs, ben oui…qui se ressemble s’assemble n’est-ce pas, c’est vrai aussi dans le virtuel. Je laisse donc quelques commentaires (lâchez vos com comme disent les djeuns). Comme ça, p’têt qu’on viendra chez moi, qu’on sympathisera et qu’on mettra là bas le lien de mon petit chez moi, comme j’ai mis chez moi le lien de leurs petits chez eux…

La blog-trotteuse PetiteSardine

(à suivre)


Commentaires

    Ben là, j’oserais plus poster le moindre com maintenant…
    Trop la honte …
    Pis m’en fout des stat …
    pis m’en fout de me retrouver dans la liste des lien de poisson qui sont même pas de mon bocal ...
    na !

    Posté par Crabetambour, 12 janvier 2006 à 11:51
  • Bon je lache mon comm

    Moi pareil, je ne vé jamai sur lé blog tro céleb'
    é surtoo g pa envi de me noyé dan la masse
    é kom tu M lé mot, ici je me sens ché moi.
    Du kou, C a toi ke je laisse dé comm paske t'M bien.

    Posté par Yojik, 12 janvier 2006 à 12:57
  • La Ptitesardine elle devient célèbre il y mêmes des étrangers qui laissent des commentaires
    Les japonais s’échangent leur cartes de visites, les blogueurs des commentaires, ça ne fait pas avancer mes statistiques amoureuses ça.
    Se parler à travers un clavier, c’est bien, c’est mieux que de se parler dans le miroir, mais se parler les yeux dans les yeux c’est quand même plus sympa et ça ouvre plus de possibilités.
    Beaumec.

    Posté par Asterie, 12 janvier 2006 à 13:19
  • le fond et la forme

    tout y est dit côté " fréquentation " avec la forme : juste ce qu'il faut d'humour et de détachement et au final bigrement efficace !

    perso.je suis souvent surpris de la fréquentation de mon blog et le peu de commentaires laissés...doit y avoir un truc en trop ou en moins....

    Posté par étincelle, 12 janvier 2006 à 16:02
  • Et les poilus alors ?

    Et les poilus alors ? Fais gaffe Coum. j'ai entendu parler d'une pétition lancée par le syndicat national des prothésistes capillaires et barbiers qui risque de faire interdire purement et simplement l'accès à ton blog. Les raseurs patentés s'insurgent et je me demande si un mouvement international réactionnel des coiffeurs free lance contre l'interdiction des ciseaux en vente libre dans les débits de bavardages n'est pas en cours. Moi si j'étais toi, je raserais plutôt les murs...T'es un peu kamikase comme coutelière, non ?

    Posté par Marie.Pool, 12 janvier 2006 à 17:03
  • Toujours aussi délicieux et déjanté juste ce qu'il faut, ce petit récit. Et je retrouve tout à fait mes impressions du début. Bon, moi il y a trois mois et des poussières que je tiens mon blog, et j'ai entre 50 et 80 visites par jour, ce n'est pas Byzance, mais c'est pas mal... et puis j'ai des lecteurs réguliers, des lecteurs/blogueurs qui ont mis mon blog dans leurs liens. Il y a aussi l'émotion d'atteindre un chiffre rond, le premier millier, 2000, 5000 etc... Sur les Skynetblogs, je n'ai pas tout l'attirail statistique dont tu disposes (durée de lecture, origine, IP,...), mais au fond tant mieux, comme je me connais, je serais capable de faire des tableaux sur papier quadrillé avec des graphiques... Je retrouve l'avidité des débuts, l'attente des commentaires, l'espoir que ces commentaires soient de "bons" commentaires, inspirés, personnels, poétiques... pas du style "c'est chouette" ou "en visite, amitiés", ce qui me laisse sur ma fin.
    Comme j'ai trouvé le moyen d'afficher mes photos comme avant, fût-ce au prix de quelques trifouillages dans le Html, je reste pour l'instant chez Skynet, mais on verra. J'irai peut-être quand même chez Canalblog, à condition de bien comprendre le système, ce n'est pas toujours facile de s'y retrouver...

    Posté par nuages, 12 janvier 2006 à 18:44
  • "ce qui me laisse sur ma fin", ai-je écrit ! Bien sûr, je voulais dire "me laisse sur ma faim" ! Lapsus qui ferait tout le miel des psychanalystes...

    Posté par nuages, 12 janvier 2006 à 18:46
  • Ils sont terribles tes textes de blog-trotteuse, et terriblement drôles. Je n'arrête pas de regarder par dessus mon épaule pour voir si par hasard tu ne serais pas là en train de m'épier.....
    Quoique moi, je n'ai pas de statistiques.... enfin je ne crois pas ? C'est où ?

    Posté par Traou, 12 janvier 2006 à 23:58
  • mais il te manque ceux qui te lisent via le fil rss

    Posté par jid, 17 janvier 2006 à 18:08
  • tu me les prêtes un coup tes pelés et tes tondus, parce que chez moi il passe pas grand monde. trop peuplé que je lui avais dit à môôôsieur "jetevenddesblogsenveuxtuenvoila", je savais bien que personne y retrouverait sa route jusqu'à mon petit blog tout mini tout rikiki, mais si mimi... alorrrsssss tu me les prêtes??? dis oui

    Posté par mercidemavoirrem, 19 juillet 2007 à 19:15

Poster un commentaire