Il ne faut pas oublier... - Coumarine, Petites paroles inutiles

Coumarine, Petites paroles inutiles

Inutiles peut-être...mais oh! combien nécessaires. Une femme parle du quotidien de sa vie, de ses humeurs, de ses souvenirs, de sa passion pour l'écriture, pour les livres. Elle réfléchit sur l'actualité, rit de ses travers, rêve dans la poésie.

15 janvier 2005

Il ne faut pas oublier...

Soixante ans que l'odeur inhumaine s'est tue...
Là-bas, semée par l'absence et l'oubli, l'herbe a poussé sur les chemins ordinaires.
Mille pensées de souffrances, fantômes dérisoires, flottent toujours sur les baraques grises.
Il ne faut pas oublier...
 

Coumarine


Commentaires

    Quand ils seront tous morts, ceux qui en sont revenus.. ne crois tu pas que tout celà sombrera dans l'oubli... des musées oui bien sûr.. mais il n'y aura plus de voix pour raconter

    Je ne suis jamais allée dans les camps de concentration.. mais je suis allée à Oradour sur Glane.
    La première fois c'était il y a environ 20 ans.. ce n'était pas "aménagé".. la dernière fois.. l'été dernier... c'était très différent.. quand les lieux sont investis par la muséograhie... celà change imperceptiblement.

    Posté par Annick, 13 mai 2008 à 12:38
  • ne pas oublier non plus que je dois un jour tenir une promesse faite à mon papé... retourner dans ces endroits enfumés par le brouillard de sa peine, pour y enterrer un petit paquet de feuilles de tabac, afin que lui puisse tenir la promesse qu'il a faite à ses compagnons d'infortune....

    Posté par pati, 27 février 2006 à 15:17

Poster un commentaire