Des cadeaux infiniment précieux - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

13 décembre 2005

Des cadeaux infiniment précieux

Bien sûr, c'est le moment, alors je pense aux cadeaux

Ceux que je recevrai. Ceux que je donnerai.

Quand je donne quelque chose à quelqu'un, c'est ma façon de lui signifier que je l'aime, qu'il ou elle est mon ami, mon enfant, quelqu'un d'important pour moi ...pas vrai?

Quand je reçois un cadeau, c'est recevoir en même temps, (même si ce n'est pas explicitement dit comme ça et comme j'aimerais parfois) un signe que la personne m'aime, ou simplement m'apprécie, veut me signifier que je suis importante pour elle (lui)

Mais le cadeau le plus merveilleux pour moi, celui qui me ravit le coeur et l'âme, celui qui me nourrit, c'est le "cadeau" d'un moment de pure présence que l'autre m'offre

Cela peut être aller au resto ensemble, boire un café, un téléphone qui se prolonge, un dialogue par msn. Un moment où on est vraiment disponible et pas vite vite entre deux RV, un moment où on échange, où on se raconte, on donne de soi, on dit de soi des choses qui sembleraient si banales mais qui d'un seul coup comble des ravins d'incompréhensions et de distance

Quand toi l'ami(e) tu me dis soudain quelque chose de toi, comme ça de manière inattendue, parce que tu me fais confiance, que tu te sens bien avec moi, quand moi de même je peux te dire quelque chose sans que tu ries et te mettes à me rabrouer...alors...

Alors je touche là quelque chose de sacré, qui me fait me sentir meilleure, qui me grandit, qui me remplit d'espérance

On a tous beaucoup besoin d'espérance...


Commentaires

    On a tous beaucoup besoin d'espérance...

    très beau et surtout juste post,rien à ajouter,si ce n 'est " coup de bonheur " ne nuit pas à la santé bien au contraire !

    Posté par francis, 13 décembre 2005 à 13:45
  • On a tous besoin d'espérance, Coum, oui. Et puis vient un jour où, à force de lutter contre ce qui fait mal, ce qui blesse, une sorte d'armure vous protège. Je l'appelle "la sérénité", faute de mieux; c'est un état d'esprit (ou plutôt un état d'âme) qui n'attend rien, ne juge pas, accepte la vie et ses aléas sans trop s'émouvoir, et va son chemin, sachant que rien ne sera jamais parfait. Et la paix descend, douce et réconfortante.

    Tu vois, Coum, je te dis quelque chose de moi d'inattendu, comme tu le souhaites, parce que je te fais confiance et que tu me connais bien. A la veille des fêtes, je voudrais que tu sois heureuse. Je te le dis bien simplement, parce qu'ici c'est plus facile ...et que peut-être je ne trouverais pas les mots quand je te reverrai.

    A bientôt

    Posté par Lorraine, 13 décembre 2005 à 17:04
  • Je partage ta vision des choses : l'amitié est plus que précieuse.

    Posté par Olivier, 13 décembre 2005 à 17:36
  • je dis souvent que le plus beau cadeau qu'on pourrait me faire c'est de me permettre d'avoir la paix. Cela implique pour moi esayer de permettre à ceux que j'aime d'avoir la paix. Pas si facile.

    Posté par phil, 13 décembre 2005 à 19:07
  • Oui, oui, oui !

    Très beau, ce petit texte. Je suis ému.
    Je t'envoie mon salut le plus chaleureux !

    Jean (Nuages)

    Posté par nuages, 13 décembre 2005 à 19:47
  • Je pense comme toi.Le plus beau cadeau, c'est certainement la présence de l'autre, celle qu'on espérait , celle qu'on n'osait espérer de peur d'être décu si elle ne venait pas .
    Alors , la surprise amplifie encore davantage la joie d'un tel cadeau.
    Charlotte.

    Posté par Charlotte, 13 décembre 2005 à 21:02
  • rien ne remplace cela... très juste, et la dernière phrase aussi me touche, pensées

    Posté par malisan, 14 décembre 2005 à 01:10
  • Un petit signe tout spécial à Lorraine qui me dit d'elle en effet, quelque chose d'"inattendu", j'en suis touchée.
    Je crois aussi que parfois les choses se sisent mieux par écrit que en face à face: là trop souvent le respect humain bloque certains mots et ne leur permet pas toujours de franchir les lèvres

    Posté par coumarine, 14 décembre 2005 à 09:41
  • Francis,Olivier, Phil, Nuages, Malisan, Charlotte

    Merci à vous d'être venus jusqu'ici, et d'y avoir laissé trace de votre passage

    Posté par coumarine, 14 décembre 2005 à 09:43
  • Emue

    Moi aussi je suis très émue par ce que je viens de lire. Il y beaucoup de textes vrais dans ce beau blog.

    Posté par Taïan Akita, 19 décembre 2005 à 17:54
  • solidaire

    ce que je viens de lire me touche énormément. j'ai été élevé pareil, réprimendé sur tout ce qui va pas et jamais un truc sympa à entendre aujourd'hui j'ai 35 ans séparé avec deux enfants. je ne les ai pas pour noel, fête que depuis plus de dix ans signifiait quelquechose et cette année rien personne à aimer à chérir. On va essayer de se forcer pour faire encore plaisr aux autres qui nous entoure, s'inquiète (à juste titre...) et que l'on aime malgré tout....Sincèrement j'espère que quoiqu'il en soit et j'en suis sure quelque part tu vas être aussi assez forte pour passer cette période de fête. On va penser que 2006 sera + sympa. Je suis encore bouleversée par tes textes, tes mots.... Je sais pas si ça te fera du bien mais je pense pas que l'on soit les seules à manquer de confiance en soi et d'en être frustrée.. Je te fais de grosses bises. Très amicalement Cathy

    Posté par cathy, 23 décembre 2005 à 14:43
  • Une présence, une écoute, un partage, un don de soi grand ou petit.

    Posté par Annick, 19 juin 2008 à 13:21

Poster un commentaire