Cocon ou papillon? - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

01 décembre 2005

Cocon ou papillon?

Réflexion intéressante entendue ce matin à la radio, dite par Didier Van Cauwelaert

"Il y en a qui s'intéressent au cocon, d'autres au papillon..."

Il y a les explications scientifiques et rationnelles, la recherche du  pourquoi du comment

Et il y a le point de vue du poète, de celui qui s'émerveille avant que de vouloir tout comprendre et tout décortiquer

Une vol de papillon, cela ne s'explique pas...cela s'admire

papillonbleu


Commentaires

    Le papillon est comme le souvenir: il se pose ou s'envole.

    Bisous

    Lorraine

    Posté par Lorraine, 01 décembre 2005 à 20:42
  • Son dernier souffle... ce bruit de cocon qui se déchire... elle s'est envolé papillon. Bleu. Cela ne s'explique pas. Je le sais, c'est tout.

    Posté par Mouette, 01 décembre 2005 à 21:34
  • Bonjour,
    J'ai découvert ce bel espace hier. Je suis passée par ici, je repasserai par là... sûrement. (et aussi chez Paroles plurielles, je pense).

    Le papillon est généralement le symbole de l'âme...

    A bientôt

    Posté par Traou, 02 décembre 2005 à 08:10
  • Traou... bienvenue chez moi
    Je suis venue chez toi en rapide passage, et ce que j'ai pu y voir m'a plu ...beaucoup
    J(ai reviendrai avec plus de temps (je pars ce WE)

    Posté par coumarine, 02 décembre 2005 à 09:22
  • Lorraine, Mouette, j'aime toujours quand vous venez me dire un petit bonjour...

    Posté par coumarine, 02 décembre 2005 à 09:22
  • Eh bien, moi aussi je viens te faire un petit bonjour. J'espère que tu as pu trouver quelque plaisir à lire les textes que t'ai envoyés.
    A bientôt

    Je t'embrasse
    Jean (Nuages)

    Posté par nuages, 02 décembre 2005 à 13:00
  • Oui tu écris super ,mais je le savais déjà!!!Jean , je t'écrirai à ce sujet
    mais après le WE dac?

    Posté par coumarine, 02 décembre 2005 à 13:40
  • Et si on aime les deux Coumarine, comment fait on ?
    Bises,

    Posté par olivier, 02 décembre 2005 à 17:28
  • Tiens, plus de commentaires de Coumarine sur mon blog ? Les fidèles lectrices sont aussi les bienvenues, pourtant...
    A bientôt
    Nuages

    Posté par nuages, 02 décembre 2005 à 23:24
  • ça me parle cette réflexion juste

    ah ça/ coumarine se fait rare ailleurs...

    Posté par malisan, 03 décembre 2005 à 05:18
  • On naît du cocon on vole on virevolte et on y retourne.

    Posté par Asterie, 03 décembre 2005 à 10:32
  • Mais le cocon ça n'est pas que la recherche du pourquoi du comment. C'est aussi source d'inspiration considérable pour le poête, que ce cocon en devenir... Des univers possibles...

    Posté par Céline, 03 décembre 2005 à 12:21
  • Et les baisers "papillon" tu connais?C'est la caresse des cils contre d'autres cils, provoquée par le clignotement des yeux.C'est mon père qui m'a appris ça!
    Bisous Charlotte.

    Posté par Charlotte, 03 décembre 2005 à 15:03
  • pas assez de place pour ecrire son nom

    Et qu'en est-il de cette fameuse theorie du chaos avec le battement d'aile de papillon... hum ?

    Posté par Brad-Pitt Deuchf, 04 décembre 2005 à 20:52
  • Un petit passage Coum, pour te souhaiter une belle journée.

    Posté par Pralinette, 05 décembre 2005 à 10:32
  • juste une question...

    cela fait bientôt 3 mois que je parcours des yeux (et du coeur)les pages que tu publie et chaque titre.. libère une bouffée d'air pur tellement recherchées ces derniers temps mais vite conssumée par mon esprit.. bref, je vais en venir au fait.. voilà ma question: tout ces textes que tu écris viennent t'ils vraimment du coeur ou sont t'ils seulement des exercices de styles? car si ma seconde hypothèse est celle qui colle le plus a la réalité... personellement, les papillons pour moi, sont comme les étoiles: je préfère les contempler plutôt que de chercher a savoir le pourquoi du comment de leurs constellations... j'aime les regarder.. laisser mes yeux s'étendre a l'infini et mes oreilles se faire bercer par le bruit du vent dans les sapins de cette clairiere frontaliere a la slovénie.. bises ZACK BRAFF

    Posté par zack braff, 30 décembre 2005 à 20:36

Poster un commentaire