Un chaos de bonheur infini - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

20 janvier 2005

Un chaos de bonheur infini


Il se tient sur le seuil de l'audace
en désirs de caresses et de mots inédits
peut-être même interdits.

C'est la danse sacrée des mots
et des doigts magiciens
qui fulgurent sur la peau

Et lentement monte et se concentre
en ondes gémissantes
un chaos de bonheur infini

j'en suis à pleurer de vertige
à lui réclamer de mes doigts qui le griffent
la délivrance explosive de l'orage

Soudain c'est le choc, répercuté à l'infini
qui nous laisse tous les deux
pantelants et brisés...

 

Coumarine


Commentaires

    Poème très sensuel

    Posté par Annick, 13 mai 2008 à 12:33
  • Instant si court et pourtant si intense, très beau et très évocateur ton poème.

    Posté par Asterie, 21 janvier 2005 à 08:39
  • Oh que tout est beau par-là ! Sensualité des mots et de l'image (non, même pas vrai que j'ai dit "à quand le son") C'est chouette Coum ! Bisous

    Posté par Pralinette, 21 janvier 2005 à 23:13
  • "à quand le son" ?
    j'ajouterai
    "à quelle leçon !" ... de jolie poésie sensuelle au possible...
    et pour finir :
    "à quel effet !"

    Posté par Alainx, 22 janvier 2005 à 11:32
  • Ah bravo ! je vois qu'on ne s'ennui pas par chez toi ! C'est du joli ! huuuumm!!!! bon bonne nuit

    Posté par Aude dite Orium, 23 janvier 2005 à 01:33

Poster un commentaire