Un sujet tres tabou - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

25 octobre 2005

Un sujet tres tabou

Tiens, c'est étonnant, on ne parle guère d'argent dans les blogs en général...

En ai-je assez? trop? en voudrais-je davantage? suis-je envieuse de ceux qui semblent vivre plus largement que moi? est-ce que je suis du type économe? ou dépensière? Ai-je des angoisses par rapport à l'argent? ou suis-je une je m'en foutiste en pensant que chaque jour m'apportera ce dont j'ai besoin?

Est-ce que j'ai un compte séparé si je suis mariée? ou fait-on tout en commun? Ai-je hérité? est-ce que j'attends (avec impatience) d'hériter? est-ce moi ou mon conjoint qui va hériter? Se répartit-on les frais à supporter (moi l'appart, toi la nourriture par ex). Fait-on pot commun?

L'argent est-il source de conflits? par ex qd l'un des deux est plus "généreux" que l'autre dans les cadeaux à faire. Suis-je radin(e) pour moi-même ? pour les autres?

L'argent ne serait-il pas un sujet vraiment TRES tabou? Plus encore que l'amour, la sexualité, l'infidélité dont les journaux "intimes" les bien nommés parlent finalement très peu...


Commentaires

    art gens

    argent ou pas d'argent, tel n'est pas la question !

    j'ai plein de ptite idee qui ne ferai pas grand mal a dire, mais qu'importe de les dire, dans moin de 5 min elle ne seront plus important, dans 10 min je les aurai peut-etre meme deja oublier.

    l'argent ! notre societe ne veut pas qu'on parle d'argent, idem dans la boite pour la quel je boss, les gens qui reflechisse trop, c'est justement sa le probleme trop reflechir peut nuir au systems ! bon je vais remettre mon masque d'employe modele et arreter de trop penser.

    quand l'homme aura abatu le dernier arbre, tuer le dernier...poulet ! alors la il comprendra que l'argent ne se mange pas !

    bonne journee

    Posté par yvan, 25 octobre 2005 à 06:59
  • Contrairement aux pays anglo-saxons, il est exact que l'argent reste un sujet tabou chez nous.
    Sauf les cachets mirobolants des acteurs et
    actrices, et des vedettes du football.
    Il n'y a pas si longtemps, 40 ans quand même, je travaillais dans un service du personnel, et à l'époque une femme mariée devait nous fournir l'autorisation de son mari pour percevoir ses appointements.
    Etant seule la question de la répartition des dépenses ne me concerne pas. Je gère mon budget comme je l'entends. Je n'attends aucun héritage, à ma connaissance je n'ai pas d'oncle en Amérique.
    La seule entrée financière importante serait de gagner au Loto, j'ai quand même 1 chance sur 13.000.000, cela ne permet guère de rêver.
    Tant que j'ai un toit sur la tête, que je peux faire 3 repas par jour, et m'habiller, je considère que je suis riche. Et si de temps en temps je peux m'offrir une "folie", très raisonnable au demeurant, je me considère comme très riche.
    Finalement ce tabou ne relève t'il pas de notre culture judéo-chrétienne.
    "Tu gagneras ton pain à la sueur de ton front".

    Posté par Mildred, 25 octobre 2005 à 11:55
  • Jalousie typiquement Francaise ?

    hmmm, je pense que la majorité des blogueurs évitent ce sujet de peur de donner une image fausse de lui. Si tu en as, on te taxera de te venter ; Si tu n'en as pas, on te taxera de faignant ou de marginal. Bref, quelque soit l'état des lieux, on est critiquable lorsque l'on parle d'argent...

    Si le tabou relève de notre culture judéo-chrétienne ? Oui pourquoi pas... mais je pense plutôt qu'il y a un gène secret créant la jalousie chez le Français et un autre qui nous intimes de ne pas l'attiser...

    Posté par Antony, 25 octobre 2005 à 14:16
  • bien vu coumarine ! gros gros tabou ! moi j'suis au chomâge depuis peu... alors bon mais c'est vrai que certainement plus tu gagnes plus tu le caches... ah que le monde est étrange... enfin logique ?

    Posté par malisan, 25 octobre 2005 à 16:05
  • Antony...cela faisait longtemps...merci de ta visite

    Je ne sais si plus on en gagne, plus on le cache...les signes extérieurs de richesse (voiture, vêtements, maison se voient et se voient bien...l'inverse est peut-être plus vrai: la dignité de ceux qui s'en sortent difficilement interdit d'en parler le plus souvent...
    De toutes façons, le monde des blogs est un monde DEJA privilégié: puisuq enous avons un PC à notre disposition...
    Mais je trouvais étrnage que sur les blogs, du moins ceux que je fréquente régulièrement, on se parle que très rarement de l'argent

    Posté par coumarine, 25 octobre 2005 à 17:01
  • C'est vrai que c'est un sujet dont on parle peu sur nos blogs !
    Pourtant pour moi ce n'est pas un sujet tabou ; je gagne ma vie, j'ai un salaire de petite fonctionnaire avec lequel j'arrive à boucler mes fins de mois sans rien demander à personne. Quand je touche ma paie, j'aime me faire plaisir et faire plaisir à ceux que j'aime, et puis quand je suis à sec (ben oui ça arrive !) eh ben je ne dépense plus, et voilà ! Et quand je suis en rouge à la banque (ben oui ça arrive -bis- !) je n'ai pas de compte à rendre à qui que ce soit puisque je vis seule ! Je n'envie pas les gros salaires, en fait dans la vie je ne suis envieuse de rien ni personne, c'est une des raisons pour lesquelles je me trouve heureuse...

    Posté par Pralinette, 25 octobre 2005 à 18:33
  • Bonne question Coumarine...

    Pour ma part je n'ai pas parlé d'argent sur mon site jusqu'à ce que je me rende compte à quel point il interagissait avec mes choix de vie. Il a bien fallu que j'accepte son rôle... parce que cela expliquait des décisions très importantes. Mais il est vrai que c'est un sujet un peu délicat, et dans nos sociétés il est toujours difficile de dire qu'on en manque... alors qu'on a le ventre plein. Peut-être que c'est là que se situe la gêne ?

    Posté par L'Idéaliste, 25 octobre 2005 à 19:41
  • L'argent, c'est fait pour circuler...et pourtant cela peut créer de fameux bouchons au sein d'un couple, d'une famille etc...Charlotte.

    Posté par charlotte, 25 octobre 2005 à 22:08
  • Je trouve que tu ne peux te baser sur voitures, vetements ou meme maisons, a moins que tu es rencontré irl les personnes. La plupart du temps, le blog ne laisse rien transparaitre, pour les raisons evoqué plus haut. Quant au pc signe exterieur de richesse, mouais, mouais, mouais...

    Posté par Antony, 26 octobre 2005 à 11:46
  • Antony, je veux simplement dire que dans les blogs, le rapport à l'argent n'est que TRES rarement évoqué, qu'il y a une très grande pudeur à ce sujet, comme si le fait d'en parler relevait d'une presque indécence

    Posté par coumarine, 26 octobre 2005 à 12:20
  • Tu parles de bouchons au sein d'un couple Charlotte...
    Et comment!!!

    Posté par coumarine, 26 octobre 2005 à 12:20
  • Distributeur Automatique

    L'argent c'est un poison pour ceux qui l'engrangent, un médicament nécessaire pour ceux qui en manquent... En avoir ou pas, oui c'est la bonne question dans un monde où les échanges sont tellement pervertis par les inégalités ( on spécule toujours sur le moindre prix d'une marchandise dont finalement on ne connaît plus la valeur humaine en termes d'exploitation : c'est gravissime d'être aussi piégés par le système...).
    Scène de rue ordinaire dans le centre-ville l'autre jour :
    Rue piétonnière très peuplée, bordée de magasins, de vitrines alléchantes...Au pied d'un immeuble, à proximité d'une belle porte cochère, une femme accroupie, jeune , moins de 30 ans, européenne, la tête baissée,la main tendue avec un gobelet en plastic transparent. Je passe devant. Elle ne voit que mes pieds...
    Je fais quelques courses, des livres,un journal... Je vais chercher quelques billets au distributeur automatique... Je refais le chemin en sens inverse pour aller prendre le métro. Je cherche des yeux la femme accroupie, je ne la vois pas tout de suite, j'imagine qu'elle en a eu marre... qu'elle est partie...Quelques mètres plus loin je la retrouve... Sur un mouvement intérieur, je vais promptement vers elle , je mets un billet dans son verre en plastic, je lui tends un repas complet dans un sac en plastic, elle lève la tête , surprise... Je m'entends alors lui dire : "Ne baissez plus jamais la tête, regardez - les dans les yeux ,oui tout le temps dans les yeux !... Beau sourire d'elle. Magnifique sourire d'elle... Le plus beau cadeau de ma journée... Non , l'argent n'est pas un sujet tabou. Je suis salariée. Je ne gagne pas des cent et des mille mais j'ai tout ce qu'il faut. Je vis en couple avec des enfants qu'on aide encore un peu. Je ne supporte pas qu'il y ait la misère , la faim ,l'entassement de familles dans des gourbis ou à proximité des caniveaux... Je ne supporte pas la vacuité du luxe , son insolence l'hypocrisie qui l'accompagne. Je ne supporte pas les spéculations boursières , l'argent qui fait de l'argent sur le dos des moins lotis. Je donne toujours raison à ROBIN DES BOIS . Et je trouve cyniques les distributeurs automatiques. Tous les jours je pense à çà et je me dis qu'il faut donner tant qu'on peut pas que l'argent les mots , le temps et la dignité aussi...

    Posté par Marie.Pool, 28 octobre 2005 à 11:02
  • Je viens de lire ce commentaire, Marie-Pool, très intéressant, à la fois "tranche de vie" et de l'ordre d'une réflexion qui emmène loin...
    Merci pour cela

    Posté par coumarine, 28 octobre 2005 à 17:01
  • Finalement, Coumarine, tu entretiens le tabou toi-même.... Tu poses des questions sur l'argent, mais tu n'y réponds pas personnellement...

    alors, de l'AUDACE Madame ! Publiez donc vos derniers relevés bancaires ! Votre patrimoine personnel et familial !

    Posté par Alainx, 29 octobre 2005 à 11:27
  • Peut-être aussi que nombreux sont les blogueurs qui font partie de ceux que quelques sociologues ont catégorisé parmi les "intellectuels précaires". Des personnes d'un certain niveau (d'un niveau certain) mais qui ne trouvent pas une place rentable dans nos sociétés commerciales. Elles préfèrent sans doute dans leurs activités de blog s'abstraire de leurs difficultés et d'emplois et de fin de mois.

    D'autres dont je fais partie gagne leur vie de façon qui leur pèsent et précisément sont heureuses de trouver sur l'internet un espace où il est bien question d'autres choses que des problèmes de salaires et carrières et évolution et émoluments.

    Je crois à un besoin de détente et de ne pas induire de déséquilibre dans des relations virtuelles libérées des contraintes de castes, davantage qu'à un quelconque tabou.

    Posté par gilda, 31 octobre 2005 à 01:00
  • Les Intellectuels Précaires

    J'ai de la sympathie pour la Sociologie , pas forcément pour les Sociologues qui se prennent les neurones à démontrer que les montagnes n'accouchent jamais d'une souris.Cette notion d'intellectuels précaires m'a fait éclater de rire.C'est comme si on voulait faire grimper toutes les souris de la terre sur une montagne dont elles ignorent la localisation et la géologie. Pitié pour les souris, arrêtons les généralisations et les obsessions du trié/classé/emballez c'est pesé ! C'est grotesque pour finir. Je ne vous en veux pas GILDA d'avoir l'oeil sur ce type d 'études qui mènent davantage aux diplômes ( ceux qui évitent parfois le chômage bien qu'il y ait une forte proportion de sociologues au chômage) qu'à l'avancée des Sciences dites Humaines. Je préfère de loin l'Anthropologie ou l'Ethnologie en IMMERSION dans de vrais milieux sociaux et qui restent prudents sur les conclusions. Attention à toutes nos lorgnettes et toutes les sornettes que nous débitons en toute bonne foi...

    Ceci dit le thème lancé par COUMARINE reste brûlant . Certains disent qu'on est passé de la lutte des classes à la lutte des places et on ne peut pas dire que ce soit faux même si c'est insuffisant pour comprendre la complexité.
    Première évidence : pour être blogueur il faut posséder un ordinateur fonctionnel.Cela divise déjà l'humanité entre ceux qui en ont et ceux qui en ont pas,avec une sous-catégorie de ceux qui bénéficient de prêts ou qui le louent dans des boutiques qui se multiplient, mais pas au Mali , ni en Tchétchénie (pour donner des exemples...).
    Posséder un ordinateur est-il suffisant pour faire partie de la fumante catégorie des "intellectuels précaires "? Décidément, je ris encore... J'espère que ce n'est pas tabou...

    Posté par Marie.Pool, 01 novembre 2005 à 17:03
  • C'est vrai ça. on ne parle pas d'argent ni dans les blogs.. ni avec les amis, ni avec la famille.

    Les seules fois où on parle d'argent... c'est avec son patron quand on négocie une augmentation de salaire ou chez le notaire au moment des héritages... et dès fois celà détruit des familles..

    Avidité, cupidité, égoïsme..

    Posté par Annick, 12 juin 2008 à 13:18

Poster un commentaire